Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 05:50

TER manif Pont 9Alors que dans le Gard Rhodanien on travaille activement au retour du train sur la rive droite du Rhône, on reste attentif au service public de la SNCF dans le reste de la Région Languedoc-Roussillon.

Des contacts avec des associations d'usagers, des relais chez des cheminots communistes et la lecture de Midi-Libre (édition Lozère) nous apprennent que plusieurs arrêts qui avaient été supprimés sur le tracé du Translozérien seront rétablis.

Les explications fournies par le service des transports du Conseil régional du Languedoc-Roussillon, suite à l’intervention de Sophie Pantel (élue lozérienne à la Région), pour rétablir la desserte fine de la transversale lozérienne les vendredis et dimanches, fréquentée par les étudiants en fin de semaine, sont peu convaincantes.

D’après la Région, ce serait donc la SNCF qui aurait, à l’origine, imposé la suppression de certains arrêts à cause de quais trop courts pour recevoir les convois, dont la composition est effectivement renforcée, les vendredis et dimanches pour offrir une capacité accrue, vu la forte augmentation du trafic lors des migrations de fin de semaine. Pourtant, la Région semble opposée à cette décision et a demandé à la SNCF de faire machine arrière.

Comment se fait-il que la Région, autorité organisatrice des transports (AOT) ayant le pouvoir de décision et donc obligatoirement informée en amont de toute évolution de service, n’ait pas refusé la proposition de la SNCF dès les premières réunions de travail ? En effet, la machinerie lourde à déployer pour établir un service horaire annuel à la SNCF nécessite forcément une concertation préliminaire avec l’AOT plusieurs mois avant sa mise en application !

Satisfaction pour les usagers

Comment se fait-il que l’arrêt de Bagnols-Chadenet aurait continué, lui, à être desservi entre Mende et La Bastide alors que ceux d’Allenc, Belvezet et Chasseradès ne l’auraient plus été ? Si la vigilance des élus et défenseurs du réseau ferroviaire en Lozère n’était pas celle de tous les instants, l’affaire aurait été close. Mais heureusement, la Région Languedoc-Roussillon a su, pour une fois, réagir vite et efficacement, la SNCF ayant confirmé jeudi 19 décembre le prochain rétablissement des arrêts préalablement supprimés à Chasseradès, Belvezet et Allenc…Le principal, c’est donc que les usagers aient obtenu satisfaction. La SNCF fait machine arrière ; les arrêts sur le Translozèrien sont rétablis.

Moralités (comme on le disait dans les fables de notre enfance)

1) La mobilisation a payé. C'est encourageant pour ceux qui se battent sans relâche (notamment autour de notre camarade Laurette Bastaroli présidente de l'association des usagers TER-SNCF rive droite du Rhône).

2) La Région Languedoc-Roussillon (et ses élus) ne semble pas très active quand elle n'est pas secouée. C'est malheureusement un constat que l'on a pu faire en Gard Rhodanien où les élus (à l'exception des communistes) se font tirer l'oreille pour pousser le dossier du train.

3) Un petit message à l'attention des citoyens électeurs (sans faire de l'électoralisme), si vous voulez le retour effectif des trains de voyageurs dans le Gard Rhodanien (disparu depuis 1973 !), il conviendrait peut-être de vous mobiliser autour de ceux qui soutiennent vraiment le service public et s'activent sur ce dossier, plutôt que pour ceux qui disent qu'Edgard c'est bien suffisant ou encore que ce n'est pas possible ! 


Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Agir avec le PCF
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche