Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 06:37

Les députés PCF ont suggéré mercredi de fermer les places boursières pendant un mois, entre autres propositions pour "sortir durablement de la crise économique" qu'ils doivent formuler lors du prochain collectif budgétaire en juin.

La fermeture des Bourses permettrait "de stopper la contagion et de donner le temps aux grands Etats de se concerter (...), affirmant ainsi la prééminence du pouvoir politique sur la spéculation financière", ont expliqué les élus PCF et Front de gauche (une vingtaine sur 577) lors d'une conférence de presse.

Ils veulent aussi "un taux dissuasif de 1% pour taxer les mouvements rapides des capitaux inférieurs à un mois".

Leurs propositions fiscales portent sur l'augmentation de la TVA sur les produits de luxe et l'abrogation du bouclier fiscal.

Créer une agence de notation européenne sous contrôle public, d'un fonds souverain européen, solliciter les fonds souverains chinois pour financer l'économie européenne...: les députés PCF devraient relancer le débat sous forme d'amendements lors du prochain collectif budgétaire début juin quand le Parlement se prononcera sur le fonds de sauvegarde de l'euro.

Les élus communistes et apparentés demandent aussi que le gouvernement "engage sa responsabilité devant le Parlement".

D'autre part Jean-Pierre Brard (député) que l'on peut voir sur la photo

a indiqué mercredi qu'il avait acheté il y a une quinzaine de jours des actions pour se faire entendre contre la spéculation.

Le député de Seine-Saint-Denis a acheté "une action GDF, une action Air France et une action Renault pour porter la parole de la Nation face à la spéculation dès les prochaines assemblées générales des actionnaires", a-t-il dit lors d'une conférence de presse sur les propositions de son groupe contre la crise économique.

M. Brard a par ailleurs indiqué qu'il se rendrait à Athènes vendredi "pour envoyer un message de solidarité à nos camarades grecs", lors d'une réunion publique d'un parti de gauche.

Il a demandé que "les Allemands paient leurs dettes de guerre à la Grèce", qu'il évalue à 50 milliards d'euros, comme il l'avait déjà fait lors du débat à l'Assemblée nationale sur le collectif d'aide à la Grèce il y a dix jours.

3945946984_596b7464fc.jpg

Jean-Pierre Brard et les députés communistes sont vraiment les ennemis du capitalisme,

dommage qu'ils ne soient pas plus nombreux à l'Assemblée Nationale actuellement !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche