Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 11:37

Léa Comushian disait le mercredi précédant le scrutin législatif lors duquel elle était la candidate du PCF sur la 3e circonscription du Gard : "quoi qu'il arrive, avec les communistes nous serons là, auprès des gens dans les jours qui viennent". Léa (et son suppléant Fabien) étaient bien là, en ce week-end d'été pour la traditionnelle fête fédérale du PCF sur le site de Lézan au bord du Gardon près d'Alès.

Léa fut notamment l'animatrice d'un débat intitulé "si tu veux la paix, prépare la paix". Elle fit  à merveille le travail de modératrice du débat entre les intervenants Michel Dolot (membre du bureau national du mouvement pour la paix) et Mélanie Tsagouris (responsable de la commission "Paix et désarmement du PCF") et les interventions du public.

Un peu plus tard arriva Ian Brossat (adjoint au maire de Paris) venu discuter sur le thème "un moment politique s'achève, un autre commence". Avant et après ce débat Ian Brossat a discuté avec les camarades présents sur la fête et notamment avec Michel Tortey (secrétaire de la section du Gard Rhodanien) et Vincent Bouget (secrétaire départemental du Gard).

La canicule battait son plein, il a fallu beaucoup s'hydrater et, autour d'un verre on a beaucoup refait le monde dans la tradition de cette fête populaire.

Le soir, alors que la nuit tombait sur les bords du Gard, les accords de la musique se sont faits entendre devant une foule nombreuse et enthousiaste.

Le combat continue, les camarades sont d'attaque. Macron aura une opposition à l'Assemblée Nationale et dans la rue. Les communistes seront de ceux-là.

Fête de Lézan : la section PCF Gard Rhodanien était sur le site et en action
Fête de Lézan : la section PCF Gard Rhodanien était sur le site et en action
Fête de Lézan : la section PCF Gard Rhodanien était sur le site et en action
Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Agir avec le PCF
commenter cet article
10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 16:36

... Et entre les résultats de la Présidentielle et les prochaines Législatives les attaques se poursuivent sur le service public. Dans le Gard Rhodanien ce sont deux bureaux de Poste qui sont attaqués à Cavillargues et à Saint Victor la Coste : bien entendu ce sont les communistes et les CGTistes que l'on trouve au chevet du malade. (voir la vidéo)

Manifestation devant la Poste de Cavillargues le 9 mai 2017

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Agir avec le PCF
commenter cet article
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 17:15

En cette journée du souvenir de la déportation qui, en cette année 2017 se trouve entre les deux tours des élections présidentielles les communistes du Gard Rhodanien souvent à l'initiative pour évoquer la Résistance et la Déportation ont choisi de déposer une gerbe au monument aux morts de Bagnols sur Cèze.

La municipalité a invité les communistes à participer à la cérémonie officielle.

Dans le contexte qui voit le FN au second tour des élections, il convenait de ne pas oublier l'Histoire. C'est dans cet état d'esprit que les communistes ont tenu à s'inscrire dans cette journée.

Une prochaine initiative aura lieu au mois de mai prochain autour de la Résistance locale.

Voir la vidéo qui fait écho à cette initiative.

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Agir avec le PCF
commenter cet article
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 05:51

Les communistes du Gard Rhodanien, dans cette dernière ligne droite avant le premier tour des présidentielles, multiplient les initiatives en faveur du vote "Mélenchon". Cette vidéo d'appels de nombreux militants communistes du secteur en est une nouvelle.

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Agir avec le PCF
commenter cet article
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 17:29

Léa COMUSHIAN, candidate de rassemblement aux élections législatives dans la 3ème circonscription du Gard proposée par le PCF, était présente ce samedi matin 8 avril sur le marché de Vers-Pont-Du-Gard. Accompagnée du dizaine de camarades communistes, elle a renouvelé son appel à voter pour Mélenchon aux élections présidentielles et exprimé son engagement pour ces élections.

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Agir avec le PCF
commenter cet article
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 08:26

Des questions simples, aucune arrière-pensée douteuse, les deux adolescents qui interrogent Pierre Laurent secrétaire national du PCF lui permettent d'expliquer le communisme et de faire une visite de la Place du Colonel Fabien. Une leçon de journalisme ? Cliquez sur le lien.

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Agir avec le PCF
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 12:09

Françaises, Français exigez l'union pour une nouvelle majorité de gauche

Déclaration du PCF. Pour le changement, un pacte pour une nouvelle majorité de gauche.

Vous êtes des millions à vouloir tourner la page d'un système politique réduit à l’impuissance et rongé par les forces de l’argent. Vous êtes des millions à être en colère contre des politiques dures pour les faibles et faibles contre les puissants, contre toutes les discriminations, contre une finance qui détruit tout dans notre pays, de l’emploi aux relations humaines les plus précieuses.

Vous voulez pouvoir intervenir et décider sur tout ce qui concerne votre vie, votre travail. Une victoire de la droite ou de l’extrême droite aux élections de 2017 précipiterait le pays vers plus de misère, d’arbitraire et de division. Marine Le Pen veut faire régresser la France en l’entraînant dans le sillage du sinistre Donald Trump. François Fillon veut liquider la Sécurité sociale et tous nos services publics. Emmanuel Macron veut étendre la logique de l’ubérisation libérale à tous les domaines de la vie et du travail. Nous ne voulons pas de ces années noires pour notre pays.

C’est pour éviter ce désastre que nous les communistes, nous voulons lors des élections présidentielle et législatives de mai et juin prochains, faire gagner la gauche : une gauche qui reconstruise une grande politique de justice, d’égalité et de paix. Une gauche qui engage une politique de lutte efficace contre le chômage, les inégalités et la pauvreté, de sécurisation de nos vies, de droits nouveaux pour les salariés et les citoyens.

Nous ne voulons pas la politique qui nous a tourné le dos ces cinq dernières années en emboîtant le pas aux forces libérales. La gauche que nous voulons, c'est celle qui s’est battue contre la loi Travail, contre le projet de déchéance de nationalité, qui se bat pour l’avenir des services publics, qui peut ouvrir un nouvel avenir de progrès à la jeunesse.

Il y a quelques mois, cela paraissait irréaliste. Aujourd’hui, la présence au second tour de l'élection présidentielle d'une candidature porteuse de ces combats et la constitution en juin d'une majorité de gauche et écologiste paraissent à nouveau possibles. C’est ce pourquoi nous nous battons depuis un an : nous n’avons pas présenté de candidat communiste à l’élection présidentielle pour le permettre. Nous soutenons Jean-Luc Mélenchon, dont le programme est le plus proche du nôtre, avec cet objectif.

Ce qui doit être au cœur de tout, c'est un pacte de majorité, clair et transparent qui se donne les moyens du changement.

Voilà pourquoi nous appelons les candidats et les forces de gauche à intensifier leurs discussions jusqu'à conclure ensemble un pacte de majorité pour gouverner la France.

Nous voulons élire en mai un président de gauche, en juin une majorité de députés de gauche à l’Assemblée nationale, qui appliquera une politique de rupture avec l’austérité. Au sein de cette majorité, élire des députés communistes et du Front de gauche bien plus nombreux qu’en 2012. Et surtout, il faudra rester mobilisés et vigilants avant, pendant et après les élections, comme lors du Front populaire face au grand patronat, à la droite et à l’extrême droite.

Nous communistes, nous proposons que ce pacte comporte :

► une 6e République qui nous sorte du régime présidentiel, avec notamment la proportionnelle à toutes les élections et un statut de l'élu-e, des droits nouveaux pour les salariés dans les entreprises, le droit de vote des étrangers résidant en France, le récépissé contre les contrôles de police au faciès ; la constitutionnalisation du droit à l'avortement.

► un programme de relance sociale avec l’abrogation de la loi El Khomri et son remplacement par une loi de sécurité de l’emploi et de la formation, l'augmentation des salaires, des minimas sociaux et des pensions, la diminution du temps de travail, la retraite à 60 ans, une nouvelle ambition pour la Sécurité sociale, avec un retour progressif vers un remboursement de tous les soins à 100 %.

► un plan global d’action pour l’autonomie et l’émancipation de la jeunesse dans tous les domaines : petite enfance, éducation, culture, sports, santé, logement, emploi.

 la création d'un ministère de plein droit pour l'égalité femmes-hommes et le renforcement des dispositifs contraignants pour l'égalité salariale et professionnelle.

 la lutte contre toutes les discriminations, qu'elles soient liées à l'origine, à la confession, à l'orientation ou l'identité sexuelle, la maladie ou le handicap.

► la lutte contre la finance avec un plan d’action contre l’évasion fiscale, une COP fiscale mondiale, la création d’un pôle public bancaire pour changer le rôle du crédit, avec la nationalisation de BNP-Paribas et de la Société générale.

► un plan de bataille pour la France en Europe avec la remise en cause du traité budgétaire européen et un plan d'investissement financé par la BCE. Il servirait en France à la lutte contre l'exclusion et la pauvreté, à l’investissement massif pour les services publics, au logement pour tous et aux collectivités locales.

► un plan cohérent de nouvelle industrialisation créant un million d’emplois dans toutes les filières utiles au développement humain s'appuyant sur un effort recherche développement conséquent, de transition écologique avec un mix énergétique renouvelables-nucléaire sous contrôle public, de développement d’un nouveau modèle agricole.

Nous proposons à tous les candidats et toutes les forces de gauche de discuter ces propositions. Le Parti communiste demande pour cela à les rencontrer.

Dans le même mouvement, nous vous proposons donc à tous, sans attendre le jour ultime du vote, de multiplier les luttes sociales, les rencontres publiques de terrain, les débats sur les réseaux sociaux, de lever un immense forum citoyen pour faire entendre de toutes les manières possibles cette exigence d’union et d’engagement autour d’un pacte capable de changer vraiment la vie.

Nous ouvrirons à toutes les forces de gauche notre prochaine rencontre nationale le 28 février à la Bellevilloise à Paris sur le thème : « L'ennemi, c'est toujours la finance ».

Nous proposons que se tienne dans les plus brefs délais une grande rencontre de débat public pour un pacte de majorité à gauche avec les candidats et les forces qui les soutiennent. De nombreux citoyens le souhaitent. Pour notre part nous y sommes prêts.

À l'heure du dépôt des parrainages pour l’élection présidentielle, il faut avancer vite. Nous appelons également tous nos concitoyens à se mêler sans attendre des élections législatives. L’heure est à la mobilisation partout. Là aussi, les communistes et leurs candidats appellent au rassemblement pour garantir les moyens du changement espéré par nos concitoyens.

Parti communiste français, Paris, le 21 février 2017.

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Agir avec le PCF
commenter cet article
3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 08:20
UN PREMIER MAI 2016 COMBATIF ET SOLIDAIRE !
UN PREMIER MAI 2016 COMBATIF ET SOLIDAIRE !
Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Agir avec le PCF
commenter cet article
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 08:39
Fermeture d'Intermarché : Rencontre avec la municipalité de Bagnols sur Cèze.

COMPTE RENDU DE LA DELEGATION EN MAIRIE LE 14 AVRIL 2016

RENCONTRE AVEC LA MUNICIPALITÉ DE BAGNOLS SUR CEZE

Ce jeudi matin 14 avril 2016, à 10h, une délégation a été reçue en Mairie de Bagnols sur Cèze, par le Maire, Jean Christian Rey et Philippe Berthomieu conseiller délégué au commerce et à l’artisanat.

L’objet de cette rencontre était le dépôt de 291 pétitions demandant la réouverture d’un commerce de proximité dans le quartier des Escanaux suite à la fermeture du magasin Intermarché en février 2016.

Cette délégation, initiée par le P.C.F, était composée de 10 personnes, dont 6 résidant dans le quartier des Escanaux. Elle était composée de Roger Roche, Marc Tallens, Michel Veysset militants du P.C.F, , et de 7 personnes voisines du centre commercial des Escanaux.

Après avoir remis les pétitions, nous avons développé sur le niveau important des attentes de la population ainsi que celles des commerçants du quartier. Nous avons fait le lien entre le fait que la population des Escanaux vivait dans des conditions très modestes et qu’une partie importante de cette population était âgée. Toutes les personnes de la délégation se sont exprimées à ce propos. Nous avons aussi exprimé notre préoccupation pour les 17 personnes qui ont perdu leur emploi.

Nous avons demandé au Maire de nous informer sur l’évolution de la situation.

Il nous a indiqué qu’il « travaillait » en permanence sur la question de la réimplantation du commerce, qu’il rencontrait « régulièrement le propriétaire des lieux » qui souhaite relouer rapidement car il est redevable « d’une taxe foncière importante »

Mi-mai, se tiendra une réunion avec des porteurs de projets pour examiner diverses éventualités

- Soit une refonte de l’îlot (entre Le Chemin des Dames, la rue du 11 novembre 1918 et la rue Saint Victor) incluant un pôle commercial, des services municipaux « peut-être une annexe de l’état civil et le C.C.A.S ». Ce projet ne pourra pas voir le jour « avant 2018 ».

- Soit une simple implantation commerciale mais sur une surface plus faible, (environ 1000m2). Dans cette hypothèse l’implantation de services municipaux serait envisageable.

Deux enseignes, dont le maire ne nous a pas révélé la raison sociale, seraient intéressées à reprendre les locaux. « Ils sont très exigeants sur les questions de fiscalité » a indiqué le maire.

J’ai personnellement souligné le déficit d’information de la part de la municipalité à propos de cette situation de régression des activités commerciales dans le quartier et à quel point cela était préjudiciable à ses habitants.

Le maire s’est engagé à communiquer sur l’évolution de la situation. « On fera de l’info avant l’été » nous as-t-il assuré. Nous avons pris acte de cet engagement.

Nous avons été reçus durant 45 minutes.

Michel. Veysset

Le 14/4/2016

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Agir avec le PCF
commenter cet article
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 06:00
Pont Saint Esprit, les communistes ne lâchent rien !

Les communistes de Pont Saint Esprit et de la vallée de la Cèze sont engagés dans la lutte contre la loi El Khomri, depuis deux semaines avec la pétition demandant au député de la circonscription de rejeter à ‘Assemblée le projet de loi El Khomri :

  • Nous en sommes à environ 135-140 signatures, par une présence de 2 fois sur le marché de Pont, 1 fois sur celui de Goudargues plus des signatures recueillies par des camarades ; le chiffre est appréciable, il démontre-et, si nécessaire nous démontre- notre capacité d’action, et en même temps reflète les limites de nos capacités militantes, nos limites pour être présent dans plus de lieux.
  • Avec cette action nous montrons aux gens notre utilité, et pour certains nous leur remontrons cette utilité qu’ils pouvaient mettre en doute : pour recréer de la confiance dans la capacité d’intervention citoyenne, pour regagner le terrain perdu, et il y a beaucoup à faire, il n’y a pas d’autres solutions que d’être avec les gens, parmi eux pour leur être utile, et en particulier pour leur permettre à eux d’intervenir, en veillant au suivi, à la durée nécessaire de l’action, à l’information sur les résultats, les obstacles…
  • Il subsiste dans les tètes beaucoup de questions sur la loi El Khomri, sa portée : « change-t ’elle vraiment beaucoup de choses puisque de toute façon on est déjà tombé bien bas, puisque la précarité est déjà installée ? », ou « est-elle encore vraiment si dangereuse que cela puisque le gouvernement l’a déjà rabotée ? ». Les communistes-aidés de leur réflexion individuelle et collective sont utiles, avec d’autres bien sûr, pour informer, éclairer, encourager.
  • Le travail militant autour de cette pétition donne la possibilité, dans une situation favorable de poser quelques-unes des questions démocratiques essentielles : le député-quel qu’il soit- doit-il écouter les citoyens, respecter leur volonté majoritaire, ou être seulement le porte-parole, voire le valet d’un président et d’un ministre ? Est-il concevable, démocratique qu’un président puisse imposer une loi que la majorité des gens concernés rejettent ? Souvent ces questions nous ne pouvons les soulever que dans l’abstrait. Aujourd’hui la situation concrète et notre démarche permettent de la poser dans le concret et dans l’immédiat. C’est peut-être aussi de cette façon que nous pouvons aborder, dès aujourd’hui la question des législatives, de la procédure qui permettrait aux citoyens d’avoir un député qui soit le leur et non un homme du président.

Jakie Bougault

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans agir avec le pcf
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche