Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 17:06

Martine-Gayraud-02237--2-.jpgPhilosophiquement la politique c’est la gestion non guerrière, je tiens beaucoup à ce terme, des alliances et des rapports de force, pas seulement entre individus mais à l’échelle de toute la société. C’est l’art de vivre ensemble dans un même état ou une  même cité (polis en grec), on ne peut donc pas s’en passer malgré les efforts considérables du capitalisme pour faire disparaitre l’affrontement des idées, lui enlever son pouvoir afin que la loi du marché guide le monde. Nous en sommes là aujourd’hui et nous avons plus que jamais besoin de faire de « la politique », mais au-delà des idées, ce qui est aussi important en politique c’est le « comment » : comment on fait « la politique », quel comportement on développe, c’est pour cette raison qu’il faut rejeter avec force cette politique spectacle, ces hommes ou ces femmes politiques qui se vendent comme de la lessive, l’hyper présidentialisme, à Paris comme en région, ceux et celles qui développent l’idée que l’on peut se passer des partis, de leur réflexions et décisions collectives.

Dans la France d’aujourd’hui, il faut défendre encore plus nos valeurs face au danger du populisme, des idées d’exclusion, de racisme, surtout au moment où il y a un recul des consciences, un recul de la « politique » au sens noble du terme.

C’est pour toutes ces raisons que je m’oppose à Georges Frêche et que je n’appelle pas à voter pour lui. Je ne partage pas sa vision de la politique, sa façon de la faire vivre, je m’oppose à son populisme sur lequel il a « surfé » au 1er tour, et je sais qu’au 2ème il veut pouvoir se venter d’avoir rassemblé la gauche en ayant le soutien des partis qu’il méprise, et bien je lui dis non, les communistes sont attachés aux valeurs de gauche, ils continueront à les porter et les défendre, ils sont attachés à leur parti qu’ils ne veulent pas voir disparaitre même si lui en rêve, ils sont attachés à la lutte qu’ils mènent pour une gauche de rupture et de résistance face aux capitalismes triomphants d’aujourd’hui, face à Nicolas Sarkozy, face à la montée du FN, ils lui disent non il ne faut pas se plier à la loi du marché, oui il faut défendre la retraite à 60 ans et les services publics, oui il faut que la gauche retrouve ses valeurs, oui la gauche peut compter sur le parti communiste pour cela.

Martine Gayraud

Secrétaire départementale

Partager cet article

Repost0

commentaires

Eddy IDRI 20/03/2010 22:47



En ouvrant midi libre ce matin ,ou bien encore en regardant FR3 hier soir ,c' est un sentiment de déception ,mais encore plus un sentiment de
colére qui m' envahit à l' écoute de nos sois disant camarades Frechistes.


Je veux dire à nos quatres camarades qui ne cessent de rabacher qu' ils ont tous donnés au parti de ne pas se méprendre ,c' est bien le parti
communiste francais et ses militants qui ont fait d' eux ce qu' ils sont aujourd'hui.


Comment des communistes peuvent accepter de s' abaisser à la botte d' un homme qui mene le combat du patronat ,qui tue nos agriculteurs, qui
accompagne les réformes anti démocratiques et inégalitaires de la droite ,comment suivre un homme qui dit avoir toujours soutenu Israél dans son combat , et j' en passe...........


Je vous demande ,avant de remettre en cause le choix majoritaire des communistes et non pas de quelques dirigeants comme ils vous plait de le
dire ,de vous regarder un instant dans un miroir et demandez vous à quel moment votre combat pour le peuple a dévié vers un seul et tout autre combat votre carriére.


En Languedoc Roussillon ,enfin la gauche de rupture tire dans le méme sens.Cette union ouvre de nouvelles et belles perspectives pour notre
région ainsi que pour notre pays d' ici peu je l' espère.


Toutefois il est de la responsabilité du parti communiste francais de prendre des sanctions à l' encontre de quelques carriéristes ne respectant
pas le choix de leurs camarades.Il en va de la crédibilité de notre parti ,comment aller demain dans la rue expliquer au peuple que nous pronons le grand changement pour une république sociale et
participative alors que des elus communistes participeront à des exécutifs qui mettront en place des politiques contraire à nos idées et aux attentes du peuple. Je me répéte il en va de notre
crédibilité ,il est temps que les personnes qui ne respectent pas et bafouent la démocratie de notre parti soit sanctionés ,chacun doit prendre ses responsabilités ,pour ma part je n' accépte
plus que les quatres camarades qui ont fait les choix de se mettre an marge du parti s' affichent sous l' étiquette PCF.


 


IDRI Eddy,jeune élu communiste.


Section de la Gardonnenque.


Membre du conseil departemental.




SECTION GARD VALLEE DU RHÔNE du PCF 19/03/2010 16:26




Bonsoir,


Encore une fois un certains nombre d'élus pensent devoir faire fi des décisions prises par les instances dirigeantes, démocratiquement élus, de notre parti.(voir midi libre de ce jour).


Cette situation devient insupportable et dangereuse.



En vertu de quels principes une fonction élective  donnerait une position dominante sur l'ensemble des communistes,


Veux t on l'éclatement de notre parti avec d'un cote les élus de l'autre les sans grades, 


Sans polémique, je vous prie expressément Camarades a revenir à un fonctionnement démocratique de notre parti


Ne fuyons pas le débat approfondissons le, mais restons unis dans la mise en œuvre des décisions prises majoritairement.


J'ai dans le passé été élu (18 ans), et j'ai eu des divergences profondes avec des orientations de notre parti, mais je me suis toujours fixe une règle ne pas nuire a l'unité du parti


Dans un contexte politique difficile, dans une période ou la crise du capital et la politique de Sarkosy se font sentir durement, nous devons plus que jamais lutter ensemble auprès de notre
peuple qui souffre de plus en plus. Loin des égos pensons d'abord a lui et revenons à la raison.

Pour information, Lundi 15 mars 2009 j'ai voté le communiqué du Conseil départemental car je pense qu'effectivement Georges Frêche tourne le dos aux valeurs de gauche et que la politique qu'il
prône pour la prochaine mandature est une politique d'accompagnement quand il ne le précède pas du libéralisme. De plus je pense que cette décision est conforme au vote exprimé par les
communistes lors de l'assemblé régionale et du vote des militants qui a suivi cette assemblée
Je suis en complet accord avec la déclaration de Martine Gayraud, la démocratie a besoin des partis politiques, et notre peuple a besoin d'un Parti Communiste fort, modernisé, ouvert à la
société.



Salut & Fraternite

Michel Tortey


Secrétaire section Gard Rhodanien du PCF


Membre du CD






#message .ExternalClass .ecxhmmessage P
{padding:0px;}
#message .ExternalClass body.ecxhmmessage
{font-size:10pt;font-family:Verdana;}
}



Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche