Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 06:07

Plusieurs organisations humanitaires appellent depuis quelques jours à manifester notre solidarité avec les populations affamées de la Corne de l’Afrique. Elles ont raison. Elles ont notre soutien. Mais nous ne pouvons une nouvelle fois qu’appeler à la réflexion sur l’abominable situation faite aux populations de cette région. Elle ne date pas de la semaine dernière. Depuis un an, la division chargée des questions alimentaires à l’Organisation des Nations Unies alerte sur ce qui devient la plus grave crise alimentaire depuis vingt ans. Nous nous élevons contre ce scandale de notre temps ! Eux meurent à petit feu faute de nourriture. Il faudrait faire des quêtes pour leur venir en aide prétendument parce qu’on ne trouverait pas suffisamment de moyens financiers pour leur porter secours. La France va verser dix millions d’euros. Mais pendant ce temps là, notre pays dépense, gaspille, brûle plus d’un million d’euros par jour dans la guerre en Afghanistan, et un autre million dans celle de Libye. Autrement dit,  le gouvernement Français donne aux affamés l’équivalent de ce qu’il dépense dans une partie des guerres où il est engagé en moins de cinq jours. Le pouvoir Sarkozyste français  a déjà cramé pour soixante millions d’euros de munitions en trois mois sur la Libye. Les Etats-Unis, dont on dit qu’ils seraient au bord de la faillite, ont englouti 130 milliards de dollars en Irak et en Afghanistan.400px-Patrick Le Hyaric Front de Gauche 2009-03-08

L’ONU estime qu’il faudrait un milliard six cent millions de dollars pour résoudre l’actuelle famine. Voilà le grand scandale ! Les  puissants de ce monde trouvent de l’argent pour déverser des déluges de feu et d’acier sur des populations, mais ne trouvent pas un sou pour la vie. Pas un sou pour cette immense cohorte de réfugiés de la faim qui s’est mise en marche vers des chemins qui ne mènent nulle part, laissant au fur et à mesure sur le bord de la route enfants et vieillards agonisants, fauchés par une atroce mort. Douze millions de personnes sont ainsi enserrées dans le violent étau de l’insupportable. Un demi- million d’enfants sont en danger de mort. Les exactions armées de quelques intégristes s’ajoutent encore au drame de la soif, de la faim, de la maladie empêchant bien souvent les organisations humanitaires non gouvernementales d’effectuer leur travail de solidarité. Voilà l’hideux visage de notre monde en ce début de troisième millénaire.

Certes les colloques, les discours enflammés, voire les larmes de crocodile sur ces malheurs du monde ne manqueront pas ; pendant qu’à quelques milliers de kilomètres de là, leurs bombes guidées au laser à100 000 euros pièce continueront de se déverser aux tombées des nuits Libyennes pour soutenir on ne sait qui ; et en Afghanistan où la démocratie n’a pas plus avancé que les talibans et les mafias de la drogue n’ont reculé. Il est d’ailleurs assez scandaleux que les cercueils de nos soldats rapatriés servent à des opérations politiques du pouvoir pour justifier l’injustifiable, et pour permettre au président de la République de se faire passer pour le père la nation.

Rien ne sert de discourir à perte de vue sur le terrorisme ! Celui-ci naît et prospère précisément de ces injustices, de cette misère, de cette pauvreté, alors que des masses colossales d’argent sont chaque jour jetées dans la fournaise de la spéculation ou de la guerre. C’est en réorientant l’argent vers le bien commun, vers les œuvres de vie, que l’on combattra l’un  et l’autre. S’il y une guerre à mener, elle doit l’être à la fois contre la spéculation et la misère dans laquelle s’enfonce la majorité des citoyens de ce monde. La preuve est chaque jour un peu plus faite que les réductions de productions agricoles ; les destructions de souverainetés alimentaires, la loi de la jungle du libre échangisme intégral mènent à la catastrophe. Il faut en finir avec ce système, pour inventer le nouveau monde du partage, de la justice, de la solidarité qui frappe à la porte.

Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche