Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mars 1000 7 17 /03 /mars /1000 18:37

villeneuve les avignon

(Salle polyvalente)

(Haut de Villeneuve)

 

8h30/9h00 : Accueil café-croissants,

 

9h00/10h30 : Principes philosophiques marxistes.

Intervenant : Marcel Leccia,

 

10h40/12h20 : Principes économiques et financiers. 

Intervenant : Dominique Declosmenil,

 

12h30/13h30: Repas

 

13h30/15h00 : Histoire du communisme et du parti communiste

Intervenant : Maïté Navarro

 

15h10/16h40 :   Le PCF, le Front de Gauche, stratégie,

             Décision du 36ème Congrès.

Intervenant : Vincent Bouget

 

16h50/17h20 :Bilan du stage.

 

17h30 : Apéritif de clôture du stage

 

Cette journée est ouverte à tous les adhérents nouveaux et anciens mais aussi à des sympathisants qui souhaitent en savoir plus sur notre parti.

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Info diverses
commenter cet article
28 janvier 1000 7 28 /01 /janvier /1000 15:42

Texte sur le fonctionnement du Front de Gauche

 

Le développement du Front de Gauche

 

Le Front de Gauche (FDG) constitue une démarche politique inédite qui associe des organisations politiques et des citoyens, dont de nombreux militants syndicaux et associatifs, dans la construction commune d’une ambition politique qui réponde aux attentes populaires et soit en rupture avec les logiques imposées par les marchés financiers.

Evoquer le développement du Front de Gauche, implique un préambule. La question majeure c’est : comment donne-t-on envie de rejoindre le FDG à tous ceux, issus notamment des classes populaires et de la jeunesse, n’ayant jamais milité ou il y a longtemps, qui ont soutenu notre campagne ?

Cela revient à poser la question de l’utilité du FDG. C’est donc d’abord une réponse politique: la nécessité d’une stratégie claire, d’initiatives concrètes, de bonnes campagnes, du soutien aux mobilisations et, de notre progression dans l’ancrage de nos idées et à travers les élections. C’est cela qui donnera envie de rejoindre notre démarche, de construire le FdG. La manifestation du 30 septembre l’a démontré car sa préparation a sensiblement remobilisé les assemblées citoyennes.

Cela passe par une élaboration commune, une démarche permanente de co-construction où chaque composante peut apporter son apport, son expérience. Pour cela, il faut bien sûr les cadres qui permettent ces actions communes, l’élaboration collective et des instances qui permettent de se coordonner, de prendre des décisions et de les mettre en application. Car si le Front de Gauche n’est pas un parti, ce n’est plus seulement une alliance électorale, il s’agit donc d’un mouvement, d’une force politique qui se veut l’outil d’une dynamique populaire. Cela appelle à des formes d’organisation pérennes, à la fois ouvertes, souples mais également efficaces et capables de répondre aux aspirations à le rejoindre. Pour les besoins de la campagne présidentielle, ces structures permanentes se sont étoffées. Il s’agit déjà de s’accorder sur leur continuité voir leur évolution et de les compléter pour permettre davantage d’implication citoyenne.

Le développement du Front de Gauche jusqu’à maintenant s’est appuyé sur trois exigences qu’il faut poursuivre :

  • A tout moment nous avons forgé ensemble et conforté une orientation stratégique commune décidée et acceptée par toutes les composantes du front de gauche
  • Nos méthodes de fonctionnement ont été souples et non contraignantes pour chaque organisation respectant l’identité et la souveraineté de chacune et recherchant toujours ce qui rassemble le plus largement.
  • Nous avons pris régulièrement des initiatives communes, nationales qui ont donné une visibilité publique au Front de Gauche et une activité commune à nos organisations, nos militant-e-s et à celles et ceux qui voulaient se joindre à nous.

 

Les assemblées citoyennes (AC)

 

Les assemblées citoyennes sont essentielles car elles ont vocation à représenter des formes du développement et de l’élargissement du FDG, réunissant largement citoyen-nes, militant-e-s associatifs, syndicalistes, politiques, membres ou non d’un parti. Ce sont à la fois des lieux de discussion, d’élaboration et d’action. C’est à partir de leur développement que l’on pourra multiplier l’implication citoyenne. Nous voulons donc les développer, partout : dans les localités, les lieux de travail. ..

Une assemblée citoyenne se crée en associant tous les partis du FdG existants sur une localité ou un lieu de travail. Aucune exclusive vis-à-vis d’une des composantes du FDG n’est légitime de même qu’un seul parti ne peut parler au nom du FDG. Sur le terrain plusieurs formes d’AC existent. Certaines fonctionnent en association parfois avec le dépôt de statut officiel, d'autres non. Nous ne privilégions aucune forme d'AC. Il est surtout besoin de trouver les moyens de l'adhésion du plus grand nombre à ces assemblées et aux activités qu'elles développent, en respectant le principe d’un fonctionnement au consensus entre tous les participants qu’ils soient membres d’une organisation politique du FDG ou non. Ces expériences feront l’objet d’un échange dans le Front de gauche pour en faire le bilan.

Toutes les formes intégrant citoyen-ne-s et militant-e-s non encarté-e-s peuvent être envisagées, notamment dans les équipes d’animation locales du FDG qui préparent les Assemblées citoyennes.

A ce stade le consensus est la seule méthode de décision possible localement comme nationalement. Sachant que le « consensus n’est pas l’unanimité et suppose, pour pouvoir fonctionner au jour le jour, qu’il y ait à la fois une volonté inclusive partagée et une «abstention bienveillante » de ceux qui ne sont pas d’accord, sauf dans les cas décisifs.

Les décisions locales sont de toutes façons prises dans le respect des positions nationales du FDG charge aux AC de les impulser et de les adapter localement et de prendre des décisions en ce qui concerne les questions locales.

Il faut également assurer à l’échelon national un meilleur suivi collectif des AC au sein de la coordination des assemblées citoyennes.

 

Les Fronts thématiques (FT)

 

Ils sont essentiels car représentent aujourd’hui des formes concrètes très précieuses d’intégration du FDG et sont également des moyens d’élargir le FDG notamment aux militants syndicaux, associatifs, animateurs de mouvements sociaux. Nous voulons donc les développer, nationalement et dans les territoires

Ce sont à la fois des lieux d’élaboration programmatique, d’actions et d’une expression commune du FDG sur nombre de question. Toutes les composantes peuvent participer à un Front thématique. Chacun se créant avec l’accord de toutes les composantes et après discussion de son objet, la coordination nationale ayant pour rôle d’aider à dépasser les contradictions au besoin. ,

Par contre, il est nécessaire que le travail des FT irrigue davantage le FDG dans son ensemble. S’il n’est pas opportun que chaque décision des FT soit validée par la coordination (sauf problème repéré par la coordination des FT qui dans ce cas appelle la coordination à trancher), il est par contre souhaitable que les propositions des FT nourrissent les discussions du Conseil national, les Assemblées Citoyennes et qu’elles aient le maximum d’écho au-delà des rangs du FDG.

La constitution de FT locaux doit être encouragée là où c’est possible.

 

Le Front des luttes

 

Le Front des luttes rassemble l’ensemble des militant-e-s du mouvement social et syndical, dans ou proche du Front de gauche, engagé-e-s dans les mobilisations du monde du travail et/ou en soutien à celles-ci. Il est un cadre d’élaboration et d’intervention du Front de Gauche au service des salarié-e-s. Il est animé par une équipe d’animation pluraliste, constituée des représentant-e-s de chacune des composantes du Front de gauche qui le souhaite et de membres non encarté-e-s du conseil national. Il a un rôle consultatif et propositionnel auprès de la coordination nationale qu'il rencontre de manière régulière, il participe à l'animation du conseil national.

 

Rencontres nationales

 

Des conventions nationales du Front de gauche sont impératives.

Elles auront à la fois pour but de donner de la visibilité au Front de Gauche et à l’implication citoyenne qu’il entend représenter et permettre les échanges entre les acteurs du Front de gauche, membres des AC et de toutes les structures du FDG comme des Fronts thématiques. Chacune aura un objet précis parmi les questions politiques et thématiques qui développent l’activité du Front de Gauche. La première aura lieu cette année au cours du 2ème semestre

D’autre part des réunions nationales pourront être décidées par la coordination nationale sur des thèmes précis et sur un périmètre décidé par elle.

Les estivales, université d’été du Front de Gauche, seront organisées chaque année.

 

Le Conseil national

 

L’objectif est de le rendre encore plus légitime, représentatif et utile qu’il ne l’est aujourd’hui. La priorité est qu’il soit le carrefour d’expériences sociales diversifiées, de représentants de combats collectifs, de militants syndicalistes, associatifs, de personnalités intellectuelles, culturelles… Le CN a un rôle d’initiative, consultatif et propositionnel. Ce rôle accru nécessite d’élargir et diversifier le CN. Toutes les forces du FDG doivent y être représentées. Il faut l’élargir de manière évolutive, sans brusquer artificiellement les rythmes de structuration aux animateurs du FDG, animateurs des FT et notamment du Front des luttes, voir des AC et personnalités du mouvement social.

Les associations qui souhaitent adhérer au FDG, dans le respect de leurs statuts, pourront être représentées au CN. Il faut des réunions régulières : deux fois par trimestre. La coordination du Front de Gauche travaillera à une proposition d’élargissement du CN sur le principe de la double parité.

 

La coordination nationale

 

Elle doit rester l’instance exécutive et, en dernière instance, décisionnelle. Il faut la rendre plus efficace et permettre que ses décisions soient mieux mises en application.

Elle est constituée des représentant-e-s des composantes politiques du FDG, et Il faudra sans doute réfléchir à sa composition en fonction de l’élargissement récent du FDG.

Dans le souci de refléter la composition du CN entre membres des composantes politiques du FDG et non membres de ces organisations, deux membres du Conseil National non membres d’un des partis seront coopté-e-s à la coordination.

Entre les réunions de la coordination, un secrétariat mettra en oeuvre les décisions prises.

Il a pour fonction de s’occuper des affaires régulières et est composé d’un membre par composante du FDG. Des commissions ad’ hoc seront également mises en place : ex sur un texte, sur une campagne,... pour préparer les décisions de la coordination

 

Site Internet du FDG

 

Il faut développer de nouveau le site internet. Le plus simple est de poursuivre place au peuple pour en faire une expression collective du FDG et de coordination entre les AC, FT etc… Un comité de rédaction composé de tous les partis du FDG en lien avec une équipe technique est en charge de la validation du contenu du site du FDG.

 

Finances

 

Pour le moment, au delà des budgets que chacun des partis engage déjà, il y a des budgets communs ponctuels. Une clé de répartition pérenne entre les neuf  composantes du FDG doit être définie.

Il est important notamment que les décisions budgétaires soient prises et suivies par les dirigeants politiques qui décident des différentes actions.

Cette démarche se concrétisera par un protocole financier entre les composantes du Front de Gauche. Ce protocole contiendra une clef de répartition financière entre les différentes organisations et indiquera une méthode permettant d'envisager les dépenses prévisionnelles que chacun sera amené à engager.

 

Un calendrier annuel de travail

 

La visibilité du Front de Gauche dépend d’initiatives nationales publiques rassemblant toutes les composantes du Front de Gauche. Depuis les présidentielles, les Estivales puis notre contribution décisive à la manifestation du 30 septembre, ont permis cette visibilité. Il nous faut avoir régulièrement des initiatives nationales. La programmation d’initiatives sur l’année même si une telle programmation peut toujours être revue est nécessaire.

C’est dire combien l’organisation de la campagne nationale « l’alternative à l’austérité, c’est possible ! » est importante pour relancer une nouvelle dynamique du Front de Gauche. Des espaces de « forums » évoqués plus avant dans ce texte peuvent être programmés comme une forme de débat public à l’initiative du Front de Gauche.

 

La coordination avec les parlementaires FDG

 

La nécessité de rencontres régulières entre les parlementaires de nos groupes à l'Assemblée Nationale, au Sénat et au Parlement Européen avec les organisations politiques du Front de Gauche est utile; elles seront organisées en tant que de besoins par consensus mutuel.

 

Gestions des instances

 

Toutes les « instances » du FDG, à tous les niveaux, doivent être coordonnées et gérées de façon collective. Assemblées citoyennes, coordination du FDG des luttes, des Fronts thématiques et des ateliers législatifs, coordination nationale, Conseil national et coordination du CN, etc… L’ensemble des coordinations des « instances » FDG devra permettre le pluralisme entre les composantes politiques du FDG, chacune d’entre elle devant être paritaire.

 

Des forums politiques co-organisés avec d’autres forces

Si le FDG ambitionne de construire une majorité alternative aux politiques d’austérité, il doit proposer des cadres de débat, rencontre, etc…. Cela pourrait prendre la forme de forums politiques, par exemple, sur la question de la lutte contre l’austérité, pour élaborer des propositions de lois…

Adopté par la coordination du Front de Gauche le 28 janvier 2013

 

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans FRONT DE GAUCHE
commenter cet article
27 décembre 999 3 27 /12 /décembre /999 23:24

Vincent Peillon a adressé une lettre à l'ensemble des personnels de l'éducation nationale, vendredi 7 décembre 2012, afin de leur présenter le contenu et l'esprit du projet de loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École.

 

 

Ecole.jpg Parmi les orientations affirmées par le ministre figurent les « emplois d’avenir», l’autosatisfaction des « moyens nouveaux débloqués pour éviter les suppressions massives de postes, le développement du dialogue social (sur lequel  on peut s’interroger quand on voit comment a été conduit la réforme des rythmes scolaires annoncée dans cette même lettre). 


Le ministre se félicite et indique: « …Les fondements sont posés, le cap est fixé ……» et plus loin « ….C’est l’objet de l’agenda de la refondation qui guidera notre travail pour les années à venir. » 


Et de poursuivre: « …L’École que nous voulons construire est une École à la fois juste pour tous et exigeante pour chacun. Juste parce que tous les élèves, quelle que soit leur origine sociale ou géographique, doivent pouvoir bénéficier des conditions nécessaires à la réussite de leur scolarité. Exigeante, parce qu’elle pousse chacun à aller aussi loin que possible dans ses études, et permet une élévation générale du niveau de qualification. Cette École apprend à chacun à penser par lui-même, à exercer son esprit critique. Les élèves y découvrent le plaisir d’apprendre, y développent leur curiosité intellectuelle et leur ouverture d’esprit, s’y épanouissent…. » 


morale.jpg

Patatras ! Voilà que l’Inspection Académique annonce une suppression de classe à Pasteur,  reniant même le calcul arithmétique absurde d’antan, et n’a pour seul critère pour ne pas prononcer une fermeture que celui de dépasser 27 élèves par classe si celle-ci avait lieu. Evidemment sans tenir compte des différents niveaux d’âge mais préoccupée par la gestion de l’austérité, par la baisse du nombre de fonctionnaires plutôt que par « l’Humain d’abord ». 


La conséquence sera des effectifs de 24 écoliers en CP, 30 en CE1, 20 en classe mixte CE2-CM1 (14+6), 28 en CM1, 30 en CM2 soit une moyenne de 26,5 !!!!!! 


Nous ne pensons pas que ce soit le bon moyen pour atteindre les objectifs précités annoncés par le ministre dans sa lettre ! 


Reconnaître la pénibilité accrue du métier de nos professeurs des écoles et aggraver leur condition de travail est un non-sens. 


Fermeture d’autant plus inacceptable que le « creux » démographique de la prochaine rentrée sera très passager puisque 30 élèves arrivent de maternelle en 2014, plus ceux des néo-anglois qui s’installeront avec les 270 logements de Sud Céréales.

D’autant plus inadmissible que l’expérience montre que la réouverture est beaucoup plus difficile et que cette moyenne de 27 pourra être allègrement dépassée ! 


Et au vu de la situation des effectifs au CES du Mourion ou au Lycée Jean Vilar, il est clair que c’est toute la filière de l’enseignement public qui est sinistrée certes par la politique de N.Sarkozy, mais hélas, force est de constater que sous F.Hollande, les mesures nécessaires  à prendre ne le sont pas, car en contradiction avec le pacte de stabilité entériné par ce gouvernement. 


Comment s’étonner que des parents se tournent vers l’école privée et confessionnelle, au prix de lourds sacrifices dans ces conditions ?

 

Il est grand temps de réellement tourner le dos à la politique d’austérité et de répartir les richesses autrement, plutôt que de déverser des milliards dans les caisses des entreprises

(30 milliards  d’exonérations fiscales en 2011)

ou des banques pour le seul profit des spéculateurs

 

Il n'est ni juste, ni efficace de réduire les dépenses publiques.

 

Les services publics sont utiles. Celui de l’école laïque est indispensable. Le gouvernement a dit vouloir faire de l’éducation sa priorité ! Il est temps de traduire les paroles en actes pour lutter efficacement contre l’échec scolaire.

 

Notre pays n'est pas malade de trop de dépenses, mais bien de recettes insuffisantes et injustement réparties !

 

Les militants de « Unis à gauche pour les Angles » et leur élu municipal Gérard Martino, sont disponibles pour agir au côté des parents pour empêcher cette fermeture.

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF
commenter cet article
30 novembre 100 1 30 /11 /novembre /100 23:51

Les nouveaux maîtres du monde
http://www.agoravox.tv/actualites/economie/article/goldman-sachs-les-nouveaux-maitres-32516

La stratégie du choc

La Stratégie du Choc - oppression du gouvernement américain - YouTube

 La dette/argent

Pour visionner la vidéo argent dette (52mn) cliquez ici

 La debtocratie, documentaire grec

La debtocratie 

Une vidéo très pédagogique et ludique sur la dette éditée par le Front de Gauche

"La dette c'est chouette"

http://www.dailymotion.com:80/video/xmv5ob_la-dette-c-est-chouette_creation

Une vidéo courte et très éclairante expliquant la dette publique

Comprendre la dette en quelques minutes 

 

On va leur faire un dessin

En 2012, on va leur faire un dessin ! L'idée est finalement assez simple : mettre en image le programme "l'humain d'abord" du Front de gauche pour les élections de 2012.

Chacun le sait, mieux vaut un dessin clair qu'un long discours. Un exercice qui n'est toutefois pas si aisé et qui prouverait peut-être, si tous les candidats s'y astreignaient, que leur "dessein" n'est pas toujours très clair.

Nous entamons cette série en espérant qu'elle vous aidera à mieux cerner les enjeux de cette campagne, les propositions du Front de gauche, et qu'elle saura vous faire sourire en ces temps de crise.

Epoque 1 Front uni contre la vie chère/

Epoque 2 Le Front de Gauche/

Epoque 3 Crise financière/

Epoque 4 Justice au pays de l'or noir/

Epoque 5 Marine Le Pen amène le pire/

Epoque 6 L'austérité ou la vie, il faut choisir/

Epoque 7 Le mécanisme infernal européen/

Epoque 8 La vie sans Sarkozy/

Epoque 9 Spécial législatives/

Epoque 10 Compétitivité

Epoque 11 Non à l'austérité

Epoque 12 La bataille de l'emploi

Epoque 13 La droite décomplexée

Epoque 14 Santé  

Epoque 15 ANI (Le mal nommé "Accord National Interprofessionnel")

Epoque 16 Ecole en danger

Epoque 17 Un an de changement?

Epoque 18 "Moraliser le capitalisme, en finir avec les paradis fiscaux", qu'en est-il vraiment ?

 Epoque   19 - "Retraitement de choc"  

Epoque 20 Travail vs capital

Epoque 21 Le coût du capital

Epoque 22 Réforme fiscale


 


 

 

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF
commenter cet article
21 mai 100 4 21 /05 /mai /100 00:37
 
Les livres coûtent chers, nous avons mis en place un système de prêts!

Voici quelques titres pour commencer, en espérant que la liste s'enrichira de vos propositions de prêts de livre que vous pensez que d'autres devraient lire, mais qui ne font pas la "une" des têtes de gondoles de la FNAC, ou de CULTURA et plus généralement de la grande distribution:
 
LES 20 ANS QUI ONT CHANGÉ LA CGT
de Leila Comarmond
Edition Denoël
 

HENRI KRASUCKI : 1924-2003 ,
CHOISIR SON CAMP
de Christian Langeois
Edition Le Cherche Midi
 
LE VOTE FN, POURQUOI?
livre collectif de
Catherine Bernié-Boissard, Elian Cellier, Alexis Corbière,  
Danielle Floutier, Raymond Huard
Edition Au Diable Vauvert

LA DISPUTE DES ECONOMISTES
de Gilles Raveaud
Edition Le Bord de l'Eau

POUR UNE GAUCHE DECOMPLEXEE
de Marie Pierre Vieu
Edition Arcane 17
MAINTENANT PRENEZ LE POUVOIR

 

de   Pierre Laurent
Edition de l'Atelier

POUR UNE TERRE COMMUNE,
 de André Chassaigne
Edition  ARCANE17
en savoir plus

 


 Un  Marx, et ça repart!
par  Alain Bocquet en collaboration avec Delphine Watiez
"Collection document" Edition  LE CHERCHE MIDI 2009
en savoir plus
 


LE SYNDICALISME AU DEFI DU 21ème SIECLE.
Ouvrage coordonné par René Mouriaux et Jean Magniadas,
avec les contributions de:
Joachim Bischoff, Karine Clément, Alan Draper, Laurent Frajerman, Mark Kesselman, Salvo Leonardi,
Jean Magniadas,Susan Milner, René Mouriaux André Narritsen, Jean-Marie Pernot, Anne-Catherine Wagner, Asbjörn Wahl.
Edition  SYLLEPSE 2008
Collection Espaces Marx.
en savoir plus


PENSER AVEC MARX AUJOURD'HUI,
Tome 1: "Marx et nous".
de Lucien Sève
Edition  LA DISPUTE 2004
en savoir plus
 

PENSER AVEC MARX AUJOURD'HUI,
Tome 2: "L'homme?"
de Lucien Sève
Edition  LA DISPUTE 2008
en savoir plus
en savoir plus

GARE AU TRAVAIL, Malaise à la SNCF.

de Dominique DECEZE.
  Collection "Coup de gueule"
Editions  JCG  2008
en savoir plus


IDEES RECUES, KARL MARX .
de Yvon Quiniou.
  Editions LE CAVALIER BLEU  2007
en savoir plus

KARL MARX, CRITIQUE DU PROGRAMME DE GOTHA.
de Sonia Dayan-Herzbrun et  Jean-Numa Ducange.
  Editions Sociales GEME   2008
en savoir plus


LE MANIFESTE DU PARTI COMMUNISTE.
de Karl MARX et  Friedrich ENGELS
Edition LE TEMPS DES CERISES   1998

DE QUOI SARKOZY  EST-IL LE NOM

de Alain BADIOU, Philosophe
Edition NOUVELLES EDITIONS LIGNES   2008

en savoir plus
voir aussi
et encore plus


LA C.I.A. EN FRANCE,
60 ans d'ingérence dans les affaires françaises.

de Frédéric CHAPIER
Edition du SEUIL  2008
en savoir plus


"UN AUTRE MONDE",
contre le fanatisme du marché.
de Joseph E Stiglitz, Pix Nobel d'économie, conseiller économique de Bill Clinton à la Maison Blanche. 
Edition FAYARD    2006
en savoir plus
et encore plus

L'EMPIRE DE LA HONTE.
de Jean Ziegler,
Edition FAYARD   2008
en savoir plus
et encore plus

DEMOCRATIE,
contre capitalisme.
de Thomas Coutrot, économiste, membre duconseil scientifique d'ATTAC et du réseau d'alerte sur les inégalités.
Edition LA DISPUTE   2005
en savoir plus
et encore plus

LES DEGATS DU LIBERALISME,
Etats-Unis: une société de marché.
de Isabelle Richet, Professeur d'Etudes américaines à ParisX-Nanterre
Edition TEXTUEL   2002
en savoir plus

COMMENT LES RICHES DETRUISENT LA PLANETE.
de Hervé KEMPF, journaliste d'environnement. Edition 2007.
Edition SEUIL    2007
en savoir plus
et encore plus

PEUT-ON CRITIQUER LE CAPITALISME?
Ouvrage collectif
Edition LA DISPUTE   2008
en savoir plus


L'ECOLE N'EST PAS UNE ENTREPRISE.
de Christian LAVAL
Edition LA DECOUVERTE    2004
en savoir plus
et encore plus

BANLIEUE,
Lendemains de révoltes.

Livre collectif  coédition du mensuel "Regards"
Edition LA DISPUTE   2006
en savoir plus

NUCLEAIRE, AVENIR DE L'ECOLOGIE?

  de Bruno COMBY
Edition F.-X. de GUIBERT   1995
en savoir plus

COMMUNISME,
L'avenir d'une espérance.

de Patrice COHEN-SEAT
édition CALMANN-LEVY   2007
en savoir plus

LE COMMUNISME EST UN BON PARTI.
Dites lui OUI!
de Roger MARTELLI
Edition LA DISPUTE   2003

L'EMPIRE DU MAL?
Dictionnaire iconoclaste des Etats-Unis.

de Roger MARTIN
Edition LE CHERCHE MIDI  2003
en savoir plus

LA DEUXIEME GAUCHE,
Histoire intellectuelle et politique de la CFDT.
de  Hervé HAMON et Patrick Roman
Edition RAMSAY   1982
en savoir plus

KARL MARX
ou l'esprit du monde.

De Jacques ATTALI
Edition FAYARD   2005
en savoir plus

PARTI PRIS POUR L'ECOLOGIE.
de Sylvie MAYER
Edition MESSIDOR  1990

L'IMPOSTURE VERTE.
de Pierre KHOLER
Edition ALBIN MICHEL  2002
en savoir plus

L'ASSASSINAT DE CHATEAU ROYAL.
de Jean-Philippe OULD AOUDIA
Edition TIRESIAS     1992
en savoir plus

POUR LA DESOBEISSANCE CIVIQUE.
de Gilles LUNEAU et José BOVE
Edition LA DECOUVERTE    2004
en savoir plus

EUROPE: LA TRAHISON DES ELITES.
de Raoul Marc JENNAR
Edition FAYARD    2005
en savoir plus


LA BATAILLE DE MARIGNANE.
de Jean-Philippe OULD AOUDIA
Edition TIRESIAS     2006
en savoir plus

LA NEGOCIATION,
ETE1940: CRISE AU PCF.

de Roger BOURDERON
Edition SYLLEPSE    2001
en savoir plus


d'autres titres suivront.....
Repost 0
Published by SECTION GARD VALLEE DU RHÔNE du PCF - dans Des livres que nous avons envie de faire découvrir
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche