Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 06:26

Notre camarade Laurent Castanier est bien connu des bagnolais pour ses activités municipales et dans le conseil de la communauté de communes RCL mais on le sait c'est aussi un militant syndical sur le site de Marcoule.

_0021bis.jpg

Reprise de l'article de Midi-Libre dans l'édition du mardi 7 septembre sous la plume de Ludovic Trabuchet

De Saint-Victor-la-Coste à Annonay, dans l’Ardèche, il y a deux heures de route. À l’aller. Soit quatre, pour faire l’aller-retour. « Et c’est le trajet quotidien que veut imposer l’entreprise Securitas à une de ses employés, tout juste de retour de congé parental », assure Laurent Castanier, sous sa casquette de la CGT.
Hier matin, les syndicalistes ont donc attendu l’arrivée de la jeune femme. Et voyant qu’elle ne réintégrait pas son poste, à l’accueil du site de Marcoule, ils ont entamé la distribution de 3 000 tracts, début d’une mobilisation qui doit se poursuivre dans la semaine. Laurent Castanier a justifié cette action : « C’est par courrier,
quelques jours avant de reprendre son travail, que cette salariée a appris qu’elle était mutée en Ardèche, contre tout usage, règles et bonne pratique ».
Car, dit-il, cette mère de trois enfants peut difficilement répondre favorablement à cette proposition de mutation. « Avec des journées de 8 h – 12 h, 14 h – 18 h, et les quatre heures de trajet, l’amplitude horaire induite de 14 heures ne correspond pas avec sa situation personnelle et familiale ». Celle-ci a d’ailleurs proposé de revenir à mi-temps, sur son ancien poste, « dans un souci de compromis ».
Le problème, selon les représentants de la CGT, c’est que « son poste a été pourvu à une autre salariée qui a été titularisée. Ce qui n’est pas normal ».
L’employeur s’est défendu auprès des syndicats en expliquant que la trop longue absence de la salariée - le congé maternité, puis deux ans de congé parental - avait effectivement dû être compensée par une embauche en CDI. Et comme une clause de mobilité est prévue dans le contrat, il était possible de lui pourvoir un autre poste, ailleurs. « Sauf que la réglementation précise que c’est dans un rayon acceptable. Sinon, il faut l’accord du salarié », reprend Laurent Castanier.
Au-delà de ce dossier, « pas le premier du genre, c’est la troisième fois que ça arrive », le syndicaliste évoque « la problématique sociale dans les entreprises sous-traitantes sur le site de Marcoule ». La CGT en a d’ailleurs appelé au CEA, « le donneur d’ordre ». Mais du côté de la direction, on s’est refusé à tout commentaire. « Cela ne nous appartient pas, c’est un différend entre cette salariée et son employeur ».
Le syndicat entend poursuivre son action. Cette semaine, les militants feront signer une pétition à l’entrée du site.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche