Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 09:34

Jean-Luc Mélenchon a présenté ce lundi au théâtre du Bataclan son programme pour la culture...ou plutôt, de son propre aveu, le programme élaboré par le PCF/Front de gauche et publié en un petit livre intitulé : "Quelle humanité voulons-nous être ?".

La salle avait été chauffée par des chanteurs, des comédiens, des écrivains  et même une violoncelliste classique, Noémie, quand enfin survint Jean-Luc Mélenchon.Devant la salle de concerts parisienne bondée, le candidat à l'Elysée a présenté son programme pour la culture... Ou plutôt, de son propre aveu, le programme élaboré par le PCF/Front de gauche et publié en un petit livre intitulé : "Quelle humanité voulons-nous être ?".

Qu'importe ? Le public était venu l'entendre et l'applaudir, plus que ses propositions.


"A eux seuls", estima-t-il, la crise d'hégémonie des Etats-Unis et la crise climatique "provoquent une mise au défi de l'humanité. Comment va-t-elle y répondre ? Sa réponse est nécessairement culturelle. Elle passe à travers l'amour, la fraternité, la création, c'est à dire tout ce qui se donne gratuitement".

Et d'évoquer "la bifurcation culturelle du monde". "Ce n'est pas la marchandise qui va aller à la rencontre de l'homme, c'est l'homme qui va aller à la rencontre de la marchandise". D'où le formatage de l'homme, formatage qui va de la brevetabilité du vivant à la musique que l'on fredonne. Tout a été marchandisé."

Jean-Luc Mélenchon a peint ensuite un monde culturel dominé par les géants des télécoms ou de la musique, et une financiarisation croissante dont les gardiens du temple s'appellent l'OMC (Organisation mondiale du commerce) où l'Union européenne telle qu'elle fonctionne.

Quelques phrases ont marqué cette rencontre avec le monde culturel :
"Vous ne changerez rien si vous attendez que le changement vienne d'en haut. Il faut subvertir de l'intérieur les médias. Nous n'avons pas besoin de six journaux (télévisés) qui disent six fois la même chose. Nous avons besoin de regards croisés..." 

Et encore : "Je propose de subvertir la culture qui s'exprime aujourd'hui, la culture sponsorisée. J'appelle à une réflexion approfondie sur cette question des contenus. Bien sûr que nous allons abattre Hadopi, qu'il faut mettre la culture à l'école, partout...mais tout doit être repensé" à la "lumière du monde que nous voulons", "un monde de fraternité et de refus de la compéttition".

 

Le Front de Gauche veut s'attaquer à tous les secteurs de la vie et la Culture ne doit pas être traitée comme quantité négligeable, c'était le sens de cette nouvelle rencontre avec le monde de la Culture, le monde culturel que le Front de Gauche rencontre régulièrement, on se souvient notamment du dernier festival d'Avignon pour ne prendre qu'un seul exemple.

On sait que la Culture est un secteur que les communistes ont toujours considéré comme central. Pour ce qui est de notre secteur le Gard Rhodanien on connait l'activité des militants communistes dans ce domaine.

Ainsi du local au global le Front de Gauche est visible dans le secteur culturel comme dans d'autres domaines, c'est la réalité d'une activité militante réelle qui, quoi qu'il arrive se poursuivra après les Présidentielles.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche