Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 23:52

 Pour les Peugeot, l’intérêt des ouvriers, c’est d’abord le leur!

Depuis le début, il y a deux siècles, la dynastie met en scène la fable des intérêts partagés entre tous.

Il n’y a pas une famille Peugeot, mais des familles Peugeot. Elles sont nombreuses forcément, disséminées au fil des mariages et des alliances au sein d’une dynastie industrielle née dans le pays de Montbéliard (Doubs) il y a plus de deux siècles: on trouve des Peugeot, bien sûr, pères et fils, oncles et neveux, frères et cousins germains, puis aussi des Banzet, des Japy, des Cruse et ­encore des Seydoux… Ils sont plusieurs centaines à se partager le contrôle de la part du capital du constructeur encore détenue par la ­famille (25 % environ) et, même s’ils diversifient leurs prises de participation (lire ci-contre), tous se gargarisent, en particulier ces derniers jours, de ne pas avoir abandonné l’industrie, à la différence d’une autre ­célèbre dynastie capitaliste française, les Wendel, passés des forges aux fonds spéculatifs…

Chez PSA Peugeot Citroën, il y aurait donc les familles Peugeot qui ne trahissent pas « leur » famille, les actionnaires, les dirigeants, mais aussi tous les salariés et les concessionnaires. C’est une constante dans la saga des Peugeot, comme un gène héréditaire presque.

Dans le Figaro, en fin de semaine dernière, Thierry Peugeot, président du conseil de surveillance du constructeur, n’a pas hésité à réactiver le vieux schéma: « Au restaurant d’entreprise, les salariés m’arrêtent, ils sont choqués, dans l’émotion », témoigne-t-il pour fustiger les ­
« attaques » du gouvernement.

Les héritiers Peugeot n’ont jamais manqué de vanter cette conception de la famille refuge pour ceux qui s’enrichissent comme pour ceux qui les enrichissent. Dans leur livre Peugeot: la dynastie s’accroche, paru aux Éditions sociales au milieu des années 1970, Martine Jacquin et Serge Paganelli brocardent ces injonctions aux ouvriers du Lion: « Ne pensons pas trop à l’avenir et encore moins au passé. Vivons dans le présent, c’est le foyer, la famille, les enfants, le travail, l’usine. »

Dans Mémoires de l’enclave ­(réédité par Actes Sud/Babel), ­passionnant portrait de la classe ouvrière à Sochaux-Montbéliard, Jean-Paul Goux livre un très instructif « petit abrégé des discours du maître », rempli d’exemples de ce ­paternalisme dégoulinant qui a fait la fortune des actionnaires familiaux.

En 1904, lors de l’inauguration du buste d’Émile Peugeot à Valentigney, le pasteur Dieterlen tresse des lauriers: « Quand il s’occupait du bien moral de ses ouvriers, Émile Peugeot ne le faisait pas de bas en haut, ce qui est toujours quelque chose de blessant et de pharisaïque, mais comme leur égal en se mêlant à eux. » Quelques années plus tôt, en avril 1895, Armand Peugeot, le fils d’Émile, retrace déjà la légende, après la mise en place des premières œuvres sociales dans le pays de Montbéliard: « Il faut que cette entente cordiale devienne la règle; il faut que les patrons et les ouvriers comprennent qu’ils travaillent ensemble à une œuvre commune, que leurs ­intérêts sont identiques, et que les uns comme les autres doivent consacrer toutes leurs forces à faire prospérer l’entreprise à laquelle ils sont attachés, et qu’ils apprennent enfin à marcher la main dans la main. »

Derrière les fables, les Peugeot savent sortir les crocs en cas de coup dur.

Pendant le Front populaire, dans le journal interne, le Trait d’union Peugeot, ils cognent sur ceux qui revendiquent: « Et maintenant au travail! La vraie misère ouvrière, ce serait de se laisser distancer dans la production par nos concurrents étrangers, et de les laisser s’emparer des clients qui nous fournissent notre gagne-pain à tous! De toute évidence, nous devons orienter nos efforts vers le redressement national. »

 

Autres temps, autres heurts?

 

Thomas LEMAHIEU dans l'Humanité du 25/07/2012

 

Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Info diverses
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche