Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 21:13
Réunis ce mercredi 20 janvier à la section du Gard Rhodanien certains militants du secteur n'ont pas manqués de commenter les commentaires de Martine Aubry sur la fin possible de la retraite à 60 ans. La désapprobation a été unanime : comment dans un pays où en 2010 un million de chômeurs seront en fin de droit travailler plus longtemps ? On sait que c'est autour de 5 millions de français qui sont actuellement concernés par le chômage.  Certains ont fait remarquer par exemple qu'en faisant passer les cotisations à 41 ou 42 années c'est un nombre important de travailleurs et surtout de travailleuses qui auraient des carrières incomplètes et qui, en plus de travailler après 60 ans toucheraient des retraites de misère ! Vraiment les phrases de Martine Aubry ne sont pas digérées ici !
Ailleurs dans toutes les régions de France les communistes s'offusquent des paroles de la première secrétaire du PS soutenue notamment par Michel Rocard qui se félicite de la prise de position de Martine Aubry. Dans un contexte de casse de grande ampleur de notre protection sociale, la droite n'avait pas besoin d'un tel renfort. En tenant de tels propos, Martine Aubry répond à l'appel au consensus de Nicolas Sarkozy, il conviendrait plutôt de faire cotiser les entreprises en taxant les revenus financiers des entreprises en fonction de leur politique en matière d'emploi et d'investissement. Les réactions arrivent de toute part chez les militants, dirigeants ou élus du PCF : Le PS a «capitulé» sur les retraites a ainsi jugé le porte-parole des députés communistes et apparentés, Roland Muzeau. «Je considère que l'on peut sauver notre système de répartition. Encore faut-il avoir le courage de dire que l'on va taper dans le dur et taper dans le dur c'est une nouvelle assiette de cotisation», a t-il déclaré dans les couloirs de l'Assemblée nationale. Le député Muzeau propose un «autre compromis que celui qu'annonce Martine Aubry» et préconise plusieurs pistes: «bouleverser les règles de financement des retraites», taxer «les produits financiers» et «interdire les licenciements ». Il a souligné que «le Medef a fait capituler les négociations sur la pénibilité. Le gouvernement n'a pas légiféré. Ce n'est pas parce que l'on doit satisfaire la revendication sur les métiers pénibles que l'on doit saborder le droit de la retraite à 60 ans». Maxime Gremetz, député PC de la Somme, juge simplement que le PS «dit amen à Sarkozy». Il a rappelé que «François Mitterrand a ramené l'âge de la retraite de 65 ans à 60 ans. C'est un désaveu de toute la politique de 1981 mise en oeuvre par les dirigeants actuels du PS». Enfin du côté des partenaires du PC dans le Front de Gauche on remarquera la déclaration du Président du Parti de gauche, l'ex-socialiste Jean-Luc Mélenchon, qui a estimé mercredi que Martine Aubry avait «tiré une balle dans le pied» de la gauche. «Quelles que soient ses intentions, Martine Aubry a porté un mauvais coup au mouvement social et donc à toute la gauche. Dans ce contexte il conviendra vraiment aux prochaines élections régionales de mars prochain de mettre le curseur vraiment à gauche en boostant le Front de Gauche si l'on veut dire : "Touche pas à la retraite à 60 ans !". Ici en Languedoc Roussillon voilà une raison de plus pour voter pour la liste " A Gauche maintenant" soutenue  notamment par le PCF, le PG et le NPA.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Delalieu Jean Claude 21/01/2010 18:43


Bravo, Martine aubry ne fait que choisir son camp, elle accompagne si bien les réformes, qu'elles vote les proposition de loi européennes du PPE, comme elle vote les budgets et autres propositions
de loi du gouvernement. Il nous faudra communiquer sur la duplicité des annonces, et rechercher ce qu'ont voté les socialistes au parlement, au sénat ou en région, et bientravailler nos
affiches tracts, intervention en porte à porte au cours de la campagne, vendre des humas comme avant. Nous avons des munitions avec des annonces pareilles! Bonjour à tous Jean Claude 


jacques 21/01/2010 00:22


De dérive droitière en dérive droitière jusqu'où iront-ils? Ont-ils déjà oubliés eux aussi quelques leçons de la crise?
Notre système par répartition de solidarité entre les générations a été mis en place à la Libération dans une France économiquement exangue justement parce que les vieux de l'époque qui avaient
pris des assurances individuelles pour leur retarite ont été ruinés par la guerre. Plus récemment on a vu les salariés de Enron aux Etats-Unis perdre tout une vie d'épargne après la faillite de
leur entreprise. Phénomène qui se reproduit actuellement avec la crise des subprimes!
Vouloir faire travailler plus vieux alors que les entreprises se débarassent de leur salariés "trop chers, car trop d'ancienneté" dés la cinquantaine est un non sens, alors que des millions de
jeunes sont à la recherche de leur premier emploi est un deuxième non-sens!
Martine AUBRY, félicitée par la CFDT, en européenne convaincue applique scrupuleusement les orientations de l'internationale socialiste mise en oeuvre par Tony Blair ou par Gerhard Shroeder, l'un
dans la foulée de la politique néolibérale de Margaret Tatcher, l'autre franchement en coélaboration avec Angela Merkel. Dans cette lignée va t-on voir Martine Aubry rejoindre Besson, Hirch, Amara,
Kouchner, Rocard?
La retraite n'est pas malade d'un problème d'équilibre générationnel ou de rapport avec la durée de vie mais du chômage et des bas salaires et de son mode de financement qui refuse d'intégrer la
taxation des produits financiers de la spéculation au même niveau que les revenus du travail. Chaque fois que la droite accorde généreusement des exonérations fiscales pour soi-diasant sauver des
emplois et aider à la compétitivité, non seulement cela n'a aucun effet comme le révélait récemment la Cour des Comptes mais ce sont autant de ressources pour notre protection sociale dont la
retraite fait partie.
CE QU'ILS SONT EN TRAIN DE PROGRAMMER AU TRAVERS DE CES MESURES C'EST EN FAIT UNE PAUPERISATION DES PENSIONS DE RETRAITES et de nouveaux profits pour les actionnaires, le développement des
assurances privées car le capitalisme n'arrive pas à accepter que cette manne financière de la protection sociale lui échappe!
Ne les laissons pas faire, à commencer le 14 mars je voterai pour ma retraite par répartition en votant pour la liste "A GAUCHE MAINTENANT"

Quelques repères:
En 2008 les exonérations de cotisations sociales accordées aux entreprises se sont élevées à 32,8 milliards d'euros.
En dix ans le total des exonérations non compensées s'élèvent à 25,6 Milliards d'euros,
Ces exonérations patronales (les cotisations patronales  qui constituent 95% du total des recettes) représente en 2009 21, 3% du montant des cotisations patronales du privé contre 12,5% en
1999.
Le dégrèvement sur les heures supplémentaires mis en place en 2007 prive la SECU de 3 milliards d'euros.
1% de masse salariale en plus ou en moins ce sont 2 milliard d'euros en plus ou en moins...

PIRE, L'Etat contraint la Sécurité Sociale à emprunter pour financer ces ressources sur les marchés financiers internationaux au travers de 3 organismes: CADES (Caisse d'amortissement de la dette
sociale), ACOSS (Agence centrale des organisme de sécurité sociale) et le Fonds de financement de la protection sociale agricole.
S'il y a de l'argent pour sauver les banques et leurs actionnaires, l'Etat par la voix de la caisse des dépôts et consignation à annoncé qu'elle n'irait pas au delà de prêt de 31 milliards à taux
préférentiel et fait obligation à l'Acoss de se financer dans le marché financier spéculatif: Résultat pour 2008: 4,21 milliards d'intérêts que nous payons avec nos cotisations parce que l'Etat
préfère aider les banques privées que la CDC!!!


papini 20/01/2010 23:15


sur qu'elle milite pour le recul des droits des travailleurs, n'at-elle pas plus de 60 printemps? elle parle pour elle, elle n'est sans doute pas usée ni par le travail ni par les taches
d'ailleurs s'en est une elle ferait mieux de prendre sa retraite qu'elle n'a sans doute pas meritée


Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche