Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 22:47

Voilà un supplétif de l'idéologie dominante qui ne craint pas de rendre l'air irrespirable et qui confirme que "c'est bien dans l'air" de bâillonner les peuples et l'expression pluraliste de voix singulières qui proposent d'ouvrir d'autres voies pour combattre la crise. Yves Calvi, méritera sans aucun doute d'aller jouer, une nouvelle fois, les faire valoir lors de la prochaine prestation TV élyséenne!  Sa récente émission n'est hélas qu'un exemple parmi tant d'autres  de la volonté de bâillonner l'expression des représentants de gauche d'un électorat qui a eu raison en 2005 de voter NON au référendum.

Pierre Laurent  s'est adressé à juste titre à ce "bouffon du roi" aux ordres qui n'en est pas à son coup d'essai dans le désinformation cachée derrière une fausse naïveté de "ravi" du village et son air débonnaire.....

« C dans l'air » du 13 décembre sur le communisme : Pierre Laurent écrit à Yves Calvi | PCF.fr   

 

Dans une période  

  • Où les plus hauts dirigeants voudraient pouvoir "changer de peuple" si celui-ci conteste et surtout lui interdire de s'exprimer par vote ( cf déclaration du président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, en déplacement en Italie début novembre: "Il y a encore du travail à faire, le pays a besoin de réformes, pas d'élections").
  • Où il est de plus en plus difficile de démontrer que l'Europe des marchés, de la concurrence libre et non faussée, de la BCE indépendante ( en fait dépendante des capitalistes et indépendante de l'expression démocratique des peuples) serait la panacée pour le bonheur des citoyens européens est en fait la mise en pièce de leurs acquis sociaux, la destruction de leur services publics, etc...
  • Où les appels à la délation (sans papiers), aux réflexes nauséabonds de stigmatisation du fonctionnaire "nanti", de l'ouvrier "fainéant" moins productif que l'allemand, du profiteur malade imaginaire vivant aux crochets de la société, du médecin complaisant distribuant les arrêts de travail à la pelle, bref de "l'autre" coupable de tous les maux!

Dans cette période où "ce n'est pas dans l'air" de donner la parole pluraliste pour permettre à un électorat désorienté de juger, comprendre et se faire sa propre idée pour décider, où il est de bon ton pour tous ces "toutous" médiatiques de ne connaître à gauche que l'avis du PS, occupons le terrain par le débat en famille, au travail, dans les assemblées citoyennes , et comme pour le référendum de 2005 soyons des radios porteuses de la musique de la prise du pouvoir par une révolution citoyenne avec notre bulletin de vote, avec l'exigence d'une constituante rendant le pouvoir au peuple, et  donnant la possibilité à toutes et tous d'être AUTEURS et ACTEURS  de notre avenir au contraire de la délégation de pouvoir dans laquelle beaucoup souhaitent cantonner le peuple!

 

OUI, C'EST DANS L'AIR, PARTOUT EN EUROPE,

LES PEUPLES SONT INDIGNES ET NON RESIGNES!


Et les manoeuvres de Yves Calvi, ses confrères plumitifs et spécialistes économistes, historiens, politologues, abonnés aux jetons de présence médiatique vont une nouvelle fois découvrir que le peuple français n'est pas prêt de se soumettre au coup d'Etat financier fomenté avec la complicité du MEDEF, de la droite européenne représentée en France par l'UMP et ses succursales FN et MODEM de Bayrou et hélas de la social démocratie européenne qui par ses agissements ouvre la voie du renoncement  et de la résignation plutôt que d'avoir le courage de s'opposer......


En avril, mai et juin 2012,

on peut tous ensemble leur faire un dessin

et participer à changer le destin des peuples européens!

 

 

 

  NB: Nous invitons YVES  CALVI à consulter: http://www.youtube.com/watch?v=8NBQLdejN5I au vu de son manque évident de culture celà ne peut que lui faire du bien!

     

Repost0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 01:39

API 0800René Revol, professeur (retraité) d'économie s'était joint ce mercredi soir à Charles Menard co-responsable du PG Gard et  à Michel Tortey secrétaire de la section PCF Gard Rhodanien pour animer cette assemblée citoyenne tenue en mairie de Remoulins..

Aprés une courte introduction situant les enjeux, les origines de la dette et quelques pistes proposées par le Front de Gauche pour faire face à la crise, la salle s'empara rapidement de la parole. Les questions ont fusé, la salle apportant quelquefois elle-même réponses et solutions, avis et indignation.

Comment est  créé l'argent (1)? Qu'est ce que la croissance? Comment se calcule t-elle? L'austérité est elle la seule voie? 

Le débat a montré à l'évidence que nombre de participantsAPI 0801 se sont emparés de ces questions et, comme lors de la campagne du référendum pour le traité constitutionnel, sont de plus en plus en mesure de faire la démonstration que la cri se consiste à privatiser les profits et mutualiser les dettes.....Que nos solutions alternatives sont d'autant plus crédibles que nos analyses, dédaignées il y a encore quelques semaines, sont maintenant reprises par de nombreux économistes, pourtant peu soupçonnables de sympathie pour le Front de Gauche.  

Malgré l'approche des fêtes, la salle du conseil de la mairie de Remoulins avait fait le plein "d'indignés" mais pas de "résignés".  

Aucune question tabou, y compris celle du Front National qui sous des couleurs d'apparence "sociales" n'est en fait que la poursuite du parti d'extrême droite dont le "social-nationalisme" rappelle les pages sombres de l'Histoire et utilise les mêmes recettes éculées porteuses de haine et de stigmatisation du "profiteur". Ne pas baisser la garde, aller au débat avec un électorat désorienté, tenté par ce vote, demeure un des axes du Front de Gauche qui ne manque pas d'arguments  pour démasquer la tromperie que développe ses dirigeants sous un discours basique et loin des réalités et aspirations du monde des salariés, exploités victime du capitalisme.

La questioAPI 0803n de l'exercice du pouvoir et du lien indispensable avec les luttes, l'objectif des assemblées citoyennes de perdurer aprés les élections pour peser sur les choix, de l'exercice de la citoyenneté  au contraire de la délégation de pouvoir auront été au coeur des débats que la quarantaine de personnes présentes ont mené jusqu'à 23h.

 

 

 (1) Pour visionner la vidéo argent dette (52mn) cliquez ici

 

 


Repost0
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 07:30

L'assemblée de Pont Saint Esprit s'est tenue avec plus d'une quarantaine de personnes dont des personnalités.

On soulignera la présence d'Édouard Chaulet  (Maire de Barjac, Conseiller Général du Gard) candidat front de gauche sur la quatrième circonscription gardoise, Charles Menard candidat front de gauche sur la troisième, Jean-Marie Daver adjoint à la mairie de Pont-Saint-Esprit, Michel Tortey secrétaire de la section PC du Gard rhodanien et Eric Barbry secrétaire de la cellule du PC de Pont-Saint-Esprit. Après une brève allocution de ces personnalités, la parole a été laissée aux personnes présentes.

Cette assemblée inter-générationnelle a donc été animée par de riches débats et échanges.

Les thèmes abordés ont étés nombreux, on notera les principaux :

- Le choix de mettre « L'humain d'abord » comme fil conducteur du programme partagé

- La crise financière, ses raisons et ses solutions, la situation n'est pas inéluctable. L'intervention de Charles Ménard sur les mécanismes de la dette fut intéressante.

- Il a été convenu par tous qu'il fallait élargir le débat du nucléaire et l'amener à avoir un débat sur l'Énergie dans sa globalité. Informer tous nos concitoyens sur le sujet de l'Énergie afin que le peuple puisse choisir sa politique énergétique par une consultation du peuple, idée lancée par Jean-Luc Mélenchon.

- Sur l'environnement on a discuté sur la nécessité de re-développer le tissu paysan de la France et de produire au plus près de la consommation, mettre en place des circuits courts à l'exemple de Barjac (décrit dans le film « nos enfants nous accuserons ») une intervention d'Édouard Chaulet fut apprécié sur ce sujet.

- L'insécurité fut abordée par les jeunes de l'assemblée, les idées qui en sont sortis sont qu'il fallait éduquer, offrir la culture pour tous, et que l'on laisse faire la violence notamment dans les quartiers
sensibles par ce que l'on préfère avoir des malfrats que des Che Guevara c'est plus facile à canaliser. Une ancienne éducatrice nous a dit que les financements avaient été complètement élagués, et que du coup les jeunes se retrouvaient dans la rue livrés à eux mêmes.

- Il a été abordé le thème que le front de gauche était un atout du fait que cela était un rassemblement des forces de gauche, et que d'avoir un candidat unique, qui porte un programme partagé et élaborer en commun était aussi la base d'un changement fait par le peuple pour le peuple.

Bien d'autres sujets majeurs ont été abordés.

L'assemblée a souhaité continuer cette démarche d'assemblée citoyenne, il a donc était décidé de se réunir à nouveau dans la 2ème quinzaine de janvier, afin de continuer les débats entamés et les actions à mener dans cette période de crise et de campagne électorale.image.jpeg

Edouard Chaulet sera le candidat du Front de Gauche en 2012 pour les législatives pour la 4e circonscription Alès-Pont. Son combat en qualité de maire de Barjac et de Conseiller Général du Gard est très connu notamment depuis le film "Nos enfants nous accuseront" du réalisateur Jean-Paul Jaud.

Repost0
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 12:31

L'assemblée citoyenne d'Aramon  de ce jeudi 8 décembre sur le thème de la santé a attiré une quarantaine de participants venus débattre et s'informer sur ces questions qui touchent à notre vie quotidienne. Michel Pronesti, maire d'Aramon a prononcé quelques mots de bienvenue soulignant que sa présence n'était pas seulement celle du maire mais surtout celle du citoyen engagé pour qu'une réelle politique alternative à gauche soit mise en oeuvre en 2012. 

 

Aprésgib.jpg une courte intervention de Charles Menard, candidat Front de Gauche sur notre 3 ème circonscription, Jean Luc Gibelin, directeur d'hôpital et responsable national du PCF du secteur santé/protection sociale brossait un rapide tableau de la situation en lien avec les propositions du Front de Gauche sur les questions de santé portées par JL Mélenchon à l'élection présidentielle.

 

Les questions ont rapidement fusé: comment financer le remboursement à 100% par la Sécurité Sociale, le rôle des mutuelles, le niveau des remboursements lunetterie ou dentisterie, la lARAMON 08 12 2011oi Bachelot qui organise la privatisation de l'hôpital, les questions de la dépendance, etc......

Le débat a montré la cohérence du programme partagé qui préconise le SMIC à 1700€, la lutte contre le chômage avec le système "emploi/formation" tout au long de la vie, (voir), l'engagement des députés Front de Gauche à abroger la loi Bachelot dès leur prise de fonction, la nécessité de créer un pôle public du médicament associant usagers, professionnels et élus, etc.....

Une soARAMON 08 12 2011 - 2irée riche donc qui se conclue avec la proposition de réunir une  nouvelle fois l'assemblée citoyenne sur un autre thème dès le mois de janvier.

En fin de soirée, nombreux sont ceux qui ont acheté le programme "l'Humain d'abord" ou le livre collectif "Pour une santé et une protection sociale solidaires. Le Temps des cerises, 264 pages," écrit par de nombreux médecins sous la direction de Jean luc Gibelin.

 


                                                                                                                                                                                                                                                              

Repost0
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 08:03

La candidature de François Bayrou est à nouveau sur le devant de la scène, encore ce 8 décembre il a fait le "prime time" d'une chaîne de télévision. Il est important de montrer qui est vraiment l'homme politique François Bayrou qui en jouant la partition ni droite, ni gauche trompe son monde.

Ici dans cette vidéo, Jean-Luc Mélenchon entouré de Martine Billard, de Marie-Georges Buffet et d'Olivier Dartigolles explique, toujours avec clarté ce que représente la candidature Bayrou.

A voir sans tarder.

Repost0
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 07:41
Le PCF au niveau national suit l'affaire de Mumia Abu-Jamal depuis le début. Les militants communistes ont toujours été investis dans cette lutte. Georges Marchais lui-même présidait le comité de soutien à Mumia, localement dans le Gard Rhodanien on sait que cette question est dans les mains de Gisèle Coutaud, ancienne professeur d'anglais, maîtrisant parfaitement la langue de Skaspeare elle correspond à la fois avec le comité français et avec Mumia lui-même dans sa prison américaine.
Elle n'hésite jamais à mobiliser à la fois les camarades du Parti mais aussi la population locale dans diverses manifestations.
C’est donc avec intérêt que nous attendions les conclusions de la justice américaine et c'est avec une grande joie que nous apprenons que Mumia Abu-Jamal ne serait pas exécuté, le procureur de Philadelphie ayant finalement renoncé à demander une nouvelle fois la peine capitale.
Le PCF se réjouit qu’après près de 30 années, Mumia sorte du couloir de la mort. C’est une étape franchie dans l’abolition universelle de la peine de mort. L’émotion planétaire qu’avait suscitée l’exécution de Troy Davis n’est certainement pas pour rien dans la décision des autorités américaines de renoncer à exécuter Mumia Abu-Jamal.
 
Cependant, le fait que son droit à se défendre sur le fond pour prouver son innocence soit nié, et le refus d’un nouveau procès le condamne à une mort lente. Pour le PCF, il n’est pas acceptable que le bureau du procureur se réjouisse de l’emprisonnement à vie de Mumia.
Nous apportons notre soutien à sa famille, ses proches, et continuerons, aux côtés de son comité de soutien, à nous battre pour obtenir la libération de Mumia.gisèle coutaud abu jamal 001
Gisèle Coutaud faisait signer une pétition au Cinéma de Bagnols, il y a  quelques semaines pour Mumia.
Repost0
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 12:40

La propagande libérale avait bien fonctionné. C'était autour du week-end du 11 novembre, on nous racontait une belle histoire dans tous les médias (journaux, radio, TV). Georges et Suzanne, 84 et 81 ans mettaient un terme à leur retraite pour rouvrir une boulangerie. Ils étaient trop heureux les "hérauts" du libéralisme de pouvoir montrer ce bel exemple, en culpabilisant au passage ceux qui aspirent à la retraite à 60 ans. On connait le refrain, l'espérance de vie montant, il convient de travailler plus longtemps. On oublie pourtant de parler des chômeurs qui ont besoin de travailler, de la fatigue des anciens, de la maladie, de l'usure du temps.

Cette boulangerie commençait à faire le "buzz" dès le 10 novembre pourtant elle ne devait ouvrir que le 21 novembre. Il fallait bien faire monter la mayonnaise.

Ce dont nous n'avons pas beaucoup entendu, c'est que nos octogénaires avaient sans doute un peu sous-estimé l'ampleur du défi. Georges et Suzanne Gardon,  qui avaient décidé de se remettre à travailler après un passage par la case "retraite" de douze ans, ont finalement baissé le rideau de leur toute nouvelle boulangerie. "Fermé pour cause de santé", peut on lire depuis quelques jours sur la porte d'entrée de leur rutilant commerce, avenue de Bordeaux, à Clermont-Ferrand.

Passée l'euphorie des premiers moments, les anciens ont dû faire face seuls à bien des tracas. Georges a d'abord eu du mal à faire fonctionner ses nouveaux ustensiles de travail ultra-modernes. Lui qui n'avait plus fabriqué de pain depuis trente ans !  "Les appareils d'aujourd'hui sont remplis de sécurité et de touches !". Dès sa deuxième nuit de travail, il avait été contraint de façonner son pain à la main, en attendant que les réparateurs ne remettent le matériel en ordre de marche.
Quant à Suzanne, elle avait perdu l'habitude de "rester debout toute la journée" et de se lever si tôt. "J'ai eu bien mal aux jambes", confiait-elle deux jours seulement après l'ouverture.http://www.lemonde.fr/mmpub/ill/2011/11/09/ill_1601347_a4b3_george1.jpg

Voilà la belle histoire selon nos libéraux qui se transforme en cauchemar. Il ne pouvait pas en être autrement.

Seulement voilà on aimerait entendre autant de reportages sur nos radios, nos TV ou lire des articles dans les journaux pour expliquer que cette expérience a été un fiasco.

On pourrait croire que ce silence est guidé par la pudeur, peur de blesser ce couple qui a présumé de ses forces mais non il est orchestré par la propagande du libéralisme.

On continuera de nous présenter des vieux actifs, des centenaires en pleine forme car la logique du capitalisme c'est de reculer l'âge de départ à la retraite, donc si des vieux peuvent travailler à plus de 80 ans, vous pouvez certainement aller au boulot jusqu'à 70 ! A moins que vous ne soyez des fainéants !

On ne peut donc pas avouer l'échec de cette expérience, c'est une question de propagande !

Ne soyons pas dupes et ne tombons pas dans ce genre de piège !

Repost0
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 12:11

LA PREUVE PAR LA GRANDE BRETAGNE

 

La Grande Bretagne a une économie qui n'est pas en meilleure santé que celle de l'Italie  se finance à des taux inférieurs à ceux de la "vertueuse" Allemagne! ( Le 28 novembre dernier les obligations d'Etat britannique se négociaient avec un taux d'intérêt de 2,27% contre 2,30% pour l'Allemagne - qui n'a pas réussi à trouver la totalité des financements qu'elle souhaitait - et 3,57% pour la France.

Par quel miracle?

La Bank of England applique les propositions de JL Mélenchon (  jugées fantaisistes pas la droite et ses supplétifs économistes stars des médias). Depuis des mois le gouvernement britannique et la banque ont clairement averti les marchés et spéculateurs de tout poil que si les taux d'intérêts montent au dessus d'un plafond de 2,5%, ils se passeront des liquidités des requins de la finance et imprimeront les livres sterling nécessaires au financement du pays!  Ce que font les USA et le Japon par exemple, mais que refusent obstinément les dirigeants européens arcqueboutés sur un traité qui étrangle les peuples et la démocratie et qui jour aprés jour montrent combien nous avons eu raison de voter NON au référendum de 2005!

Pourquoi refuser de faire jouer ce rôle à la BCE? Pourquoi créer de toute pièce ce climat anxyogène, provoquer chômage et misère? Pour aller à marche forcée et sans consulter les peuples vers une Europe supranationale dotée d'une gouvernance "technique" avec pour seul horizon le profil de la finance.

 

 

EN GRECE

 

Pour la première fois en Grèce, un documentaire produit par le public. "Debtocracy" cherche les causes de la crise de la dette et propose des solutions, caché par le gouvernement et les médias corporatifs.

  

Debtocracy est un film documentaire sorti en 2011 de deux journalistes grecs : Katerina Kitidi et Aris Hatzistefanou. Le film traite principalement de la crise de la dette grecque de 2010, et prend pour exemple le cas de l'Equateur, et montre comment ce pays a réussi à s'en sortir grâce à un audit de sa dette et en répudiant une partie de sa dette.

Voir l'interview de Aris Hatzistefanou.

 

http://owni.fr/2011/06/09/debtocracy-documentaire-choc-grece/


Les fondateurs du projet Debtocracy soutiennent que la Grèce doit suivre la même voie en commençant par créer une commission d'audit de la dette souveraine1 puis en sortant de l'euro.

Ce film a connu un vif succès en Grèce. Près de 500.000 personnes ont visionné le film une semaine après sa sortie sur internet, plus d'un million quelques semaines plus tard. Il faut également savoir que le projet a été intégralement financé par des donation.

 

Lire la vidéo

 

 

 

Repost0
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 07:12

Lors d'une récente réunion d'une Assemblée Citoyenne du Front de Gauche le saisissant témoignage de Dimitri, Français d'origine Grecque, sur la situation réelle du peuple Grec sous la pression des marchés et de l'Europe Libérale a été filmée.... Ce qui nous attend peut être ? Un témoignage important pour justement de ne pas vivre ce que vivent les malheureux grecs.

Repost0
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 17:49

imagesmarx.jpg(Re) lisez « La Lutte des classes en France » de Karl Marx... 

...le parallèle est proprement saisissant 

 

Jadis incontournable, Karl Marx est désormais passé de mode. On ne l’enseigne plus guère –y compris dans les amphithéâtres de sociologie et de sciences politiques (a fortiori dans ceux d’économie). On le lit encore moins. On lui préfère Edgar Morin ou Stéphane Hessel. Le manifeste des Indignés plutôt que celui du parti communiste.

Le fait est que l’on a tort. Il n’est nul besoin d’être marxiste pour trouver encore un intérêt de tout premier ordre à la (re)lecture d’un ouvrage comme la Lutte des classes en France. Publié pourtant il y a plus de cent soixante ans, au lendemain de la révolution de février 1848 – qui mit fin à la monarchie de Juillet et instaura la IIe République–, on ne peut qu’être frappé par l’écho de ses premières pages avec notre actualité immédiate. Le parallèle entre la description que Marx offre des dérives de la monarchie de Juillet et ce que nous vivons aujourd’hui est proprement saisissant.

Marx, le meilleur commentateur de notre actualité ? Qu’on en juge dans le texte :

 

«Après la révolution de juillet, (…) Laffitte laissa échapper ce mot : “Désormais, ce sera le règne des banquiers.” (…) Ce n’est pas la bourgeoisie française qui régnait sous Louis-Philippe, mais seulement une fraction de celle-ci (…) : l’aristocratie financière.» (Cela ne date donc pas d’hier…) « Par ses embarras financiers, la monarchie de Juillet fut dès lors dépendante de la grande bourgeoisie, et cette dépendance fut la source inépuisable d’une gêne financière croissante. » (La crise de la dette avant l’heure.) « Il était impossible de subordonner la gestion de l’État à l’intérêt de la production nationale sans équilibrer le budget (…) Et comment établir cet équilibre (…) sans rejeter une partie considérable du fardeau fiscal sur les épaules de la grande bourgeoise elle-même ? » (Le bouclier fiscal, déjà ?) 

« Bien mieux, l’endettement de l’État était d’un intérêt direct pour la fraction de la bourgeoisie qui régnait (…). En fait, le déficit de l’État était l’objet même de sa spéculation et la source principale de son enrichissement. À la fin de chaque année, nouveau déficit. Au bout de quatre ou cinq ans, nouvel emprunt (…), une nouvelle occasion d’escroquer l’État, qui, maintenu artificiellement au bord de la banqueroute, était obligé de négocier avec les banquiers dans les conditions les plus défavorables.» (C’était avant les agences de notation et le triple A.) 

« Le déficit de l’État étant d’un intérêt immédiat pour la fraction de la bourgeoisie au pouvoir, on comprend dès lors que les dépenses publiques extraordinaires dans les dernières années du gouvernement de Louis-Philippe aient largement dépassé du double celles sous Napoléon (…). » (C’était combien, déjà, le prix de la suite de Nicolas Sarkozy lors du G20 à Cannes ?) «Les sommes énormes qui passaient ainsi entre les mains de l’État facilitaient en outre des contrats de livraison frauduleux, la corruption, la concussion, des filouteries de toutes sortes.» (Affaire Takieddine, affaire Bettencourt…) 

«Et les fractions de la bourgeoisie française exclues du pouvoir de crier “Corruption !” (…) La bourgeoisie industrielle voyait ses intérêts menacés, la petite bourgeoisie était moralement indignée (Eh oui, on s’indignait déjà à l’époque…), l’imagination populaire scandalisée, Paris inondé de pamphlets (…) où l’on dénonçait et stigmatisait de façon plus ou moins spirituelle le règne de l’aristocratie financière.» (Avez-vous récemment fait un tour en librairie ?) On sait ce qui s’ensuivit. De mauvaises récoltes et une crise économique aggravée conduisirent à une explosion du nombre de chômeurs et de pauvres, et ce fut alors, à nouveau… la révolution.

 

Par  Gérôme Truc, sociologue, enseignant à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.

Repost0

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche