Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 05:44
C'est une initiative qui vient de nos amis de la CGT Nîmoise donc de notre département et qui est relayée notamment par nos amis du M'PEP. Nous lui donnons l'écho de notre blog car le problème le mérite et que dans notre secteur nous sommes aussi concernés. A Bagnols sur Cèze, ville centre du Gard Rhodanien nous avons un Carrefour.... Market !
De quoi s'agit-il ?
Le syndicat CGT du magasin Carrefour Nîmes-Sud,  présente une pétition de protestation contre la politique anglicisante de Carrefour et,  plus avant, contre la politique d’anglicisation  qui s’opère actuellement en France et partout en Europe.
Voici leur argumentaire :
"Oui, lutter contre l’anglicisation est un combat qui doit concerner, également, le milieu syndical. En effet, un bon nombre de syndicalistes commencent à penser aujourd’hui qu’il y a une relation entre le fait de perdre peu à peu ses acquis sociaux et de perdre sa propre langue au profit de l’anglais, la langue des financiers qui veulent gouverner le monde. Tous nos gouvernants, qu’ils soient de droite ou de gauche, n’ont de cesse de vouloir rogner sur nos avancées sociales pour obéir aux directives de la gouvernance mondiale que leur dictent le FMI, l’OMC, Bilderberg, la Trilatérale, le Siècle, la Round Table, Davos, Goldman Sachs, Morgan, Moody’s, le CFR, le RIIA, la FAF, etc.
Et comme par hasard, tous nos gouvernants, qu’ils soient de droite ou de gauche, proposent toujours plus d’anglais dans nos écoles. Ainsi, que ce soit les ministres de l’Éducation de droite Darcos, Chatel, Pécresse ou les ministres de l’Éducation de gauche Allègre, Peillon, Fioraso, ils sont tous d’accord pour imprégner toujours davantage d’anglais le cerveau de nos enfants, et cela dès la maternelle.
En fait, ces politiciens ne sont ni de droite ni de gauche, ce sont des anglo-mondialistes, des pantins aux ordres du nouvel ordre mondial, chargés d’appliquer les nouvelles règles : plus de frontières, plus de Codes du Travail, remises en cause des droits acquis des travailleurs, mise en place de la pensée unique via l’anglais pour tous, libre circulation des biens et des personnes dans un libre échangisme mondial le plus libéral possible, etc. Ils sont devenus les adeptes de la liberté selon les critères anglo-américains, c’est-à-dire la liberté du renard d’aller libre égorger les poules dans le poulailler, et non les adeptes de la liberté selon les critères humanistes et républicains français qui font rimer ce mot magnifique avec « Égalité » et « Fraternité ».
Bref, les politiciens qui nous gouvernent depuis des décennies et qui n’arrêtent pas de se gargariser des mots de "République", de "Front républicain", de "valeurs républicaines", n’ont en fait rien à faire de la République puisqu’ils ont pour modèle le libéralisme anglo-américain et qu’ils piétinent aux pieds, sans vergogne et sans regret, la langue même de la République : le français.
En conséquence de quoi, il est temps pour le peuple de se révolter contre cette dictature qui ne dit pas son nom, et la première chose à faire pour la combattre, c’est de refuser la politique actuellement menée qui consiste à mettre de l’anglais en tout lieu et en tout domaine. Ainsi, partout où il y a de l’anglais, exigeons qu’il y ait aussi, à égalité, d’autres langues étrangères, sinon, accusons les angliciseurs de faire de la discrimination par rapport aux autres langues du monde.
Soyons des Indignés linguistiques, comme l’a dit le président Abdou Diouf, en refusant catégoriquement de nous soumettre au diktat de la langue unique, véritable cheval de Troie d’un système économique et social qui n’est pas le nôtre.
On pourrait ajouter que la mondialisation capitaliste est néfaste pour la biodiversité, le travail et la glotodiversité. Qu'est-ce que la glotodiversité direz-vous peut-être ? C'est la même chose que la biodiversité pour la faune et la flore pour les langues. Nous avons avec la mondialisation capitaliste une négation de la diversité culturelle.
En mettant de l'anglais, on tue le français mais aussi les langues régionales, la culture locale."

 

Le PCF Gard Rhodanien a toujours soutenu les initiatives des salariés de Carrefour de notre secteur comme en atteste l'article ci-dessous :

http://vdr.pcf30.over-blog.com/article-bagnols-les-salarie-e-s-de-carrefour-market-en-colere-et-c-est-bien-justifie-71846482.html

C'est donc avec plaisir qu'il relaie cette pétition qui, sous la question linguistique, critique le libéralisme. Une vidéo ci-dessous accompagne cette campagne, elle a été filmé à Nîmes dernièrement. On reconnaîtra au passage quelques militants de notre département. Pour signer cette pétition cliquez sur le lien ci-dessous :

POUR SIGNER LA PETITION

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche