Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 14:14

Dénoncé par la Chambre Régionale des Comptes pour sa gestion aventureuse, Baumet s’est accroché au fauteuil de maire pendant près de dix mois qu’ont duré les manifestations.

De nombreux citoyens ont participé activement à cette fronde justifiée après la hausse vertigineuse des impôts locaux et parmi ceux qui n’ont pas lutté « physiquement » ils ont été beaucoup à approuver et comprendre la démarche des opposants.

Finalement, un à un, Baumet a perdu ses soutiens jusqu’à être lâché par l’Etat puisque le Préfet nous renvoie aux urnes.

Rappelons- nous que le calendrier « normal » des municipales est fixé en 2014.

Si nous votons les 22 et 29 novembre nous en connaissons les raisons :


 

C’est parce qu’il y a eu une lutte menée par les élus de l’opposition

C’est parce que tous les soutiens locaux et nationaux de Baumet ont fini par le lâcher (y compris au plus haut niveau de l’Etat).

 

 

 

Dans ce contexte la candidature Baumet relève de la farce ! Jeté par la porte il tente de revenir par la fenêtre : c’est grotesque. Et encore nous passerons sur tous les périples de la vrai-fausse démission, de la vraie-fausse maladie, des justifications abracadabrantesques sur les finances communales...

Ne vous laissez pas abuser par cette dernière pirouette du funambule Baumet qui joue sa dernière partition dans l’indifférence générale. D’ailleurs il le sait puisqu’il a tout fait pour que les élections n’aient pas lieu.

Concentrez plutôt votre attention sur les autres candidatures.

Certains absents lors du bras de fer avec la majorité Baumet arrivent après la bataille pour essayer de rafler la mise, réaliser un hold-up électoral. Rappelez-leur que si tout le monde avait fait comme Olivier Constant les élections municipales n’auraient lieu qu’en mars 2014 : une durée suffisamment longue pour aggraver la situation déjà gravissime de nos comptes municipaux.

D’autres comme l’équipe de monsieur Castillon ont fait le choix de droitiser leurs discours et leur liste pour « draguer » un certain électorat.

On comprendra maintenant donc, qu’il n’y avait pas une exigence démesurée dans l’équipe Daver mais plutôt une volonté délibérée dans l’équipe Castillon de se tourner vers la Droite (candidat Nouveau Centre, soutien officiel de certains membres de l’UMP : Robert Escriva par exemple pour n’en citer qu’un).

Attention toutefois qui dit « Liste orientée à Droite » dit « politique de Droite ».

Nous déplorons que les socialistes Spiripontains, contrairement à leurs camarades de Bagnols n'aient pas choisi l'union à Gauche. Nous le déplorons d'autant plus que comme les communistes, les dirigeants socialistes Spiripontains ont été "éjectés" de la liste Castillon marquant ainsi un véritable ancrage à droite. 

Nous appelons les électeurs socialistes ou "sympathisants socialistes" à voter pour la seule liste qui représente leurs valeurs: la liste de la « Gauche Unie pour le Renouveau de Pont Saint Esprit ».

La liste « Gauche Unie pour le Renouveau de Pont Saint Esprit » conduite par Jean-Marie Daver est donc la seule qui se revendique vraiment de la Gauche et donc qui portera un programme de progrès social et qui ne soutiendra pas les puissants :

 

Les Banques : contrairement à Monsieur Castillon qui l’affirme dans Midi-Libre du vendredi 6 novembre : « nous nous attacherons à retrouver la confiance de nos partenaires dont les banques ». L’équipe Daver ne veut pas retrouver la confiance des banques elle entend les faire plier (avec votre soutien) et leur faire reconnaître qu’elles ont participé activement au naufrage de notre commune.

L’Etat : dans le même état d’esprit que pour les Banques, nous ne considérons pas que l’Etat soit un partenaire dont il faut retrouver la confiance. Nous affirmons que l’Etat a aussi sa part de responsabilités par un laisser-faire sur la gestion Baumet, par un désengagement financier, par la baisse des dotations aux communes, par les réformes sur les collectivités territoriales…. Nous n’hésiterons pas à engager un bras de fer notamment pour obtenir une subvention d’équilibre (prime de démarrage à la nouvelle équipe).

Les multi-nationales : ex : la gestion de l’eau. Le contrat liant la commune avec Véolia prend fin avant la fin du mandat à venir (2013). Nous nous engageons à tout faire pour faire baisser le prix de l’eau aux particuliers soit en municipalisant la distribution de l’eau soit en renégociant dans le bon sens les modalités du contrat avec Véolia ou un autre fermier.

  

Avec « La Gauche Unie pour le Renouveau de Pont Saint Esprit » vous avez une garantie que les objectifs de baisse des impôts et la justice sociale ne seront pas oubliés et que la détermination qui nous anime ne s’étiolera pas.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche