Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 999 3 27 /12 /décembre /999 23:24

Vincent Peillon a adressé une lettre à l'ensemble des personnels de l'éducation nationale, vendredi 7 décembre 2012, afin de leur présenter le contenu et l'esprit du projet de loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École.

 

 

Ecole.jpg Parmi les orientations affirmées par le ministre figurent les « emplois d’avenir», l’autosatisfaction des « moyens nouveaux débloqués pour éviter les suppressions massives de postes, le développement du dialogue social (sur lequel  on peut s’interroger quand on voit comment a été conduit la réforme des rythmes scolaires annoncée dans cette même lettre). 


Le ministre se félicite et indique: « …Les fondements sont posés, le cap est fixé ……» et plus loin « ….C’est l’objet de l’agenda de la refondation qui guidera notre travail pour les années à venir. » 


Et de poursuivre: « …L’École que nous voulons construire est une École à la fois juste pour tous et exigeante pour chacun. Juste parce que tous les élèves, quelle que soit leur origine sociale ou géographique, doivent pouvoir bénéficier des conditions nécessaires à la réussite de leur scolarité. Exigeante, parce qu’elle pousse chacun à aller aussi loin que possible dans ses études, et permet une élévation générale du niveau de qualification. Cette École apprend à chacun à penser par lui-même, à exercer son esprit critique. Les élèves y découvrent le plaisir d’apprendre, y développent leur curiosité intellectuelle et leur ouverture d’esprit, s’y épanouissent…. » 


morale.jpg

Patatras ! Voilà que l’Inspection Académique annonce une suppression de classe à Pasteur,  reniant même le calcul arithmétique absurde d’antan, et n’a pour seul critère pour ne pas prononcer une fermeture que celui de dépasser 27 élèves par classe si celle-ci avait lieu. Evidemment sans tenir compte des différents niveaux d’âge mais préoccupée par la gestion de l’austérité, par la baisse du nombre de fonctionnaires plutôt que par « l’Humain d’abord ». 


La conséquence sera des effectifs de 24 écoliers en CP, 30 en CE1, 20 en classe mixte CE2-CM1 (14+6), 28 en CM1, 30 en CM2 soit une moyenne de 26,5 !!!!!! 


Nous ne pensons pas que ce soit le bon moyen pour atteindre les objectifs précités annoncés par le ministre dans sa lettre ! 


Reconnaître la pénibilité accrue du métier de nos professeurs des écoles et aggraver leur condition de travail est un non-sens. 


Fermeture d’autant plus inacceptable que le « creux » démographique de la prochaine rentrée sera très passager puisque 30 élèves arrivent de maternelle en 2014, plus ceux des néo-anglois qui s’installeront avec les 270 logements de Sud Céréales.

D’autant plus inadmissible que l’expérience montre que la réouverture est beaucoup plus difficile et que cette moyenne de 27 pourra être allègrement dépassée ! 


Et au vu de la situation des effectifs au CES du Mourion ou au Lycée Jean Vilar, il est clair que c’est toute la filière de l’enseignement public qui est sinistrée certes par la politique de N.Sarkozy, mais hélas, force est de constater que sous F.Hollande, les mesures nécessaires  à prendre ne le sont pas, car en contradiction avec le pacte de stabilité entériné par ce gouvernement. 


Comment s’étonner que des parents se tournent vers l’école privée et confessionnelle, au prix de lourds sacrifices dans ces conditions ?

 

Il est grand temps de réellement tourner le dos à la politique d’austérité et de répartir les richesses autrement, plutôt que de déverser des milliards dans les caisses des entreprises

(30 milliards  d’exonérations fiscales en 2011)

ou des banques pour le seul profit des spéculateurs

 

Il n'est ni juste, ni efficace de réduire les dépenses publiques.

 

Les services publics sont utiles. Celui de l’école laïque est indispensable. Le gouvernement a dit vouloir faire de l’éducation sa priorité ! Il est temps de traduire les paroles en actes pour lutter efficacement contre l’échec scolaire.

 

Notre pays n'est pas malade de trop de dépenses, mais bien de recettes insuffisantes et injustement réparties !

 

Les militants de « Unis à gauche pour les Angles » et leur élu municipal Gérard Martino, sont disponibles pour agir au côté des parents pour empêcher cette fermeture.

Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche