Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 07:51

Après un week-end médiatique qui a fait la part belle à l'université d'été des socialistes et qui a fait un quasi-silence sur celle du Parti Communiste, une interview de Pierre Laurent secrétaire national du parti communiste qui publie dans quelques jours un livre intitulé "le nouveau pari communiste".Une des rares présences des communistes dans le monde médiatique qui décidément (mais ce n'est pas une surprise ni une nouveauté) ne laisse la place qu'à la pensée unique.http://photo.lejdd.fr/media/images/politique/pierre-laurent2/1843106-1-fre-FR/Pierre-Laurent_pics_180.jpg

 

Pierre Laurent, qui dirige le PCF depuis un peu plus d'un an, publiera le 8 septembre prochain Le Nouveau Pari communiste. L'occasion de revenir avec lui sur ses solutions face à la crise et ses ambitions pour 2012.

Qu'avez-vous pensé du plan delutte contre le déficit annoncé par François Fillon ?
C'est une véritable catastrophe. Le plan d'austérité va continuer à nous enfoncer dans la crise. Ce qui est extraordinaire, c'est que François Fillon annonce lui-même le recul de la croissance en 2011 et en 2012. Il signe donc l'échec annoncé de sa politique. Le gouvernement refuse de se dégager du chantage des marchés financiers et des agences de notation. Il poursuit une politique qui va frapper très durement les ménages. La contribution exceptionnelle sur les hauts revenus est un leurre. Quelque 200 millions sur 11 milliards, c'est une mesure purement d'affichage.

Arnaud Montebourg fait campagne sur la démondialisation, Jean-Luc Mélenchon a proposé un protectionnisme européen, et vous, dans votre livre, vous préférez parler de "décapitalisation". Où vous situez-vous?
Le cœur du problème est moins la réduction des échanges ou la fermeture des frontières que la financiarisation croissante de l'économie. Les causes de la crise sont l'ampleur croissante des prélèvements financiers opérés sur la création de la richesse, en France, en Europe et dans le monde. Il faut s'y attaquer avec une taxation massive de la spéculation financière. Et il faut, en même temps, investir dans l'augmentation des salaires et dans les investissements publics.

Le protectionnisme européen n'a pas l'air d'avoir vos faveurs? «Les propositions du PS sont trop timorées»
Jean-Luc Mélenchon et moi-même, nous sommes favorables à l'instauration de visas écologiques et sociaux sur les marchandises qui circulent en Europe afin de lutter contre le dumping social et environnemental utilisé pour faire croître les profits financiers. Il faut mettre un coup d'arrêt aux politiques de mise en compétition des peuples et des produits. Non pas avec l'objectif de fermer les frontières mais de dissuader les politiques de rendements financiers exorbitants.

Que pensez-vous des propositions du PS pour faire face à la crise?
Les propositions du PS sont trop timorées par rapport à l'ampleur de la crise actuelle. Si nous voulons nous donner des marges de manœuvre pour une politique sociale indispensable à la relance de l'économie, il faut  des mesures fortes de rupture avec le chantage actuel des marchés financiers. Par exemple, en matière européenne, nous devons remettre en cause le rôle joué par la Banque centrale européenne et exiger que les crédits et la création monétaire puissent financer directement les Etats au lieu de les laisser à la merci des spéculateurs.

Ce vendredi vos universités d'été commencent. Jean-Luc Mélenchon se rendra à la votre et vous à la sienne. Est-ce important de vous afficher ensemble?
Bien sûr. Nous avons décidé d'une campagne commune, nous avons un candidat commun, Jean-Luc Mélenchon, et  nous allons mener cette campagne ensemble.

N'aurait-il pas été plus simple de faire votre rentrée ensemble?
Le Front de gauche est le rassemblement de partis qui ont leur structure de travail qui demeurent. Nous allons concilier les deux.

«La crise très grave du capitalisme valide nos hypothèses», Le Nouveau pari communiste (à paraître le 8 septembre), vous dites que vous étiez un "illustre inconnu médiatique".  Ce livre aurait pu être l'occasion de mieux vous connaître, de parler de vous, mais vous le faites assez peu.  Une fois le livre refermé, le lecteur ne vous connaît pas beaucoup plus…
Effectivement, je ne crois pas beaucoup à la peopolisation de la vie politique. Je crois aux débats d'idées. Je crois à l'engagement personnel en politique, je ne mésestime pas cette dimension mais ce qui était important était de s'expliquer sur les choix et l'avenir du PCF. Le PCF a tourné suffisamment de pages pour rentrer dans une nouvelle période de développement. Le Parti communiste a beaucoup plus changé qu'on ne le dit bien souvent et la crise très grave du capitalisme valide nos hypothèses sur le dépassement nécessaire de ce système. Mais nous voulons le faire dans un esprit de rassemblement.

Lors des dernières élections, le Front de gauche a fait un score autour de deux chiffres. Dépasser 10%, est-ce votre ambition pour l'élection présidentielle?
Notre ambition est de peser réellement sur le paysage politique. Nous avons approché les 10% aux élections cantonales, nous avons vu que cela comptait et nous voulons être une force qui compte dans la victoire de la gauche. Mais je ne fais pas de pronostics.

Repost0
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 07:35

Soyons-en certain la musique que  nous joueront les médias tout ce week-end de la fin août fera entendre les mots "université d'été des socialistes", "la Rochelle", "Martine Aubry-François Hollande-Ségolène Royal", etc... etc... Comme d'habitude les débats sérieux et sur le fond de l'université d'été du PCF passeront à la trappe. Les français qui ouvriront leur radio ou leur télévision n'auront à se mettre sous la dent que les querelles entre les candidats à la candidature du PS et leur manque de solutions radicales à la crise. La preuve de cette situation : pour trouver une présentation de cette université d'été des communistes il  nous a fallu aller voir du côté d'une chaîne locale "TV Mont Blanc" ! C'est tout dire.

Repost0
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 15:07

tee-shirt-usagers-TER-005.jpgLes usagers du TER-SNCF rive droite du Rhône ont eu un été studieux et notamment la présidente notre camarade Laurette Bastaroli. On se rappelle qu'elle avait lancé un appel aux  Régions concernées, et notamment début juillet 2011 au Président du Languedoc Roussillon pour le projet de réouverture de la ligne de chemin de fer. Elle demandait aussi une réunion du comité de pilotage au plus vite, sous peine d’accumuler un retard préjudiciable dans le calendrier. Depuis l’équipe de l’association du TER-SNCF autour de sa présidente a multiplié les contacts afin d’à nouveau mobiliser les forces des citoyens et des élus du Gard Rhodanien.

D’autre part on se souvient aussi que l’association TER-SNCF avait déposé un dossier auprès de la Fondation pour une Terre Humaine qui avait été retenu. Ainsi l’association du Gard Rhodanien s’est vue attribuer une subvention pour son travail qui va dans le sens de l’amélioration de l’environnement. Les usagers TER-SNCF de la rive droite du Rhône ont profité de l’été pour faire fabriquer des tee-shirts portant à l’avant le logo de la Fondation pour une Terre Humaine et à l’arrière le logo de leur association. Ces tee-shirts vont faire leur première sortie officielle. En effet ce samedi 27 août une fête de quartier se tient à Remoulins dans le quartier de la… Gare. On sait que les usagers TER-SNCF sont nombreux et dynamiques à Remoulins. On pourra donc  voir ce samedi lors de la fête du quartier de la Gare de Remoulins des personnes arborant ces tee-shirts afin de donner une visibilité à leur action militante. On espère maintenant que la Région Languedoc-Roussillon qui a répondu dans les derniers jours de juillet à Laurette Bastaroli va accélérer le mouvement et qu’un nouveau comité de pilotage se tiendra prochainement. Les usagers de l’association TER-SNCF de la rive droite du Rhône sont en tout cas déjà mobilisés avant la rentrée. Les tee-shirts qu’ils pourront revêtir à l’occasion seront là aussi pour rappeler à chacun leurs responsabilités pour que l'étape de réalisation soit effective rapidement, conformément aux engagements pris pour la rive droite du Rhône.

 

tee-shirt-usagers-TER-004-copie-1.jpgtee-shirt-usagers-TER-001.jpg

 

Pour mémoire, ci-dessous copie du courrier envoyé par Laurette Bastaroli le 10 juillet dernier.

 

 

Monsieur le Président

Conseil Régional

Hôtel de Région

201, Avenue de la Pompignane

34064 Montpellier Cedex 2

 

Réf : C/xx/07/2011

Objet : Réouverture aux voyageurs de la ligne ferroviaire Rive Droite du Rhône

 

           Monsieur le Président,

Nous  avons constaté avec satisfaction que le 22 décembre 2010, le Conseil Régional  dans sa délibération relative au projet Etat-Région – Projet 9 « Desservir le Territoire » avait précisé en termes de priorité la« réouverture aux voyageurs de la ligne ferroviaire Rive Droite du Rhône.

            Le conseil régional PACA vient également de voter le protocole de financement des études en vue de la réouverture de la ligne.

Le comité de pilotage qui devait précéder la phase de réalisation n'est cependant pas encore programmé et ce retard nous inquiète. Notre association vous propose de le réunir sur le site du Pont du Gard. C'est ce que nous avions proposé à Monsieur le vice président Robert NAVARRO, lors de notre rencontre du 31 janvier 2011.

            Les négociations engagées avec RFF par les communes et communauté de communes pour le rachat des terrains en friches autour des gares sont difficiles .Nous vous demandons d’aider les collectivités locales en faisant intervenir l'Établissement Public Foncier.

           Notre association qui regroupe de nombreux adhérents et des communes et communauté de communes œuvre depuis sa création pour cette réouverture au trafic voyageur. Il faut noter que ce serait la seule réouverture de ligne sur la région depuis très longtemps.

           Nous vous alertons sur le retard que prend ce dossier alors que les études valident le potentiel et que les communes sont parties prenantes dans ce projet, il est urgent de donner une accélération politique à ce dossier en lien avec les autres partenaires.

 

 

           Nous serions heureux d'avoir une entrevue avec vous afin de vous entretenir des différents éléments en notre possession et vous remercions de l'attention que vous porterez à cette demande.

           Nous vous prions de croire, Monsieur le Président, à l'assurance de notre considération;

 

 

La Présidente

Laurette BASTAROLI

 

 

PJ – nos courriers précédents

lettres du 21/06/2010 et du  04/01/2011

remoulinsinvitation.jpg

Repost0
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 07:12

http://www.pcf.fr/sites/default/files/imagecache/grille/standard__poors_024_0.jpgAu lendemain des annonces gouvernementales présentant un nouveau plan d'austérité pour satisfaire les marchés financiers, des militants communistes ont envahi les bureaux parisien de l'agence de notation Standard & Poor's pour dénoncer ce coup de force contre la démocratie. Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, et Brigitte Gonthier-Maurin, sénatrice des Hauts-de-seine, participaient à cette action coup de poing. Une action symbolique pour bien désigner le capitalisme comme responsable de la crise. 

http://www.pcf.fr/sites/default/files/imagecache/grille/standard__poors_035.jpghttp://www.pcf.fr/sites/default/files/imagecache/grille/standard__poors_059_0.jpg

Repost0
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 06:30

En pleine débâcle, François Fillon a commencé par accorder à la politique gouvernementale un insupportable satisfecit.

Alors que des millions de jeunes souffrent du chômage et de la précarité, il se réjouit de la destruction de 130 000 emplois publics, des 15 milliards de réduction des dépenses publiques réalisée grâce à la RGPP, de l'asphyxie des collectivités territoriales.

 5856377055_1863fe1719.jpg

Fier de son bilan calamiteux, le Premier ministre annonce un nouveau plan de super austérité de 11 milliards d'euros. Une fois encore, il ne cherche qu'à satisfaire les marchés financiers et sacrifie l'avenir du pays. Il annonce par avance l'échec de sa politique en programmant un nouveau recul des prévisions de croissance en 2011 comme en 2012 et reconnaît que les politiques menées ces trois dernières années ont fait exploser les déficits.

 

Le plan d'austérité annoncé va encore aggraver l'injustice sociale. Le seuil de tolérance de cette politique injuste et inefficace est largement dépassé.

Personne n'est abusé, la « contribution exceptionnelle des hauts revenus » n'est qu'un pare-feu – ne représentant que 200 millions d'euros de recettes prévues – une goutte d'eau sur les 11 milliards d'économies qui vont être infligés.

 

Ce geste a des allures de charity-business plutôt abject puisqu'en contrepartie, la Sécurité sociale et les droits sociaux sont en ligne de mire, avec dans un premier temps l'augmentation de la taxation des conventions d'assurance qui coûtera 1,2 milliard aux assurés. L'augmentation de la taxation sur le tabac, l'alcool, les sodas ou encore les déremboursements nouveaux envisagés vont d'abord pénaliser les revenus les plus modestes.

Aucune des mesures annoncées ne restaurera la croissance ni l'équilibre des comptes publics !

 

En plaidant à nouveau pour l'inscription de la règle d'or dans la Constitution de notre pays, François Fillon en appelle à se plier à la dictature des marchés .

La mobilisation est plus que jamais nécessaire pour imposer des mesures qui prennent radicalement le contre-pied de ce plan d'austérité, en favorisant le pouvoir d'achat par l'augmentation des salaires des Français, en taxant fortement la spéculation et les revenus du capital, en mettant réellement fin aux exonérations sociales et fiscales.

Notre seule règle d'or doit être l'humain d'abord, pas la finance !


Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF,

Repost0
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 06:26

Nous avons parlé ici de l'initiative commune entre les paysans du MODEF et les militants du PCF pour l'opération "fruits et légumes" dans les villes de la Région parisienne. Voici une autre activité traditionnelle du PCF depuis une vingtaine d'année : offrir une journée à la plage pour ceux qui n'ont pas les moyens de partir en vacances. Ceci se passe dans le Nord à la station balnéaire de Malo-les-Bains. L'an dernier en 2010 ce ne sont pas moins de 5000 personnes qui ont participé à cette initiative. Ci-dessous une vidéo souvenir de l'opération 2010 à laquelle participait notamment Pierre Laurent secrétaire national du PCF.

Repost0
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 13:42

Les communistes du secteur de Bagnols sur Cèze ont continué à se réunir tout l’été à leur local du 9 rue Villeneuve ne cédant pas à la traditionnelle trêve estivale. En effet entre le printemps arabes, les opérations « vie chère » et les observations des yoyos des Bourses mondiales (non pas pour jauger leur propre portefeuille d’actions mais pour mesurer le « tour de vis » que prépare le gouvernement Sarkozy-Fillon), les communistes  sont restés fidèles au poste prêt à se battre contre les reculs sociaux que ne tarderont pas d’annoncer les politiques à la solde de la grande finance. Il est des temps que l’on espère pré-révolutionnaires.  Une révolution que l’on voudrait issue des urnes en 2012 c’est en tout cas avec  cet état d’esprit que Nicole Castanier communiste mais aussi artiste a composé un tableau intitulé « Révolution ». On y reconnaîtra une Marianne ceinte d’une écharpe tricolore partant à l’assaut d’une barricade. Cette « Révolution » Nicole l’a offerte à la section Gard Rhodanien du PCF pour donner du courage et des perspectives à ceux qui se réunissent  en son local. Ainsi elle trône au milieu des affiches décorant les murs donnant un ton plus artistique et allégorique. On remerciera encore une fois Nicole pour son présent et souhaitons que ce tableau ait une valeur prémonitoire pour les mois à venir.revolution-Nicole-castanier-002.jpg

Repost0
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 10:59

Le 19 août dernier le PCF section de Toulouse a fleuri une plaque commémorative en l’honneur de notre camarade Jacob Insel (communiste et brigadiste) mort le 19 août 1944 près du Gard Rhodanien puisqu’il est décédé à Pierrelatte dans le fameux "train fantôme" de triste mémoire. Un rappel de cet épisode est peut-être nécessaire et sera notre contribution à ce témoignage.

Ce train de déportés fut arrêté à Pierrelatte par un mitraillage de l'armée alliée. Voici le récit que fit de cet évènement madame Hélène Jaume veuve du docteur qui vint au secours des blessés. La veille le 18 août 1944 ce train s'était arrêté à Roquemaure et les déportés avaient fait le déplacement jusqu'à Sorgues à pied. Après l'épisode de Pierrelatte le train repartira, il arrivera le 28 août 1944 à sa destination finale Dachau, les 900 membres du train devinrent alors non plus des hommes mais des numéros.

 

Ci-dessous le témoignage de madame Jaume recueilli en 1990

 

Le train roule vers Pierrelatte. Les corps nus et luisants ne savent plus se lever, sont emmêlés dans un entassement dantesque. Ils ont déjà la couleur des morts. Les trois chemises ( tricolores ) prêtes à servir sont suspendues à un bout de ficelle. Nul ne dit mot. Ils n'ont pas assez de vie pour avoir mal.Ils gémissent. Ils ne sont que douleurs et souffles lancinants. Ils en est qui sont évanouis, on ne les distingue pas des autres. Le train brusquement s'arrête . Les Allemands courent tombent, se relèvent et s'éparpillent. François veut se lever. Une main l'aide, le pousse. Il s'accroche avec ses ongles au bord de la fenêtre. Le fanion tricolore est à nouveau levé. Aide-moi dit Pierre, je veux voir. Les rafales éclatantes brisent de leur feux la torpeur des wagons. Dessinant dans le ciel un fulgurant feston, les avions piquent et grondent. Ils reviennent, droit sur les prisonniers. Hubert murmure : c'est pour nous…. Oui dit Claude. Et les quatre hommes regardent l'avion qui grandit. Éclatement des mitrailleuses et des canons. Devant eux la terre prend feu, des traverses de chemin de fer voltigent en débris. Des éclats frappent les parois du wagon. Des avions ont piqués à nouveau. La tête de François a éclaté, la cervelle a jailli. Une fumée opaque l'entoure. Une silhouette s'accroche aux lattes. Elle arrache les barbelés de ses mains nues. Des cris résonnent plein d'épouvante. Au bout d'un moment, la porte s'ouvre. C'est le copain devenu fou qui a fait cela. Il à réussi à sortir. Mais les Allemands ouvrent le feu à leur tour. Trois camarades qui se traînent vers la porte s'écroulent. Pierre se laisse tomber sur le corps de François. Sur le plancher le sang coule en rigole visqueuse. Partout le sang dilue la sueur. Jacques est blessé d'une balle explosive dans le dos. Il meurt lentement….

" Vite, le docteur, des blessés au train, en gare " C'est alors l'effroyable vision… Des corps presque nus, étendus sur le sol ; huit ou dix environ, sortis par les Allemands du wagon à bestiaux. Ces hommes, tous jeunes dont le regard vers nous suppliaient du secours. Sans regarder mon mari, je compris que lui, médecin, devant ce drame horrible ne pouvait rien pour eux. Seuls nos yeux affectueux pouvaient leur dire " espoir "sans trop y croire. Deux heures ainsi…Les sentinelles Allemandes s'éloignaient à plat ventre dans le pré. Elles avaient peur. C'est alors qu'un homme debout, prés de nous, habillé, non blessé s'approche de mon mari : " vous êtes médecin ? " oui " moi aussi, je suis médecin à Barcelone. " Mon mari lui demande de le suivre. Nous aurions pu le sauver mais il à préféré rester avec ses compagnons de route (Dr Vincent Parra). Nous nous retrouvons prés des blessés quand un officier Allemand ne voulant pas nous les remettre, les repris dans le wagon qui fut verrouillé à nouveau. Mon mari dit alors : " ils n'arriveront jamais vivants à Montélimar ". Cependant, le train s'ébranla doucement. C'est alors que sous un arbre, on aperçoit un corps étendu sur l'herbe. Un blessé oublié par les Allemands. Après les soins reprenant connaissance, il pu prononcer son nom avec lenteur : Raphaël Jimena. Il était sauvé.http://www.lesdeportesdutrainfantome.org/images/photos/pierrelatte/stele-gare.jpg

Repost0
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 07:07

Dans le contexte actuel de crise de la Bourse et de préparation de l'opinion publique à un tour de vis, le nouveau clip pour "expression directe" du PCF d'août 2011 est très intéressant. Une autre lecture des problèmes qui sont expliqués très clairement et pédagogiquement par des dessins animés puis une intervention de Pierre Laurent secrétaire national du PCF.

La vidéo est ci-dessous :

 

Repost0
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 10:56

Jean-Luc Mélenchon candidat du Front de Gauche aux élections présidentielles de 2012 était présent dans les médias hier jeudi 18 août. On peut voir la vidéo ci-dessous de Jean-Luc Mélenchon sur I-télé et écouter l'interview de Jean-Jacques Bourdin sur RMC info (cliquez sur le lien ci-dessous). Dans le contexte de yoyo boursier, la parole de notre candidat aux présidentielles 2012 est importante.

 

RMC : 18/08 - Jean-Luc Mélenchon

Repost0

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche