Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 23:17

François Fillon a confirmé jeudi, à l'issue d'un séminaire gouvernemental sur la préparation du budget 2011-2013, "l'objectif d'adopter d'ici la fin de l'année un programme de cinq milliards d'euros d'économies sur deux ans" en réduisant les niches fiscales et sociales, en supprimant des emplois publics dans une seule logique comptable sans se préoccuper des conséquences sur la qualité du service rendu, du délitement du lien social que celà induit! Car moins d'emplois publics ce sont moins d'infirmières, de postiers, d'enseignants, de policiers, etc....


mESCROQUERIE CAF C PETIT VERS FRAUDEURangrospetitEt  en pourfendeurs sans répit de l'injustice, il y a toujours un UMP de service pour proposer de taxer des niches fiscales insupportables dont bénéficient ces nantis de salariés: les chèques-vacances  et le chéque-restaurant défiscalisés! Ceci après en avoir supprimé une, tout aussi scandaleuse: le défiscalisation des indemnités journalières des accidentés du travail,


La droite se moque du monde!

 

Les communistes font, avec d'autres, et notamment leurs partenaires du Front de Gauche, des syndicalistes, des économistes ( pas ceux qui sont invités sur les plateaux TV!) un certains nombres de propositions.


Et par exemple ils proposent de supprimer la niche Copé (18,6 Milliards d'€ en 2008 et 2009)[ voir mon article à ce sujet ]


Ils posent aussi une question qui montre à l'évidence la voie à prendre:


Combien cela rapporterait-il aux finances publiques de ramener simplement les impôts au niveau où ils étaient en 2000, avant ces multiples réformes successives ? 30 milliards d'euros par an, soit plus de la moitié du déficit public constaté en 2008. Comment arrive-t-on à un tel montant ? En 2000, les impôts sur le revenu et le patrimoine des ménages avaient rapporté à l'Etat 13,8 % de ce qu'on appelle leur revenu disponible brut (RDB), selon les chiffres de l'Insee. En 2007, suite aux différentes réformes fiscales, ce taux n'était plus que de 12 %. Si on était resté à 13,8 %, l'Etat aurait eu, cette année-là, 22,6 milliards d'euros en plus à sa disposition… Auxquels il faut ajouter les 7,7 milliards perdus en plus en 2008 du fait du « paquet fiscal ». Pas étonnant en tout cas, avec de telles politiques, que les déficits publics se soient creusés et la dette se soit envolée, avant même la crise actuelle…

 

Ensemble, nous pouvons inverser ces logiques capitalistes qui appauvrissent le pays, destructurent la société, dénouent la solidarité entre générations, entre citoyens salariés et développent l'individualisme, le chacun pour soi.

 

Rassemblons nous et préparons avec les syndicats un 27 mai immense!

Pourquoi ne pas faire de notre fête de section, le 6 juin,  une journée de lutte, de détente, de débats et de convivialité?

S'emparer de la fête pour faire un "buzz de résistance" chiche!

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche