Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 décembre 1499 6 28 /12 /décembre /1499 03:19

FICHE 3 : IMMIGRATION ET PRIORITE NATIONALE

 

En novembre 2011, avec la présentation de son programme, Marine Le Pen opère un changement sémantique. La préférence nationale devient priorité nationale. D'aucuns pourraient croire que leur politique en serait adoucie, en réalité il n'en est rien.

La priorité nationale est le principe que le FN souhaite mettre en œuvre pour résoudre (presque) tous les problèmes. Peu importe de savoir si le système économique ou social est bon. Toute cette théorie tient presque entièrement dans l'équation : immigration = chômage + insécurité. En cessant de donner du travail aux immigrés, il y en aurait davantage pour les Français auxquels devraient être réservés prioritairement la plupart des programmes sociaux (allocations, couverture santé, logement...). Cette thèse est constitutive de l'extrême droite, on la retrouve dans la pensée d'Hitler, de Mussolini...

 

Y a-t-il trop d'immigrés en France ?

 

En raison de la courbe des âges et du taux de natalité, nombre de pays verraient leur population décroître sans l'immigration. En France, il faudrait un taux de natalité de 2,1 pour que la population se maintienne à son niveau actuel. Or, il n'est actuellement que de 1,8. Il manque donc environ 100 000 naissances par an pour assurer le renouvellement des générations. Cela correspond exactement aux 100 000 entrées nettes d'immigrés par an en France. Soit 1 entrée par an pour 650 habitants... Nous sommes très loin de « l'invasion massive » que Le Pen agite dans chaque discours.

L'immigration zéro est un objectif économiquement stupide, socialement inefficace et injuste. Dans les pays où l'on stoppe la délivrance de visas, l'immigration clandestine et les trafics augmentent.

Supprimer le regroupement familial, c'est empêcher des enfants et des femmes de retrouver leur père. Le rapatriement des chômeurs étrangers après trois mois d'inactivité, c'est les considérer comme des marchandises. Enfin n'oublions jamais que près de 2 millions de français vivent et travaillent à l'étranger dont près de 35 % sont des cadres supérieurs (en France seulement 15 % des étrangers le sont).

 

L'immigration serait un coût pour le pays ?

 

C'est faux. Une étude de chercheurs de l'Université de Lille, s'appuyant sur des chiffres officiels, montre que l'immigration n'est pas un coût pour la France, bien au contraire.

En 2009, les immigrés ont reçu de l’État 47,9 milliards d'euros (retraites, aides au logement, RMI, allocations chômage et familiales, santé...).

Sur la même période, ils ont reversé à l’État des sommes bien plus importantes : impôt sur le revenu 3,4 milliards d'euros ; impôt sur le patrimoine 3,3 milliards ; impôts et taxes à la consommation 18,4 milliards ; impôts locaux et autres 2,6 milliards ; CRDS et CSG 6,2 milliards ; cotisations sociales 26,4 milliards. Soit un total de 60,3 milliards d'euros. On obtient un solde positif de 12,4 milliards pour l’État.

 

Les migrants sont-ils trop différents ?

 

Le FN dit ouvertement que les populations immigrées seraient difficiles à intégrer. Leurs mœurs les empêcheraient d'adhérer aux valeurs républicaines de laïcité ou d'égalité entre les sexes. Cela constitue le fondement de polémiques stériles mais régulièrement ouvertes sur les prières de rue, le niqab ou la polygamie.

Les travaux scientifiques battent en brèche ces assertions. En analysant des critères tels que l'acquisition de la langue, la fréquence des unions mixtes, la mobilité socio-économique, ils démontrent que l'insertion des migrants dans la société française s'effectue au même rythme d'une génération à l'autre. Autrement dit, les immigrés d'origine subsaharienne s’insèrent aussi bien à la société française que les italiens dans les années 1930, par exemple. Le sport résume d'une certaine manière cette insertion dans la société : Kopa est d'origine polonaise, Platini italienne, Zidane algérienne....

 

L'immigration crée-t-elle du chômage ?

 

Cette idée reçue est un non sens. Le marché du travail se dilate pour s'adapter à l'arrivée de nouveaux venus. Les immigrés sont aussi consommateurs, ils créent de la demande supplémentaire et donc des emplois.

Une analyse de la CGT relève que la relation entre la présence des actifs étrangers dans un pays et le taux de chômage est faible. On observe les deux choses suivantes :

Le taux de chômage est élevé dans les pays à faible population immigrée. C'est le cas de l'Espagne, de l'Italie ou de la Finlande.

Le taux de chômage est bas dans les pays à forte proportion de population immigrée comme, par exemple, le Luxembourg, la Suisse ou les USA.

 

Faut-il supprimer l'Aide médicale d’État (AME) ?

 

Le FN milite clairement pour la suppression de l'AME (y compris pour les migrants en situation régulière). Or, l'AME qui garantit l'accès au soin pour les populations immigrées en situation irrégulière, est un droit fondamental. Un sans-papiers qui ne peut pas être soigné, c'est humainement scandaleux en plus d'être un risque pour la santé publique. Plus on retarde la prise en charge d'un malade, plus les soins deviennent lourds et coûteux. Remettre en cause l'AME est une mesure dangereuse, emblématique de la xénophobie.

Non seulement le FN refuse l'accès à la santé mais en plus il stigmatise les étrangers, quitte à entretenir des fantasmes. Par exemple, la question du SIDA semble tourner à l’obsession pour le Front national. Le dépistage, dans la plupart des cas, ne doit plus être proposé mais obligatoire. En matière de prévention, l'ordre moral joue à plein, le FN tirant à boulets rouges sur le travail des associations quasiment accusées d'encourager la dépravation. Quant à l'origine de l'épidémie et sa progression en France, ce sont – bien entendu – les immigrés qui en seraient à l'origine.

 

Une laïcité sélective

 

Marine Le Pen, donne l'impression – si on n'est pas trop attentif – qu'elle est devenue la championne de la laïcité. En réalité, ce propos de façade masque mal un anti-islamisme viscéral qu'elle ne manque pas d'exprimer à tout propos (horaires aménagés dans les piscines, constructions de mosquées, vente de viande Halal...).

Par contre, elle est très silencieuse à l'égard des coups de force de militants catholiques intégristes contre une représentation de Sur le concept du visage du fils de Dieu de Romeo Castellucci ou de Golgota picnic de Roberto García, par exemple, ce qui est une forme d'approbation...

La laïcité n'est pas seulement le rapport que l’État entretient avec les religions. C'est aussi ce qui permet de faire de l'échange entre personnes différentes une dynamique. Or le Front national n'est pas pour le mélange, l'enrichissement à partir des différences de l'autre qui sont pourtant autant de richesses.

 

ALLER FICHE 4

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche