Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 05:51
La période estivale qui commence est favorable à une réflexion. Il est déjà temps de tirer un premier bilan des treize ou quatorze derniers mois qui ont vu la victoire de François Hollande, du PS aux législatives qui ont suivi et qui ont malheureusement ont été les témoins de la poursuite de la même politique que celle menée par l'ancien président de la République et sa majorité.
L'été, et la chaleur qui va avec, ne doivent pas nous assommer et nous devons profiter de cette période pour réfléchir à une alternative et surtout pour nier le fait qu'on ne peut pas faire autrement.
L'intervention (dans la vidéo ci-dessous) de Jacques Généreux économiste au Front de Gauche semble convenir à cette exercice. Ses propos clairs méritent d'être entendus.
Repost0
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 15:48

C'est le refrain à la mode depuis le début de la crise de 2008 : "on va moraliser le capitalisme et en finir avec les paradis fiscaux". De Sarkozy à Hollande c'est la même musique... Mais qu'en est-il vraiment ?

Voir la nouvelle vidéo ci-dessous de la série "on vous fait un dessin ?"

Episode 18 : "La grande évasion"

 

Repost0
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 05:35
Ceux qui ont eu la chance d'être ce dimanche à la Fête Fédérale du PCF Gardois ont entendu les discours du Front de Gauche dont notamment celui de Jean-Luc Mélenchon mais aussi celui de Martine Gayraud, Marie-Pierre Vieu ou de David Hermet. Sans parler des nombreux débats avec notamment Didier le Reste.
Très en verve Jean-Luc Mélenchon a fustigé le système capitaliste et bancaire, s'inquiétant en autre pour la dette italienne ou espagnole qui pourraient précipiter l'Europe entière dans une crise encore plus profonde.
Il n'a pourtant pas versé dans le pessimisme encourageant à réorganiser notre économie développant l'idée de la planification écologique.
Citant Machiavel, Platon, Robespierre il a qualifié le président Hollande de "pleutre" ou de "ravi de la crêche" en ironisant sur le "tango Barroso".
Ses piques les plus féroces ont été pour les "Nord-Américains" (entendre les Etats-Uniens).
Jean-Luc Mélenchon a rendu un hommage appuyé à Julien Hassange (affaire Wikileaks) et à Edouard Snowden (affaire de l'espionnage) proposant que la France l'accueille comme "réfugié politique".
Interrogé dans la journée soit par téléphone (groupe Radio-France) ou par des envoyés spéciaux sur la Fête de Lézan, Jean-Luc Mélenchon a, comme dans son discours, repris l'idée qu'il faut qualifier Snowden de bienfaiteur de l'humanité et qu'il faut lui accorder une protection physique en lui accordant l'asile politique en France.
Dans la vidéo ci-dessous c'est BFM TV qui, en duplex depuis la Fête de Lézan interviewe Jean-Luc Mélenchon. On reconnaitra Charles Menard derrière le Président du Parti de Gauche.
Repost0
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 19:22

La fête Fédérale du PCF 2013 a été un bon millésime.

Plutôt que de longs discours, quelques photos légendées représentatives de cette manifestation. Le soleil était de la partie, il a contribué au succès.

Lezan-2013-034.jpg

Une mobilisation importante : des jeunes et des moins jeunes...

Lezan-2013-009.jpg

Des débats très intéressants, de bonne qualité, avec de bons intervenants

Lezan-2013-007.jpg

Des slogans très revendicatifs : ici contre la dictature des banques

Lezan-2013-006.jpg

Un autre exemple de banderole  : à méditer pour les municipales 2014 !

Lezan-2013-004.jpg

Le Gard rhodanien qui participe à la Fête, ici Michel Tortey anime un débat

Lezan-2013-001.jpg

ou qui prend du bon temps ! N'est-ce pas les gars !

Lezan-2013-033.jpg

Des discours politiques incisifs (ici David Hermet des "Rouges et Verts")

entre Marie-Pierre Vieu (PCF) et Jean-Luc Mélenchon.

Lezan-2013-030.jpg

Sous la présidence de la secrétaire fédérale PCF Gard Martine Gayraud

Lezan-2013-008.jpg

Des salariés en lutte (ici le stand des Sanofi)

Lezan-2013-036.jpg

Tout en ayant une pensée pour Nelson Mandela (sur l'arbre planté en 85)

Lezan-2013-014.jpg

Un Jean-Luc Mélenchon très disponible (ici avec Jacques Demanse)

Lezan-2013-041.jpg

et en très grande forme au moment des discours !

Lezan-2013-027.jpg

Une belle journée d'été : militante et revendicative dans la joie et la bonne humeur !

Merci à tous les participants (notamment à ceux qui ont travaillé à préparer le terrain, à monter les stands, à servir à boire et à manger, à gérer le service de sécurité, les entrées, les transports....) et à l'année prochaine !


Repost0
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 16:06
Le Siresco qu'es aquo  et surtout quel rapport avec le Gard Rhodanien ?
La vidéo ci-dessous vous expliquera ce qu'est le Siresco qui a été réalisée à l'occasion du vingtième anniversaire de ce syndicat intercommunal.
Le rapport avec le Gard Rhodanien ? Il est simple, il s'appelle Michel Tortey.
En effet, avant de rejoindre notre région et de s'y impliquer, Michel Tortey était élu à Bobigny et a été il y a 20 ans le premier président du Siresco. Il a d'ailleurs été honoré à l'occasion de la célébration de ce vingtième anniversaire notamment par l'actuel président du Siresco Alain Paton.
Aujourd'hui la propagande libérale nous laisse entendre que l'on ne peut rien faire en dehors des communautés d'agglomérations et des grandes métropoles. En fait l'exemple du Siresco nous montre que le syndicat intercommunal est un outil adapté qui permet la mutualisation des moyens sans faire disparaitre les communes. Les grandes métropoles ou les agglos ont un autre but, détourner les citoyens de la démocratie et tuer les communes.
20 ans après, Michel Tortey a quitté Bobigny mais sa création demeure et apporte beaucoup de satisfaction.
En 2013 Michel Tortey apporte son expérience d'élu et son dynamisme au Gard Rhodanien toujours avec l'enthousiasme de 1993 quand il créa le Siresco !
Le Siresco comme nombre de réalisations concrètes montre l'intérêt d'avoir des élus communistes, en prise avec les réalités sociales des habitants et soucieux de servir au mieux les citoyens.
Repost0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 05:22

Ce mardi 25 juin s’est tenue à Bagnols sur Cèze la première réunion publique du Front de Gauche sur la question des municipales 2014. C’est Michel Tortey (secrétaire de la section PCF du Gard Rhodanien) qui a ouvert les débats. Dans son intervention il a rappelé la situation politique tant nationale que locale et notamment la déception qu’éprouvent les gens depuis l’arrivée du PS aux affaires. Revenant sur les raisons qui ont amené le Front de Gauche à conduire une liste autonome aux prochaines municipales à Bagnols, Michel Tortey a surtout insisté sur la volonté de créer et fonctionner avec les citoyens. Une démarche participative garante de démocratie, une démocratie qui fait assez défaut actuellement. front-de-gauche-municipales-2014-001.jpg

Après la prise de parole de Michel Tortey un échange avec la salle s’est déroulé, riche, fructueux, parfois débordant sur les questions nationales voire internationales mais les questions municipales (et notamment budgétaires) ne sont pas déconnectées de la réalité française notamment quand on connait la baisse des dotations de fonctionnement imposée par l’Etat ou l’austérité qu’encourage la politique européenne. Lors des différentes interventions de la salle les questions du fonctionnement démocratique sont revenues sur le tapis mais aussi la question du transport, de la propreté de la ville, de la culture….

On aura noté la présence outre des militants du PCF la présence du PG et de ses représentants tout comme les élus du groupe municipal communiste et républicain à savoir Laurette Bastaroli, Michèle Oromi, Pierrette Pasquini et Laurent Castanier,

Comme l’a dit en conclusion Michel Tortey cette première réunion se tenant fin juin elle n’est qu’une prise de contact et une introduction dans la démarche. Elle sera suivie bien entendu par bien d’autres d’ici le mois de mars. Neuf mois nous séparent des échéances municipales la gestation ne fait donc que commencer !

front-de-gauche-municipales-2014-004.jpgOn reconnaitra de gauche à droite (sans indication politique) Claudine Chalamon, Charles Menard, Laurent Castanier et Michel Tortey.

Repost0
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 17:01

Le PCF a choisi de construire avec ses partenaires une liste Front de Gauche pour les municipales 2014.

C'est dans le cadre de ce travail préparatoire que nous organisons une Assemblée Citoyenne le mardi 25 juin à 18 h 30 au centre culturel Léo Lagrange (salle A).

L'idée est de construire avec les citoyens un projet innovant de démocratie locale qui réponde aux besoins

de nos concitoyens. Il y a chez nous une forte volonté d'associer les gens à la vie municipale et plutôt que de présenter un programme municipal tout ficelé, nous souhaitons une co-élaboration avec les bagnolais.

Bien entendu notre sensibilité et notre travail (tant des élus que des militants) invitent à réfléchir sur des thèmes qui nous sont chers comme par exemple la réouverture des gares SNCF du Gard Rhodanien, le social, l'éducation, le sport, la culture, l'aménagement urbain, la propreté de la ville, la vie associative, le commerce, l'industrie...

Nous serons toutefois à l'écoute si d'autres thèmes se présentent lors de cette rencontre publique.

Le programme municipal que nous construirons avec les Bagnolais doit être une alternative à l'austérité plutôt que son accompagnement.

Enfin la question de la tête de liste ou du leaderchip n'est pas notre priorité ni la question centrale. 4a014fc2cecb0_plus_belle_ma_ville2.jpg

Certains s'autoproclament (mettant donc la charrue avant les boeufs), nous autres, choisissons un travail

collectif avant la désignation. Nous ne manquons pas de candidats potentiels pour tirer la locomotive mais

nous préférons la démarche collective. On souffre trop et depuis longtemps de l'omniprésence d'hommes soi-disant

providentiels qui finalement déçoivent pour tomber dans cette facilité.

Toutes les personnes intéressées par notre démarche sont les bienvenues à la réunion du mardi 25 juin.

Repost0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 06:55

Après les marches nationale et départementale pour la VIe République, le Front de Gauche à l'initiative du PCF travaille maintenant à construire l'alternative politique. Le 16 juin se sont tenues des Assises pour la refondation sociale en présence de 2000 participants. Même si les médias ont passablement passé sous silence cette rencontre, il convient de poursuivre ce travail en démultipliant ces consultations. Dans notre section hier à Villeneuve les Avignon c'est ce genre de rencontre qui a eu lieu.

 

Compte-rendu de la rencontre nationale :

Dimanche à Montreuil,  de nombreuses forces sociales et politiques parmi celles qui ont assuré, il y a un an, la victoire sur Nicolas Sarkozy, se sont retrouvées pour affirmer ensemble, l'urgence de changer de cap politique en France et en Europe.
L'évènement est d’autant moins à banaliser que quelques heures plus tard, tombaient les résultats du 1er tour de la partielle de Villeneuve sur Lot. C'était un nouveau coup de semonce après Beauvais, venant attester de l'impasse politique et des régressions démocratiques dans lesquelles nous conduisent tout droit, les choix du pouvoir actuel ; dans ce cas, l'Austérité plus l'affaire Cahuzac amenant à un duel UMP/FN au 2ème tour de la législative.

Dès lors, la convergence entre forces du changement autour de propositions permettant de sortir de la crise, et ouvrant la perspective d’une majorité alternative est l'une des questions majeures qui nous est posée. Le Front de Gauche entend y œuvrer avec toutes les forces et les citoyens partageant cet objectif.
La journée du 16 est une étape supplémentaire d’un processus qui doit se poursuivre, partout dans le pays dans l'objectif d'être immédiatement utile aux mobilisations contre la réforme des retraites, le traité transatlantique, l’acte III de la décentralisation...

Repost0
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 06:59
Alors qu'à Villeneuve sur Lot, la législative  partielle pour remplacer Cahuzac voyait l'élimination dès le premier tour du candidat socialiste, le Président était l'invité de l'émission Capital sur M 6.
Lors de cette prestation François Hollande a confirmé dimanche que le gouvernement augmenterait la durée de cotisation pour obtenir ses droits à la retraite, afin de "suivre" l'évolution de l'espérance de vie.
"Dès lors que nous vivons plus longtemps, notre durée de cotisation doit suivre (...) pour le moyen et long terme", a-t-il dit dans l'émission Capital sur M6. La durée de cotisation requise pour obtenir une retraite à taux plein aujourd'hui est de 41,5 ans.
En revanche, l'âge légal de départ "ne bougera pas", a dit le chef de l'Etat, rappelant son engagement de campagne. (sic !)
L'âge de départ a été repoussé de deux ans par la réforme de 2010, à 62 ans et 67 ans pour le taux plein même si la durée de cotisation n'est pas atteinte.
Le rapport Moreau sur les retraites, remis vendredi, suggère parmi de nombreuses propositions, d'augmenter progressivement la durée de cotisation jusqu'à 44 ans pour les personnes nées en 1966. Il évoque aussi des mesures sur certains avantages des retraités.
M. Hollande a prévenu qu'"il faudra bien trouver des recettes" pour le financement des retraites.
Mais "je veux dire aux retraités qu'on ne touchera pas à leur retraites et qu'on sécurisera leur retraite", a-t-il ajouté.
"Le gouvernement prendra ses responsabilités à la fin de l'été", sur la base du rapport Moreau et de la concertation qui sera menée avec les partenaires sociaux cet été. Le texte sera voté en décembre, a-t-il dit.
Les propos du Président de la République sont donc très inquiétants, ils n'augurent rien de bon sur ce dossier. Ils sont surtout très éloignés des revendications des partis de Gauche.
Cette nouvelle réforme reprend les mêmes recettes que les précédentes à savoir une logique libérale... et dans les faits augmenter la durée de cotisation à 44 ans revient à mettre la retraite à 65 ans ou 67 ans. Laisser croire que la retraite à 60 ans voire 62 ans existera encore avec une telle durée de cotisation est une escroquerie intellectuelle. Les relais de la parole gouvernementale et présidentielle (comme celle du maire de Bagnols dans le débat avec René Revol sur TV Sud) participent de cette intoxication. En effet Jean-Christian Rey se félicitait ce week-end de la première année de la présidence Hollande et sur le sujet des retraites il n'hésitait pas à dire que "la seule décision qui a été prise c'est le retour de la retraite à 60 ans". On sait très bien qu'elle est limitée à quelques cas c'est donc un enfumage. Toutefois Jean-Christian Rey sur le rapport Moreau le maire de Bagnols a affirmé "qu'il n'est pas tabou de se poser des questions sur les évolutions de la société et de l'allongement des cotisations". Il ne fait que reprendre la fausse logique, on vit plus vieux, il faut travailler plus longtemps et il joue la même participation qu'Hollande.
En 2010 nous étions nombreux dans la rue, (notamment pour cette section à Bagnols sur Cèze) et défilaient aux côtés des salariés des militants socialistes ! Que pensent-ils aujourd'hui des prises de position du gouvernement, du Président de la République et du rapport "Moreau" et des propos du maire de Bagnols ?
Pour mieux comprendre que le PS fait complètement fausse route, il est intéressant de revoir l'analyse en vidéo sur la réforme des retraites de.... 2010 que faisait notre secrétaire de section Michel Tortey.
Les français n'ont pas battu Sarkozy pour mener la même politique !
Repost0
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 07:23
 Le rapport sur les retraites dit "Moreau" a été présenté ce vendredi à la presse. Si Jean-Marc Ayrault a promis que les "efforts à faire" pour assurer la pérennité du système de retraite par répartition ne seraient "pas écrasants", les syndicats ne l'entendent pas tous de cette oreille à la suite de la publication, vendredi 14 juin, des pistes du rapport Moreau sur l'avenir des retraites, au sujet desquelles un projet de loi est prévu pour la "fin de l'été".
La CGT, FO et la FSU sont les plus "virulents" quant aux principales mesures avancées dans le texte – l'allongement de la durée de cotisation de quarante et une années et demie à quarante-quatre, la refonte du mode de calcul de la retraite des fonctionnaires ou encore une hausse de la fiscalité afférente.
Marisol Touraine ministre des affaires sociales, a précisé sur BFM TV que "les pistes qui sont présentées dans ce rapport ne préfigurent en aucun cas la réforme que va porter le gouvernement. Il y a plusieurs orientations qui n'ont évidemment pas vocation à être additionnées les unes aux autres." Du côté du PCF on est bien entendu plus près des positions syndicales que du discours lénifiant du gouvernement. Les militants sont très en colère contre le contenu de ce rapport et des propositions qu'il suggère. Pierre Laurent Secrétaire national n'est pas le moins en colère. Pour preuve la vidéo ci-dessous.
Repost0

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche