Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 16:29

Il pleuvait en ce 29 septembre à l’Ardoise. Une triste journée où l’on pleurait la sidérurgie sacrifiée. Cette sidérurgie sacrifiée qui s’appela à l’Ardoise Ugine Aciers un temps, changea plusieurs fois de nom avant de mourir sous le vocable d’Arcelor Mittal.

Ce même Mittal qui a fermé l’Ardoise et qui est en train de tuer la sidérurgie lorraine à Florange. remise-des-archives-d-Ugine-CGT-005.jpg

On avait aussi une chaude larme pour un camarade récemment disparu, Maurice Bonnefoi un pilier de cette usine.

Et oui c’était une journée maussade. Toutefois les instigateurs de cette manifestation à savoir les anciens salariés CGT d’Ugine Aciers voulaient par le don de leurs archives enrichir la mémoire collective du mouvement social gardois. C’était donc un geste pour l’avenir, pour l’Histoire, pour les luttes futures. Voilà ce que commença à expliquer notre camarade André Brouillet en introduction de cette après-midi dans le local CGT de l’Ardoise.remise-des-archives-d-Ugine-CGT-023.jpg Il laissa bientôt la parole à Pierre Massot qui fit un historique de la vie de l’usine sidérurgique de l’Ardoise. Rappelant la mémoire d’Auguste Giraud et de Marcel Gravier deux militants fondateurs avec lui du syndicat CGT à l’usine, Pierrot évoqua les premières années de cette unité de production sidérurgique à la fin des années 50 et au début des années 60. Les 24 jours de la grève de 1968 fut l’occasion de se rappeler de Maurice Bonnefoi et de son implication dans le mouvement ouvrier syndical (CGT) et politique (PCF). Pierre Massot expliqua ensuite le déclin des années 80. remise-des-archives-d-Ugine-CGT-025.jpg

Il céda ensuite la parole à Freddy Bauducco le secrétaire départemental de la CGT. Ce dernier expliqua que la démarche de la remise des archives permettra de les rendre accessibles aux chercheurs et aux historiens. Il profita de son discours pour faire le lien avec l’actualité et notamment la casse de l’industrie française (l'automobile mais aussi la sidérurgie encore et toujours). Invitant les personnes présentes à se mobiliser pour la journée européenne de lutte le 9 octobre prochain et renouvelant les critiques contre le Traité Budgétaire Européen. Se voulant optimiste sur le devenir du site industriel de l’Ardoise il évoqua des perspectives sur le port sur le Rhône. Freddy Bauducco, comme les autres intervenants rendit un hommage appuyé à Maurice Bonnefoi. remise-des-archives-d-Ugine-CGT-027.jpg

Lui succéda au micro Bernard Deschamps, ancien député du Gard qui se rappela des luttes de l’Ardoise et du soutien qu’il apporta à ses salariés à l’Assemblée Nationale. Notre camarade, visiblement ému de revenir à l’Ardoise s’est associé à l’hommage unanime fait à Maurice Bonnefoi, rappelant quelques anecdotes les concernant tous les deux. Il rappela au passage sa conception de la fonction de député : « être la courroie de transmission des organisations syndicales et des salariés » pour se montrer en phase avec le peuple. remise-des-archives-d-Ugine-CGT-018.jpg

Enfin ce fut au tour de Jean Vanhautte Président de l’Institut d’Histoire Sociale de la CGT du Gard de conclure, ce dernier expliqua l’intérêt de cette remise des archives, l’utilité pour la mémoire collective. Il remercia aussi les concepteurs de l’exposition que chacun pouvait voir en ce samedi dans le local de l’UL CGT de l’Ardoise.

Un pot de l’amitié a clos cette manifestation avant que les participants à cette demi-journée se rendent sur le site d’Ugine visiter l’exposition de l’association Ard’inox « L’homme et l’acier » où Guy Piard, président de cette association a fait une visite instructive aux anciens de l’entreprise ou aux personnes curieuses de l’histoire de ce site industriel.

Le soleil était revenu à la fin de l’après-midi, la fierté des ouvriers, de leur travail, de leur savoir-faire, de leurs luttes avait été reconnue. Plus tard les archives diront leur histoire : elle est belle !

remise-des-archives-d-Ugine-CGT-011.jpgremise des archives d'Ugine CGT 024

remise des archives d'Ugine CGT 019Une remise des archives qui a permis aux anciens d'Ugine de se retrouver et d'évoquer quelques souvenirs. Ici Jojo Faniel et Pierrot Massot sous les yeux attendris de Freddy et de Gérard.

On aura remarqué la présence de nombreux communistes dans l'assistance dont Michel Tortey secrétaire de la section du Gard Rhodanien ainsi que celle de Charles Menard du Parti de Gauche gardois.

Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche