Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 06:23

Dans son dernier édito Patrick le Hyaric démontre que la combat contre la vie chère doit être la bataille que nous devons mener cet été. Lisons son texte.... et nous pouvons signer la pétition contre la vie chère en cliquant sur le lien

 SIGNEZ LA PETITION SUR www.pcf.fr/9472

 

Nous entrons dans la période d’été, mais le pouvoir n’a pas décidé d’une seule petite éclaircie pour améliorer nos vies. Le PDG de Renault dont l’Etat dispose encore de 15% du capital annonce sans gêne qu’il gagne dix millions d’euros par an, mais les employés, ouvriers, travailleurs paysans, n’auront pas un centime d’augmentation. Total brûle des milliards de profits, et ses carburants flambent à la pompe. Et après le gaz, c’est l’électricité qui augmente, comme le tarif des trains. Les travailleurs paysans tirent le diable par la queue, certains d’entre eux s’inscrivent… au RSA… Mais les prix alimentaires ne cessent d’augmenter. Par contre, les grandes fortunes propriétaires des grands supermarchés ne connaissent pas la crise.

Le vol des résultats du travail se poursuit et le complexe médiatico-politique explique qu’il faudra aller encore plus loin dans ce vol. Ils cachent cela derrière les déficits et la dette des Etats. Mais justement les déficits proviennent de ce hold-up commis par une petite bande de « puissants-possédants » qui, d’une part, imposent aux peuples de se serrer la ceinture, ce qui réduit l’activité donc les recettes dans les caisses des Etats et parce que leur imposition est sans cesse abaissée, alors qu’il est de plus en plus envisagé une augmentation de la TVA de 2% après… les élections présidentielles.

Et le pacte européen « Euro plus » demande, lui, de diminuer les salaires. Le projet de réforme de la politique agricole commune ne fait pas de l’augmentation des revenus paysans une priorité. Mieux encore, voilà qu’une agence de notation baptisée « Standard & Poor’s » – ces horribles professeurs au service des banques – vient de rendre public le 10 juin dernier un rapport dans lequel est écrit ceci : « si les autorités françaises ne poursuivent pas la réforme des retraites, ne continuent pas à modifier la sécurité sociale… il est incertain que [nous] maintenions la note AAA de la France ». L’abaissement de cette notation obligerait le pays à payer plus cher les taux d’intérêts pour l’argent qu’il emprunte. Autrement dit, ce sont ces fameuses agences, liées aux banques, qui dictent leur loi aux Etats. Et les gouvernements abdiquent, contre l’intérêt des peuples.

Il faudra en finir avec cela, en nationalisant le secteur bancaire, pour le mettre au service de l’activité réelle et non de la spéculation, en taxant les mouvements de capitaux spéculatifs. Il faudra surtout prendre des dispositions nouvelles et audacieuses pour une nouvelle répartition des fruits de l’activité du travail, avec l’augmentation des salaires, des revenus paysans, ceux des artisans, commerçants ; par une fiscalité nouvelle plus juste ; par la défense et la modernisation des services publics et par des dispositifs abaissant le prix de l’alimentation, de l’électricité, du gaz, des carburants, des loyers, et de tous les produits de première nécessité.

Le combat contre la vie chère et pour gagner plus ne doit pas attendre.

Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Agir avec le PCF
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche