Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 06:01

Nous connaissons bien dans le Gard Rhodanien Jean Ortiz ce fils de Républicain espagnol qui a réalisé des documentaires sur ce sujet, qui a écrit de nombreux ouvrages, qui enseigne à l'Université de Pau et qui est engagé au PCF. Il était notamment venu à Bagnols sur Cèze présenter un de ses films. On connait son franc-parler, ses convictions profondes. Aussi nous avons décidé de publier sa lettre ouverte à Manuel Valls (espagnol d'origine comme lui). Cette parole forte, dans le contexte politique mérite d'être lue.

Cette lettre prend encore plus de relief dans le contexte local bagnolais puisque, dans quelques jours chantera au centre culturel, Paco Ibanez dont on sait qu'il fut un opposant au régime franquiste. Il n'a pu revenir en Espagne qu'après la mort de Franco et vit actuellement à Barcelone (ville de naissance d'un certain Manuel Valls !).
Nous serions curieux de connaitre le point de vue de Paco Ibanez sur les propos du catalan Manuel Valls et décidément nos amis socialistes adeptes des grands écarts ont vraiment besoin de retrouver une boussole idéologique !
Nous reproduisons la lettre de Jean Ortiz ci-dessous :
"... Je vous ai écouté à France Inter puis à RMC, chez Jean Jacques Bourdin. Mal réveillé, j’ai cru entendre un dirigeant du Front national. J’ai même un moment pensé que, journaliste bien-pensant, vous interviewez le ministre de gauche J.J. Bourdin.
...Un peu d’eau fraîche sur le visage comme jadis le matin dans les "camps de concentration" d’Argelès, de Barcarès, où furent accueillis nos parents Républicains espagnols, et me voilà lucide.
...Non je ne rêvais pas. Il s’agit bien du ministre hollandien de l’Intérieur, Catalan naturalisé Français en 1982, et pas d’Albert Sarraut ni de Daladier, déjà ministres des barbelés "de gauche" dans les années 1930.
...Il y a en France environ 20.000 Roms, oui vous avez bien lu : "seulement" 20.000, mais si l’on en croit le ministre des "expulsions forcées" (dénoncées par l’agence moscoutaire Amnesty International), ils menacent la sécurité de notre pays, plus que le chômage, les huit millions et demi de pauvres, les coûts ravageurs de l’accumulation du capital, la "Françafrique", les ripoux en col blanc, les vampires du CAC40, les licencieurs boursiers....
Les Roms, les "voleurs de poules", voilà le danger, voilà le nouveau bouc-émissaire stigmatisé pour faire peur au "petit peuple", pour faire avaler l’austérité "de gauche", les trahisons, les reniements de ce gouvernement "caniche des Etats-Unis", un rôle que ne veulent même plus jouer les Anglais.jean-ortiz.png
...Comme nous ne sommes pas aux Etats-Unis, on ne peut pas autoriser le port d’armes contre les Roms...Mais il y a des mots souvent aussi redoutables que les armes. Ecoutons le ministre "socialiste" tourner en rond : "Il est illusoire de penser que l’on règlera le problème (des Roms) par l’insertion". Pas besoin par conséquent de "stratégie d’intégration" comme le demande Mme Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne. Les Roms "ont vocation à retourner en Roumanie et en Bulgarie". Place donc aux pandores. Les Roms sont sans doute insolubles dans la civilisation... "Une majorité doivent être reconduits à la frontière"(M.Valls). Au nom de cette "libre circulation" garantie par les accords et traités européens ? Les Roms, c’est bien connu, sont réfractaires à "l’insertion", au droit à la santé, à l’éducation, au logement...Le ministre se flatte d’avoir démantelé 242 "campements" depuis le premier janvier 2013 ...11.982 migrants jetés à la rue et confrontés à une exclusion et une précarité redoublées. Rien ou si peu leur est proposé à la place.
"Etre de gauche" pour vous paraphraser Monsieur, ce n’est pas valser avec Guéant et Hortefeux,
ce n’est pas être le chouchou de la droite pour des raisons carriéristes,
c’est faire la chasse aux exploiteurs sans foi ni loi, à ceux qui "s’enrichissent en dormant", pas aux pauvres.
"Etre de gauche", c’est avoir un coeur solidaire  ce n’est pas patauger dans les marécages pourris qui font le jeu du Front National nous resservir la "guerre des civilisations", c’est préférer Jaurès à ce Clémenceau que vous aimez tant c’est être avec les communards contre Thiers et les Versaillais, c’est considérer que l’autre, "l’étranger", est un autre vous-même que vous n’existez que par lui. Mais pour comprendre tout cela, Manolo, il faut être de gauche. ...Qu’escomptez-vous Manuel Valls ? Donner des gages à l’extrême-droite pour acquérir le statut de "présidentiable" ?
A ce prix, vous vous déshonorez, et avec vous la fonction que vous occupez".
Jean Ortiz Hernandez

Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Catherine 28/09/2013 10:52


Pour ma part je reçois régulièrement des roms dans ma permanence. Tous, sans aucune exception à ce jour, tous souhaitent s'intégrer, travailler et élever leurs enfants dans la culture des deux
pays

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche