Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 09:29

DEFENSE DE L’EMPLOI EN GARD RHODANIEN

Le service de biochimie et de toxicologie nucléaire de Marcoule est en danger. Je soutiens avec l’ensemble des militants du Front de Gauche les travailleurs de ce secteur en lutte pour conserver leurs emplois. Nous nous satisfaisons de l’unité syndicale dans cette bataille et que les élus locaux (dont les communistes) interviennent dans ce combat.

Pendant dix ans la Droite a réduit les budgets publics et a préparé les privatisations.

Toutefois il convient de dire que certains des élus locaux qui sont venus apporter ce jeudi matin leur solidarité avec ces travailleurs font face à de drôles de contradictions.

En effet, d'abord l'accord électoral entre le PS et EELV a mis gravement en danger la filière nucléaire. Comment soutenir Astrid localement quand son gouvernement, dont on relaie les politiques, sacrifie le nucléaire.

D'autre part les politiques gouvernementales d'austérités budgétaires conduisent le Commissariat à l'énergie atomique (établissement à statut d'EPIC) à envisager l'arrêt du projet de réacteur expérimental baptisé Osiris (à Saclay) et la fermeture du service de biochimie nucléaire à Marcoule.

 Cette austérité appliquée à la recherche est néfaste pour l'emploi (quand on a pour objectif d'inverser la courbe du chômage on commence par sauvegarder les emplois existants) et d'autre part c'est en contradiction totale avec la prétention d'une redynamisation de l'économie française en favorisant l'économie et la recherche.

Si je me réjouis que des élus du Gard Rhodanien soutiennent les salariés de Marcoule, j’aimerais que cette présence physique ne soit pas seulement un calcul politicien mais un réel engagement suivi d’effets tant au niveau local qu’au niveau national. Car :

·         Voter l’Ani c’est donner plus de facilités aux patrons de licencier.

·         voter la réforme des retraites c’est prolonger la durée du temps de travail et donc de retarder l’entrée des jeunes dans la vie active, c’est diminuer le pouvoir d’achat des retraités,

·         Voter l’augmentation de la TVA c’est amputer le pouvoir d’achat de nos concitoyens,

·         Voter une réduction de 1.5 milliards de subventions aux collectivités locales c’est réduire l’investissement de ces collectivités locales et donc diminuer l’activité économique.

On ne peut  apporter un soutien localement aux salariés de notre région, tout en cautionnant le gouvernement qui détruit leurs emplois par une politique d’austérité. C’est pourquoi les parlementaires du Front de Gauche se sont prononcés contre toutes ces mesures contreproductives pour notre économie.   

 

Michel TORTEY

Tête de liste « Pour Bagnols l’humain d’abord »

aux municipales à Bagnols sur Cèze

La vidéo de la manifestation publiée par Midi-Libre

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

claude bousquet 02/12/2013 08:17


j'adhère tout à fait:je suis clairement contre la suppression du département RECHERCHE et tout particulièrement en ce qui concerne le nucléaire. Claude


 


 


 

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche