Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 novembre 2016 6 26 /11 /novembre /2016 17:43

L'émotion qu'a provoquée l'annonce du décès de Fidel Castro a des répercutions partout dans le monde en ce 26 novembre. Aujourd'hui la cellule de Bagnols sur Cèze a envoyé un communiqué à l'ambassade de Cuba. Michel Veysset, le secrétaire de la cellule de Bagnols qui connaît bien Cuba a donné son état d'esprit. On peut le retrouver dans la vidéo ci-dessous.

Communiqué

Les Communistes du Gard Rhodanien saluent la mémoire de Fidel Castro.

 

Aussi longtemps que battront nos cœurs, Fidel y sera présent.

Il nous a  donné l'exemple de la persévérance dans les luttes et de la confiance dans un peuple souverain.

 

Alors que les Etats-Unis imposent un terrible blocus à la plus grande des Antilles, Fidel et le peuple cubain luttent chaque jour pour le respects des droits fondamentaux à l'éducation, la santé, la culture.

 

Fidel Castro a été à l'origine de nombreuses initiatives en faveur des peuples les plus pauvres. Chacun connaît l'ampleur du travail des milliers de médecins, d'enseignants, de techniciens qui se sont portés volontaires pour aider des populations meurtries sur tous les continents.

 

L'histoire retiendra de Fidel qu'il a, toute sa vie, lutté avec succès pour l'indépendance du Peuple Cubain.

 

A son frère Raùl, aux militants du Parti Communiste Cubain, au peuple de Cuba nous exprimons nos plus sincères condoléances et les assurons que notre solidarité ne leur fera jamais défaut.

 

A Bagnols sur Cèze

Le 26/11/2016

 

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF
commenter cet article
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 22:51

Le devoir de mémoire, Léa Comushian et Fabien Horvath, candidat(e) de rassemblement mis à disposition de la gauche de transformation sociale par le P.C.F y sont très attachés.

C'est tout naturellement que ce vendredi 11 novembre 2016 ils participaient aux cérémonies célébrant la fin de cette grande boucherie que fut la guerre de 1914-1918.

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Cérémonies
commenter cet article
12 novembre 2016 6 12 /11 /novembre /2016 11:41
La lettre des élu(e)s communistes et républicains de la région occitanie..  Octobre  2016
La lettre des élu(e)s communistes et républicains de la région occitanie..  Octobre  2016
La lettre des élu(e)s communistes et républicains de la région occitanie..  Octobre  2016
La lettre des élu(e)s communistes et républicains de la région occitanie..  Octobre  2016
La lettre des élu(e)s communistes et républicains de la région occitanie..  Octobre  2016
La lettre des élu(e)s communistes et républicains de la région occitanie..  Octobre  2016
La lettre des élu(e)s communistes et républicains de la région occitanie..  Octobre  2016
La lettre des élu(e)s communistes et républicains de la région occitanie..  Octobre  2016
La lettre des élu(e)s communistes et républicains de la région occitanie..  Octobre  2016
Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Région
commenter cet article
10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 08:32
Léa Comushian & Fabien Horvath candidat(e) de rassemblement

Léa Comushian & Fabien Horvath candidat(e) de rassemblement

Communiqué :

Les personnels des finances publiques du Gard sont en lutte contre la fermeture des trésoreries de Vergèze et de Roquemaure, et pour le maintien des effectifs de la fonction publique et de nouveaux moyens pour assurer un service efficace aux citoyens.

 La suppression de la trésorerie de Roquemaure aura des répercussions directes sur le fonctionnement de la trésorerie de Bagnols sur Cèze.

Sans personnels supplémentaires celle-ci devra accueillir les contribuables du canton de Roquemaure. L’accueil du public déjà dégradé s’en trouvera encore plus difficile allongeant les temps d’attente. Le personnel déjà surchargé aura encore plus de mal à assurer sa mission de service public.

 La Section Gard rhodanien du P.C.F et ses candidats mis à la disposition de la gauche de transformation sociale pour les législatives 2017 Léa Comushian et Fabien Horvath, apportent tout leur soutien aux revendications des agents de la finance publique et appellent la population à se battre aux côtés des salariés pour exiger un service public de qualité.

 Léa Comushian et Fabien Horvath Candidat(e), Michel Tortey pour la section Gard rhodanien du P.C.F.

 

Ci-dessous tract des syndicats

Centre des impôts : fermeture des trésoreries de Roquemaure et de Vergèze.
Centre des impôts : fermeture des trésoreries de Roquemaure et de Vergèze.
Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF
commenter cet article
8 novembre 2016 2 08 /11 /novembre /2016 06:51
Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF
commenter cet article
30 octobre 2016 7 30 /10 /octobre /2016 08:03

Super châtaigne : de quoi est-il le nom ?
La dernière réunion du conseil d’agglomération du Gard Rhodanien a reçu la visite d’un personnage masqué surnommé « Super Châtaigne ». Depuis la presse locale et le net mettent en avant les actions de ce pseudo super-héros. Au-delà du côté humoristique et caustique de ce happening politique, que signifie cette irruption dans le paysage du Gard Rhodanien ?
On pourrait avoir le réflexe légaliste en se disant que les élus sont légitimes car ils ont été élus par le peuple et qu’il est inadmissible qu’une réunion d’élus soit perturbée par une manifestation.
D’autres, au contraire trouveront sympathique la dérision de l’action qui ne véhiculait aucune violence, ni agressivité.
Qu’en est-il réellement et pourquoi la situation actuelle permet l’intrusion d’un « bouffon » dans l’espace politique du territoire ?
Personnellement les communistes du Gard Rhodanien, même s’ils ont pu rire de l’intervention de « Super Châtaigne » à Saint Gervais le 17 octobre ne peuvent se réjouir que la place d’une alternative soit tenue par une personne virtuelle.
En effet, c’est bien l’absence de concertation notamment avec les citoyens, le refus de discuter sur le projet « PER Scène Campagne » qui est à l’origine de cette action d’éclat. C’est aussi l’impuissance de l’agglomération du Gard Rhodanien à porter de vrais projets et donc de justifier son existence qui laisse la place à ce genre d’action.
Aujourd’hui les habitants du territoire ne comprennent pas le rôle de cette collectivité et n’y voient qu’une instance qui n’a pour but que de récolter des impôts.
On ne peut pas leur donner complètement tort. La volonté au plus haut niveau de tuer les communes et faire des regroupements complètement artificiels engendre cette perception. De plus l’austérité imposée à toutes les collectivités (départements, régions, municipalités, agglomérations) finit par les étouffer et les empêcher de construire de vrais projets pour les territoires.
Ici, en Gard Rhodanien, le problème est aggravé par le fait qu’il y a une absence de cohérence sur l’avenir du territoire.
Une opposition claire pourrait combler le vide laissé par la majorité de l’agglomération. Il n’en est rien. Jean-Marie Daver unique élu communiste ne peut incarner à lui tout seul l’alternative. Pas plus que les rares élus qui critiquent les décisions. D’autant que les élus « minoritaires » peuvent être parfois sur la même longueur d’onde au niveau de la « gouvernance » : austérité, économies, pas d’idée sur les besoins du territoire. Quand les opposants ont la même orientation politique au niveau national que la majorité de l’agglomération, comment peut-elle incarner autre chose qu’une querelle de personnes ?
Que dire du groupe majoritaire ? Des vice-présidents éteints qui semblent anesthésiés par leur délégation, des maires de villages qui ne semblent pas voir au-delà de leur simple commune, d’autres élus qui ne veulent pas se mettre le président de l’agglomération à dos de peur de perdre une subvention ou une aide. Bref l’équipe majoritaire semble être tout sauf… une équipe.
Les moments où l’on pourrait entendre des débats c'est à dire pendant les réunions du conseil d’agglomération sont marqués par des affrontements à fleuret moucheté. Que dire de la dernière séance qui a permis à Super châtaigne de briller : un député silencieux, un FN absent (tiens tiens comme au niveau du conseil municipal de Bagnols où il est incapable de faire entendre
une proposition) et de longs monologues du Président Jean-Christian Rey.
Des décisions qui ont été prises sans qu’en amont les concernés aient été informés (au pire) ou consultés (au mieux) : par exemple : que pense le monde associatif de l’abandon des compétences « culture » et « sport » ?
Tous les ingrédients sont donc réunis pour que la vacuité soit remplie.
Nous ne pouvons nous satisfaire de l’irruption d’une forme politique qui n’est que dérision ou populisme car elle est sans issue et parfois dangereuse.
Coluche à part de la désespérance n’a rien apporté et a contribué lui-aussi à dénigrer la politique. Plus récemment le comique italien Beppe Grillo ne fait plus rire personne car ses idées sentent mauvais la pensée d’extrême droite.
Nous appelons les citoyens à faire irruption dans le débat politique de façon sérieuse et demandons aux élus de se ressaisir avant la catastrophe.
De son côté le Parti Communiste continuera à se battre contre l’austérité et poursuivra son soutien aux projets réellement porteur d’avenir pour le Gard rhodanien.

Les communistes du Gard Rhodanien (qui ne portent pas de masque)

Super Châtaigne : une forme de désespérance politique

Super Châtaigne : une forme de désespérance politique

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Billet d'humeur
commenter cet article
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 07:03

"L'emploi est la première préoccupation des françaises et des français, les communistes proposent une loi Sécurité Emploi Formation pour tendre à éradiquer le chômage".

Léa Comushian

Candidate mise à disposition de la gauche de transformation sociale par le P.C.F

 

Projet de loi Sécurité Emploi Formation
Projet de loi Sécurité Emploi Formation
Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF
commenter cet article
27 octobre 2016 4 27 /10 /octobre /2016 06:45

Pourquoi la Communauté d’Agglomération du Gard Rhodanien (CAGR) a-t-elle décidé de retirer de ses compétences optionnelles la culture et le sport ?

La raison en est simple : elle est financière.

Contrairement aux affirmations de son Président, la CAGR vit au-dessus de ses moyens, sa gestion est fortement mise en doute du fait de sa proximité avec la ville de Bagnols sur Cèze. D’ailleurs, un rapport de la C.R.C. (Chambre Régionale des Comptes) en dit long sur la gestion de cette dernière. Il n’y a qu’un pas à franchir pour penser que les mêmes causes ont les mêmes conséquences.

Supprimer des compétences optionnelles telles que la culture et le sport dans la partie « subventions » : c’est bien cela qui est visé. Ne plus subventionner les associations sportives et culturelles pourrait faire réaliser une économie possible de près de 500 000 euros (attention toutefois à ne pas faire des calculs trop rapides car il faudrait ajouter les subventions qui « rentrent » aussi dans les caisses).

De toute façon, quelle que soit la façon dont on fait les comptes cela ne suffira certainement pas selon les comptes de gestion 2013 à 2015. La CAGR (Communauté d’agglomération du Gard Rhodanien) a un déficit structurel cumulé de 1,2 millions d’euros et un trou financier estimé à environ 1 millions d’Euros. Toutes ces affirmations sont corroborées par les chiffres et non par les allégations d’un président.

La dernière augmentation des impôts vue sur votre taxe foncière et cette dernière décision permet de confirmer nos craintes maintes fois dénoncées par la section PCF de Bagnols sur Cèze.

Mais alors pourquoi garder seulement les investissements culturels et sportifs « d’intérêts communautaires et qui n’existent pas encore sur le territoire » ? Force est de constater que cela limite les investissements. Impossible de construire un nouveau stade ou une nouvelle piscine ou une médiathèque ou tout autre équipement qui pourraient trouver une utilité pour les citoyens.

Là aussi la réponse est simple : le Pôle d’Excellence Rural (PER) plus connu dans le grand public sous le nom de « Scène Campagne à Cornillon », est le seul projet qui peut entrer dans ces critères drastiques ! Quelle surprise ? Malheureusement, ces investissements risquent de provoquer la faillite des entreprises qui le construiront. En effet, les finances de l’agglomération ne pourront pas supporter des charges aussi importantes.

La Cellule Gabriel Péri du PCF de Pont Saint Esprit refuse que les Spiripontains et les habitants de l’agglomération subissent une nouvelle fois les décisions farfelues des politiques.

La commune de Pont Saint Esprit et ses habitants se remettent difficilement d’une situation catastrophique léguée depuis 2011, il est hors de question que l’agglomération les replonge dans des difficultés identiques.

Le projet PER Cornillon est plus que jamais sur les rails de l'agglomération du Gard Rhodanien : on va dans le mur et ils accélèrent !

Le projet PER Cornillon est plus que jamais sur les rails de l'agglomération du Gard Rhodanien : on va dans le mur et ils accélèrent !

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF
commenter cet article
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 14:30

Cette histoire commence en 1983, au mois de mars exactement. Le 6 mars la commune de Laudun se dote d’un conseil municipal socialo-communiste. Le maire sera Francis Roman, le 1er adjoint René Trouillet (PCF) tout comme son camarade André Brouillet qui héritera du portefeuille des sports. A quelques kilomètres de là, à Avignon la préfecture du Vaucluse nait le 11 mars une jolie petite fille que ses parents Florence et Daniel nommeront Céline.

A ce moment-là à Laudun qui ne s’appelle pas encore Laudun l’Ardoise, on n’a pas de problèmes avec le budget communal. C’est même le contraire, on ne sait pas toujours comment dépenser la manne qui vient de la taxe professionnelle que rapportent les usines installées dans le hameau de l’Ardoise. Ugine Acier n’a pas encore été rachetée par Arcelor et encore moins par Mittal qui finira par la fermer, c’est une usine sidérurgique qui offre du boulot. Daniel, le père de la petite Céline y travaille à ce moment-là. Il y a d’autres entreprises qui tournent à plein à l’époque à l’Ardoise : Keller-Leleu (future Ferropem), Fiberglass et une kyrielle de petites entreprises sous-traitantes de Marcoule. La future communauté de communes (R.C.L.) est loin d’avoir vu le jour, elle n’est même pas envisagée dans les esprits des élus municipaux qui viennent de prendre la suite du conseil municipal conduit par Pierre Héraud. « Rhône, Cèze, Languedoc » ne sera créée qu’en décembre 2002 et sa descendante la communauté d’agglomération du Gard Rhodanien en 2013 soit 20 et 30 ans plus tard. On ne peut donc pas faire aujourd’hui le reproche aux élus de l’époque de ne pas avoir vu venir ces « machins ». C’est pendant ce mandat municipal entre 1983 et 1989 que sera envisagée et construite la piscine et le complexe sportif de Lascours. C’est aussi dans ces années-là que la petite Céline fait ses premiers pas et montre à ses parents installés à Saint-Paul-les-Fonts des prédispositions pour le sport. C’est ainsi que Florence et Daniel finiront par l’inscrire au club de natation de Laudun qui possède la seule piscine couverte du secteur et c’est donc sous les couleurs de Laudun qu’elle commencera à briller, sa maman s’investissant dans le club, elle en sera même un moment la présidente.

La suite on la connait. Après être partie au pôle France à Font-Romeu, la petite Céline devient à 20 ans en 2003 championne du monde universitaire par équipe au relais 4 x 100 mètres en nage libre. Tout le monde aura reconnu la belle jeune fille qu’elle est devenue, taillée pour la natation diront les observateurs avec ses 1,73 mètre pour 63 kg : c’est Céline Couderc. Elle fera ensuite les beaux jours de l’équipe de France de natation : Championne d’Europe par équipe à Madrid en 2004 sur le 4 x 100 mètres et vice-championne d’Europe dans la même compétition du 4 x 200 mètres. En 2006 elle remporte (toujours en équipe) deux médailles de bronze aux championnats d’Europe à Budapest. Elle sera plusieurs fois finaliste dans des compétitions internationales comme aux championnats du monde de Montréal en 2005 ou aux jeux olympiques de Pékin en 2008. Céline Couderc aujourd’hui retirée des bassins détenait toujours le record de France par équipe du 4 x 100 mètres nage libre avec ses anciennes coéquipières Alena Popchanka, Ophélie Etienne et Malia Metella jusqu’à cet été mais comme tous les records il a fini par tomber récemment. Une belle carrière de sportive de haut niveau qui n’aurait peut-être jamais vu le jour sans la piscine couverte de Laudun !

Aujourd’hui l’agglomération du Gard Rhodanien sous la présidence de Jean-Christian Rey refuse de prendre sous la coupe de cette collectivité les équipements sportifs existants. La commune de Laudun l’Ardoise en butte à des difficultés financières (voir rapport de la Chambre Régionale des Comptes) peine à gérer cette structure qui montre des signes de fatigue. Que va donc devenir la piscine couverte de Laudun l’Ardoise ? Nul ne le sait pour l’instant mais si elle devait fermer on se priverait sans doute du futur ou de la future Céline Couderc.

Bien sûr cet article n’évoque, avec l’exemple de Céline Couderc que le sport de haut niveau… mais la piscine de Laudun peut être aussi envisagée sous l’angle du simple loisir. Beaucoup de personnes passent de bons moments au complexe de Lascours pour simplement se maintenir en forme ou avoir une activité de détente. Qu’en pensent-ils tous ces gens ?

Céline Couderc que nous avons contactée avant de publier cet article (et nous la remercions au passage pour son accord), insiste, elle, sur la question des scolaires, évoquant « un droit pour les enfants » d’apprendre à nager.

Nous serons attentifs, avec elle à l’avenir de la piscine de Laudun l’Ardoise et nous ne disons pas merci aux élus de l’agglomération qui n’en veulent pas !

Céline, une belle championne qui pense maintenant aux futures générations !

Céline, une belle championne qui pense maintenant aux futures générations !

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF
commenter cet article
23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 08:40

APRES LEVOTE D'ABANDON DE LA CULTURE ET DU SPORT
Des questions importantes se posent auxquelles il est URGENT et essentiel de répondre :
D'ABORD UNE REFLEXION :
Les citoyens dont les bénévoles dans les associations du territoire du Gard Rhodanien n'ont pas été associés à la discussion que nécessite une telle orientation.
ENSUITE,
Le transfert des dépenses vers les collectivités locales, sans assurance de la cession des subventions associées aux projets culturels et sportifs, suscite les plus vives inquiétudes. Redonner aux villes (Bagnols, Pont) et aux villages des attributions que l’agglomération avait prise à sa charge risque de les mettre en difficulté. En effet, depuis que l’agglomération avait cette compétence ; les communes ont réorienté leurs budgets différemment. La situation bagnolaise épinglée par la Chambre Régionale des Comptes ne lui permet sans doute pas de financer des dépenses qu’elle n’avait plus à son budget. Pont Saint Esprit (qui sort à peine des années Baumet) va-t-elle plonger à nouveau dans une crise communale budgétaire ?
DANS LE DOMAINE DE LA CULTURE
Que vont devenir les festivals « les Arts de la Voix » ou « Forêt créative » ?
Que deviendra la scène « chapelle des Pénitents » de Pont St Esprit. Le théâtre va-t-il fermer ou va-t-il être repris par la ville ?
En tout cas les promesses lors de l'inauguration de cet établissement en juillet 2012 n'auront été tenues ni par l'agglomération ni par le parrain Pierre Arditi qui avait promis de revenir jouer.
En 2012 on dit une chose, en 2016 on fait le contraire : cela manque de cohérence et de sérieux !
Que vont devenir les projets des associations culturelles qui étaient parfois « aidées » par l'agglomération ?
DANS LE DOMAINE DU SPORT
Que vont devenir les manifestations sportives soutenues jusqu'à maintenant par l'agglomération du Gard Rhodanien ?
Certains clubs ont signé une convention avec l'agglomération. L'abandon du soutien financier ne va-t-il pas mettre ces structures en danger (dans le pire des cas) ou, dans le meilleur des scénarios, les obliger à réduire la voilure c'est-à-dire baisser le niveau sportif ? Autre solution qui pèsera sur les ménages de l’agglomération, ce sera vraisemblablement faire payer plus cher l’abonnement, les licences, la participation des familles des adhérents.
On vit actuellement un précédent dans notre département avec le rallye des Cévennes qui a lieu normalement cette saison mais qui n'aura pas lieu cette année faute de soutiens financiers. Pour rester dans le domaine automobile, la course de côte de Sabran (déjà confrontée à des difficultés) va-t-elle subir le même sort que le rallye des Cévennes ?
Au-delà de l’abandon d’une compétition sportive ancienne et renommée (championnat de France) un manque à gagner pour l’économie locale : hôtels, gîtes, camping, commerces de bouche…
L'OBJECTIF inavoué ? Faire des ECONOMIES BUDGETAIRES : installer L'AUSTERITE
On prétexte des économies mais, comme d’habitude, l’explication a été mal faite. Oui il y aura moins de dépenses pour la culture et le sport mais combien de subventions ne vont-elles pas rentrer dans les caisses de l’agglomération.
On réoriente donc vers l’économie et le développement vers l’emploi. Une rhétorique que l’on joue aux français depuis des années. Combien de plans et d’aide pour créer de l’emploi et combien de chômeurs nouveaux et anciens chaque jour ? La communauté d’agglomération du Gard Rhodanien mène la même politique qu’au niveau national. Combien de milliards donnés au patronat avec le CICE (Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi) pour aucune création d’emploi au final ?
En fait, localement on poursuit une politique qui a conduit à la disparition du festival de reggae. Combien de manque à gagner pour la ville avec la fin du « Garance » ? Rappelons-nous aussi que l’agglomération a déjà supprimé l’aide financière qu’elle apportait à la course cycliste « l’Etoile de Bessèges ».
LE VOTE DU 17 OCTOBRE 2016
Va-t-on vers un désert culturel dans le Gard Rhodanien ? Un territoire où ne se passe aucune soirée ? Aucune animation ? Un espace sans rencontre et sans échange de population ? Plus de compétitions sportives ? Plus de loisirs pour les enfants ou pour les adultes ? Plus d'occupation pour agrémenter son temps libre ? Plus d'occasion de bouger son corps ? Plus de moment pour se cultiver ou se distraire ? Plus de prétexte pour se mélanger avec les autres, se confronter à la mixité sociale ? Bref c’est la fin d’une forme de vivre-ensemble !
Laisseront ils s'installer une société libérale inégalitaire où ne pourront accéder aux domaines culturels et sportifs que les citoyens « aisés » ou ceux dont le pouvoir d'achat permettrait de se payer places de théâtres, évènements sportifs ou autres manifestations culturelles ?
UN MANQUE A GAGNER, DONC PAS DE RECETTES !!
Notre territoire a tout à perdre à ne plus avoir de manifestations culturelles ou sportives pour ce qu'elles sont mais aussi pour la manque à gagner touristique, commercial, ou économique. Les élus ont-ils bien réfléchi à l’impact négatif sur l'attractivité du territoire que serait l’abandon des compétences culturelles et sportives ?
DES ASSURANCES ?
On nous rassure avec des « grands projets » structurants comme le Musée, mais construire un Musée sans service culturel à l'agglomération est-ce bien cohérent ? Qui prendra en charge son fonctionnement ?
Poser la question c'est y répondre.
Les élus de l'agglomération en abandonnant la « culture et le sport » nous préparent-il des soirées devant notre télévision et des week-ends d'ennui ? Chacun chez soi ?
Tuer la Culture et le sport c’est donner raison à ceux qui en sont les ennemis. Ceux qui détruisent aujourd’hui des oeuvres d’art dans certains pays ou ceux qui disent aujourd’hui c’est pour les « bobos ». Résumons : l’agglomération fait aujourd’hui le programme des obscurantistes et de ceux qui disaient il y a 80 ans : « quand j’entends le mot « culture », je sors mon révolver ».
On dira bientôt « Gard Rhodanien morne plaine ! »

2012 : le temps des promesses / 2016 : dure réalité des faits !

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche