Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 07:33

Nous sommes à une semaine du 1er mai. Certains perdent le sens de cette journée et croient que c'est la journée du "vide-grenier" ou la fête du muguet, pour ceux-là, voici ce qu'en disait, il y a un siècle Rosa Luxembourg :

  

"Le 1er mai revendiquait l’instauration de la journée de 8 heures. Mais même après que ce but fût atteint, le 1er mai ne fût pas abandonné. Aussi longtemps que la lutte des travailleurs contre la bourgeoisie et les classes dominantes continuera, aussi longtemps que toutes les revendications ne seront pas satisfaites, le 1er mai sera l’expression annuelle de ces revendications. Et, quand des jours meilleurs se lèveront, quand la classe ouvrière du monde aura gagné sa délivrance, alors l’humanité fêtera probablement aussi le 1er mai, en l’honneur des luttes acharnées et des nombreuses souffrances du passé. ».

Il y a un an nous étions entre les deux tours des Présidentielles en France. Un an est passé et les revendications restent les mêmes. Alors le 1er Mai, mobilisons-nous partout contre l’austérité, pour l’emploi et le progrès social, à Bagnols sur Cèze rassemblons-nous devant la Poste à 10 h.

Bien sûr qu'il y aura du muguet, les communistes seront là comme chaque année pour en vendre. Vous pouvez d'ailleurs d'ores et déjà en commander auprès de militants.

Cette tradition communiste est ancienne, pour preuve la photo ci-dessous prise au local de Bagnols sur Cèze, l'occasion de revoir de glorieux anciens.

muguet-du-1er-mai-annee-70.jpg





Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Le muguet
commenter cet article
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 22:35
clip_image002.jpgEt ne nous le cachons pas une ressource importante, pour doter de moyens financiers la lutte anticapitaliste au même titre que la souscription des sympathisants, les cotisations des adhérents et le reversement des indemnités de nos élus!
 


Le muguet sera en vente comme il est de tradition   lors du rassemblement du 1er Mai à Bagnols sur Cèze.


Dans chaque canton, les camarades vous l'apporteront chez vous com me ils le font traditionnellement ......... lorsque vous ne pouvez vous déplacer!


Mais rien n'empêche de le commander avant le 22 avril......cela permettra de mieux nous organiser!

 


 

 

La date du 1er mai comme jour de la fête des travailleurs fut adoptée en 1889, au congrès de la fondation de la IIème Internationale à Paris.

A Paris lors d'une manifestation en 1890, les manifestants défilèrent en portant à la boutonnière un triangle rouge.

Le rouge symbolisant leurs revendications, à savoir la division idéale de la journée en

 
 

3 huit : travail - so mmeil - loisirs. Ce triangle fut remplacé par la fleu

 
 

r d'églantine puis par le muguet cravaté de rouge. C'est d

 
 

epuis ce jour que la fête du travail et le muguet furent associés.

 

 

En 1936  on retrouve les premières ventes de muguet à l'occasion du 1er mai. La chanson "il est revenu le temps du muguet ..." est aussi associée à ce jour 

 

Repost 0
Published by SECTION GARD VALLEE DU RHÔNE du PCF - dans Le muguet
commenter cet article
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 11:54

1er-mai-2010-009.jpg

Trois syndicats (FSU, CGT, CFDT) avaient mobilisé pour ce premier mai.

Les partis politiques de gauche étaient aussi visibles ce matin devant la Poste puis dans le cortège qui s'est déplacé jusqu'à la mairie.

Comme à l'accoutumée ce sont les militants communistes qui ont été les plus matinaux pour la vente du muguet.

Une mobilisation qui en appelle d'autres notamment sur la question des retraites. Le PCF a fermement l'intention de communiquer et de débattre sur cette question cruciale.1er mai 2010 012

1er-mai-2010-008.jpg

Les militants vendent le muguet en s'appuyant sur                        l'attraction visuelle exercée par la "coco-mobile" et

la volonté d'aider le parti de la classe ouvrière.

                                                                                                              Les intervenants des syndicats (CGT, CFDT, FSU)

Repost 0
Published by SECTION GARD VALLEE DU RHÔNE du PCF - dans Le muguet
commenter cet article
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 15:16
 Les militants du Front de Gauche à Bagnols aujourd'hui 1er mai               Un Smic européen, cette revendication est reprise dans la campagne des européennes face aux distorsions des minimums légaux variant de 1 à 17 au sein de l'UE, facteur de dumping social.

À la faveur du 1er Mai, les manifestants dans les vingt-sept pays de l'UE pousseront-ils l'avantage jusqu'à tisser des convergences dans leurs revendications salariales et exiger un salaire minimum européen ? Tout le contexte s'y prête : la crise économique qui met en accusation le dumping social et la mise en concurrence des travailleurs pour « casser les prix » du travail ; la proximité des élections européennes ensuite, comme débouché possible aux luttes pour exiger des eurodéputés la même détermination que sur la directive temps de travail.

Sept pays sans SMIC

Les disparités sont en effet énormes entre États de l'Union, montrant combien l'idée d'Europe sociale est l'Arlésienne des différents traités, toujours promise mais jamais au rendez-vous. L'écart des salaires minimums varie de 1 570 euros pour le Luxembourg à... 92 euros pour la Bulgarie, soit un écart de 17 à 1. Et encore parle-t-on des pays dotés d'un plancher salarial. C'est un fait peu connu, mais seuls vingt États sur vingt-sept disposent d'un tel minimum légal. L'Autriche, Chypre, le Danemark, la Finlande, l'Allemagne, l'Italie et la Suède - dont on vante sans cesse le modèle de flexicurité - en sont dépourvus.

Les listes de gauche aux européennes ont pour la plupart inscrit dans leurs programmes cette exigence d'un salaire minimum. Ainsi des socialistes, qui proposent un « pacte social » garantissant « un salaire minimum (SMIC) ainsi que des revenus minimums dans tous les États membres ». Reste qu'aucune indication chiffrée n'est avancée, ni d'objectif d'harmonisation, alors que, comme le souligne la CGT, la question du niveau des salaires, de leur lien avec la satisfaction des besoins, de leur réévaluation régulière est centrale. Surtout, le PS entend concilier cette exigence avec la confirmation de « la stratégie de Lisbonne déjà adoptée », qui se proposait de faire de l'Europe - avec quel succès ! - l'économie « la plus dynamique et la plus compétitive au monde », et avec le maintien de la BCE comme gardienne de « la stabilité des prix », ce qui va de pair avec la modération salariale.

Les candidats du Front de gauche, rassemblant le PCF, le Parti de gauche et d'autres partenaires, se situent délibérément dans un autre cadre que celui des traités actuels.

60 % DU SALAIRE MOYEN

Dans la plate-forme pour les élections du 7 juin, le Parti de la gauche européenne (PGE), qui rassemble des Partis communistes comme le PCF et d'autres de la gauche de transformation, se prononce pour la mise en place d'« un salaire minimum européen égal à au moins 60 % du salaire moyen national », ce qui, pour la France, équivaudrait à 1 600 euros brut (au lieu de 1 350 euros actuellement). Sur le terrain, des candidats du Front de gauche vont plus loin. C'est le cas de l'eurodéputé communiste sortant, Jacky Hénin, tête de liste dans le Nord-Ouest, qui reprend la revendication des 1 600 euros brut, mais pour toute l'Europe, moyennant un délai de cinq ans pour y parvenir pour les pays les moins avancés. « Harmoniser le salaire minimum en Europe est un moyen de faire cesser la concurrence des travailleurs entre eux », martèle Jacky Hénin. Un argument qui convainc particulièrement dans les usines menacées de délocalisations.

Voici une des revendications que portaient aujourd'hui nos camarades du PCF dans le cortège de ce 1er mai unitaire qui a rassemblé 2000 personnes à Bagnols ce matin.

Tractant un 4 pages pour le Front de Gauche dans le cadre des européennes, un « flyer » pour annoncer la fête de section du 17 mai au Mont Cotton ou vendant le traditionnel muguet nos camarades n'ont pas ménagé leur peine.

Une partie du muguet exposé devant la banderole "le capitalisme

ne doit pas faire payer sa crise au peuple"


Repost 0
Published by SECTION GARD VALLEE DU RHÔNE du PCF - dans Le muguet
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche