Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 15:50

Claudio Alonso aurait eu 89 ans aux prochaines vendanges. Il vient de nous quitter alors qu’il organisait son voyage annuel à Zamora son village natal de Castille. Ce village castillan il l’avait quitté dans les années soixante fuyant le franquisme et la misère. Ce franquisme qui s’était abattu sur sa famille pendant la guerre civile et cette misère qui malheureusement est de retour aujourd’hui en Espagne. Ouvrier agricole c’est du côté de Laudun (au château de Lascours) que les camarades communistes français l’ont connu. Ils appréciaient sa joie de vivre, son optimisme et sa confiance en des lendemains qui chantent. La cellule de Laudun a tenu à honorer Claudio en étant présente à ses obsèques. Pierre Massot, André Brouillet et Maurice Bonnefoi se souviennent de l’enthousiasme communicatif de Claudio.

Organisé avec la nombreuse communauté espagnole de la région de Bagnols et du Vaucluse il a partagé les luttes des camarades espagnols notamment jusqu’à la fin du franquisme au milieu des années 70. Aide aux prisonniers politiques, journées « rouges », « casa d’Espagne » à Bagnols, il était de toutes les manifestations. 1er mai espagnols

Claudio en bon internationaliste payait  sa cotisation tant au parti communiste espagnol comme au parti communiste français. Toujours heureux, malgré les maigres revenus d’un ouvrier agricole de faire un don au Secours Populaire, à la FNATH, au journal l’Humanité....

Toujours présents aux activités du PCF et/ ou de la CGT que ce soit lors de manifestations revendicatives ou festives. On ne souvient pas l’avoir vu absent à un 1er mai. 

Pour certains camarades issus de la communauté espagnole c’était presque un membre de la famille, lui qui ne s’était jamais marié il avait su recréer une cellule familiale auprès de camarades devenus amis.

Lors de la cérémonie au crématorium d’Orange, Corinne Cancel (née Ornia) et Michèle Oromi ont rendu un hommage à Claudio rappelant notamment ses traits de caractère.  « El ejercito de l’Ebro » (L’armée de l’Ebre) est venue illustrer musicalement ce moment de recueillement. Pour mémoire La bataille de l'Ebre fut le plus vaste des combats qui furent livrés durant la guerre d’Espagne entre les forces républicaines et les insurgés nationalistes.  Elle se déroula dans la basse vallée de l'Ebre, entre le 25 juillet et le 16 novembre 1938. Ce fut la dernière grande offensive des républicains, mais elle se solda par un échec tactique et stratégique qui précipita la fin de la guerre. La chanson qui évoque cet événement est le chant de ralliement des républicains espagnols.

Nous sommes à quelques jours du 25 juillet dans cet Espagne au bord du gouffre financier et qui est devenue  à la mort de Franco une monarchie aujourd’hui gangrénée par les affaires, il est plus que temps que la République revienne dans la Péninsule ibérique. Rappelons pour ceux qui l’ignorent que la IIe République espagnole vécut de 1931 à 1936 avec notamment le Front Populaire en 1936 avant la dictature de Franco qui le renversera.

Claudio le poing levé en appelait toujours « a la lucha » et chantait volontiers l’Internationale. Ce serait un beau cadeau posthume que pourraient lui faire les Espagnols tout en se faisant du bien à eux-mêmes.

clary-et-espagnol.jpg

En 1996 la municipalité Clary à Nîmes avait tenu à rendre hommage à l'apport des Espagnols à la Résistance gardoise. Il avait à cette occasion baptisé une rue de la Préfecture gardoise au nom de "Cristino Garcia-Granda" qui après avoir participé à la guerre civile en Espagne s'était engagé dans la Résistance en France. A ce titre il avait participé activement à la bataille de la Madeleine et avait aussi participé à la libération des prisonniers politiques de la prison de Nîmes en février 1944. Repassé en Espagne après la victoire des alliés il fut arrêté et fusillé en février 1946. Claudio avait été de la délégation reçue en mairie de Nîmes par le maire Alain Clary lors de cet hommage à Cristinon Garcia-Granda et plus généralement à la communauté des républicains espagnols.


Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans nécrologie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche