Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 01:32

Le Front de Gauche ne cesse de le démontrer. L'argent prêté complaisamment par la BCE aux banques privées aux taux de 1% pour soi disant relancer l'économie ne sert en fait qu'à engraisser le capitalisme financier et ses actionnaires prédateurs, à la recherche de toujours plus de profits rapides à court terme.

Ainsi plutôt que d'accorder des prêts utiles pour l'investissement et la production industrielle, le secteur bancaire a aussitôt replacé le prêt à 1% de la BCE........dans les coffres de la BCE à un taux de rendement de 2, 25!  

S C A N D A L E U X!

 

Et pendant ce temps les entreprises ferment ou sont mises en difficultés!

 

Deux exemples:

Le groupe suisse Petroplus a annoncé  qu'il se prépare à la mise en faillite de la société de raffinage et de ses filiales, après l’échec des négociations avec ses créanciers. Fin décembre, le groupe qui possède cinq raffineries en Europe, employant 2 500 salariés, avait mis à l’arrêt trois sites, les banques ayant coupé une ligne de crédit d’un milliard de dollars. Petroplus est maintenant en défaut de paiement pour une dette de 1,75 milliard de dollars. Vendredi, le groupe avait entamé son démantèlement en mettant en vente la raffinerie de Petit-Couronne, près de Rouen.

Pourtant les capacités de raffinages de la France sont inférieures au besoin notamment pour le gasoil et le prêt pour investissement serait un prêt économiquement efficace. Le type de prêt que le front de Gauche préconise à ZERO% directement de la BCE à l'industrie car générateur de richesses et d'emploi.

 

Autre exemple, qui peut paraître anodin mais qui reflète le rôle du capitalisme financier dans cette crise qu'il provoque:

 

Une association a besoin de se doter de matériel de reproduction correspondant à son activité, en remplacement d'un polycopieur à bout de souffle.

Un société lui fait une proposition de location-vente   correspondant à ses besoins et ses moyens. L'entretien et la location lui coûteront 2000€ par an pour une tirage de 60 000 copies recto verso.

Son budget hors subvention est de  6500€ annuel donc lui permettant largement de tenir ses engagements.

Mais voilà entre l'entreprise qui distribue le matériel et l'acheteur/loueur qui ont signé un contrat, il y a une banque! Une banque qui détient le capital de l'assureur qui assure le distributeur en cas de défaut du client. La transaction ne peut aboutir qu'avec l'aval de l'assureur baptisé de terme barbare de "leaseur"! Et ce  dernier  juge cet investissement "non sécurisé" et refuse que la transaction se fasse car le loueur n'a pas de son point de vue assez de "surface financière"!

Ainsi un obscur financier, toujours prêts à encourager des traders à de périlleuses opérations financières (dont on sait maintenant les milliards qui sont joués dans leur diabolique casino), par son refus met en péril l'activité de l'association mais aussi du loueur.

Multiplié cela peut même mettre en péril de l'emploi dans la société qui ne parviendra plus à mener son activité à cause d'un "leaseur" ne pensant qu'à optimiser son profit sans jamais se préoccuper des conséquences de cette financiarisation outrancière de l'économie réelle!

 

Une preuve, s'il en fallait que la finance joue contre l'entreprise qu'il s'agisse d'industries ou de PME/PMI



 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche