Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 18:26

Le Conseil d'orientation des retraites  plus connu sous l’abréviation C.O.R. a publié mardi 11 mai de nouveaux chiffrages qui alimenteront les débats sur la réforme des retraites. Ils évaluent l'impact sur les déficits de plusieurs scénarios de relèvement de l'âge légal de départ (aujourd'hui de 60 ans) et d'allongement de la durée de cotisation (actuellement fixé à 41 annuités pour un départ en 2012).

Ainsi si la durée de cotisation nécessaire pour bénéficier d'une retraite à taux plein est portée à 43,5 ans en 2050 (hypothèse appelée variante 1 dans le document du COR), «le solde de la CNAV en 2050 serait amélioré de 9 milliards d'euros, soit environ 15 % du besoin de financement estimé alors à 64 milliards d'euros», estime le COR. Par ailleurs, l'augmentation progressive, à raison d'un trimestre par an, de l'âge d'ouverture des droits de 60 à 63 ans et de l'âge du taux plein de 65 à 68 ans (variante 2), générerait « des gains financiers plus rapides », souligne les experts : le solde pour le régime général s'améliorerait ainsi de «17 milliards en 2030, soit près de 50 % du besoin de financement estimé alors à 35 milliards». A plus long terme, la hausse des âges légaux conduirait dans les simulations à «une légère hausse de la pension moyenne, dans la mesure où des assurés contraints de reporter leur départ pourrait de ce fait acquérir davantage de trimestres», précise le Conseil. Le solde de la CNAV serait alors amélioré de 18 milliards d'euros en 2050 (27 % du besoin de financement). La combinaison d'une hausse de la durée à 43,5 ans en 2050 et d'une augmentation, à raison d'un trimestre par an, de l'âge d'ouverture des droits de 60 à 63 ans et de l'âge du taux plein de 65 à 68 ans (variante 3) permettrait d'améliorer «de 17 milliards d'euros en 2030 (50 % du besoin de financement) et de 23 milliards en 2050  (36 % du besoin de financement)» le solde du régime général.

Pour ceux qui n’auraient pas compris, le C.O.R. veut démontrer que toutes les solutions envisagées ne règleront pas les problèmes de la retraite par répartition.

L'étape suivante de la concertation sur la réforme des retraites sera la publication lundi 17 mai par le ministère du Travail d'un «document d'orientation» qui reprendra les différentes voies de réforme envisagées. Le gouvernement a prévu de dévoiler les contours de son projet entre mi-juin et fin-juin, avant de présenter un texte en Conseil des ministres en juillet.

Ne soyons pas dupes ces différents rapports ont pour but de démobiliser les opinions, entretenir un fatalisme, préparer les gens à des reculs de société (baisse des niveaux de retraite, allongement de la durée de travail, introduction de systèmes privés de capitalisation…).

Une autre lecture des rapports du C.O.R. est possible. Il faut prendre l’argent ailleurs que dans la poche des salariés. Taxer les profits financiers par exemple, les transactions financières, les golden parachutes, les retraites chapeaux des grands patrons, supprimer les niches fiscales qui profitent aux plus aisés….

Une autre politique existe car si le système de retraite par répartition a été possible en 1945 dans un pays ruiné par la guerre, il est évident qu’aujourd’hui il est viable dans un autre contexte.

Les communistes font de ce débat sur les retraites un des piliers de leur action militante en ce moment. Campagne d’affichage, distribution de tracts, réunions publiques. Plusieurs de ces rassemblements auront lieu dans les semaines à venir. Par exemple le 6 juin lors de la fête du Midi-Rouge à Bagnols aura lieu un débat sur ce thème.

Afin de combattre la propagande gouvernementale, la pensée unique, le déferlement médiatique les communistes partout en France travaillent leur argumentaire. Dans la vidéo ci-dessous un échange entre militants du Gard Rhodanien où chacun avance ses positions, ses arguments, son vécu. Jacques Pongy est un de ceux-là. Ensemble sauvons notre système de retraite et ne nous laissons pas berner par la pensée libérale qui nous a déjà amené dans le mur !

 

Il y a quelques jours c'était Michel Tortey (secrétaire de la section PCF du Gard Rhodanien

qui nous exposait ses arguments)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche