Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 12:40

La propagande libérale avait bien fonctionné. C'était autour du week-end du 11 novembre, on nous racontait une belle histoire dans tous les médias (journaux, radio, TV). Georges et Suzanne, 84 et 81 ans mettaient un terme à leur retraite pour rouvrir une boulangerie. Ils étaient trop heureux les "hérauts" du libéralisme de pouvoir montrer ce bel exemple, en culpabilisant au passage ceux qui aspirent à la retraite à 60 ans. On connait le refrain, l'espérance de vie montant, il convient de travailler plus longtemps. On oublie pourtant de parler des chômeurs qui ont besoin de travailler, de la fatigue des anciens, de la maladie, de l'usure du temps.

Cette boulangerie commençait à faire le "buzz" dès le 10 novembre pourtant elle ne devait ouvrir que le 21 novembre. Il fallait bien faire monter la mayonnaise.

Ce dont nous n'avons pas beaucoup entendu, c'est que nos octogénaires avaient sans doute un peu sous-estimé l'ampleur du défi. Georges et Suzanne Gardon,  qui avaient décidé de se remettre à travailler après un passage par la case "retraite" de douze ans, ont finalement baissé le rideau de leur toute nouvelle boulangerie. "Fermé pour cause de santé", peut on lire depuis quelques jours sur la porte d'entrée de leur rutilant commerce, avenue de Bordeaux, à Clermont-Ferrand.

Passée l'euphorie des premiers moments, les anciens ont dû faire face seuls à bien des tracas. Georges a d'abord eu du mal à faire fonctionner ses nouveaux ustensiles de travail ultra-modernes. Lui qui n'avait plus fabriqué de pain depuis trente ans !  "Les appareils d'aujourd'hui sont remplis de sécurité et de touches !". Dès sa deuxième nuit de travail, il avait été contraint de façonner son pain à la main, en attendant que les réparateurs ne remettent le matériel en ordre de marche.
Quant à Suzanne, elle avait perdu l'habitude de "rester debout toute la journée" et de se lever si tôt. "J'ai eu bien mal aux jambes", confiait-elle deux jours seulement après l'ouverture.http://www.lemonde.fr/mmpub/ill/2011/11/09/ill_1601347_a4b3_george1.jpg

Voilà la belle histoire selon nos libéraux qui se transforme en cauchemar. Il ne pouvait pas en être autrement.

Seulement voilà on aimerait entendre autant de reportages sur nos radios, nos TV ou lire des articles dans les journaux pour expliquer que cette expérience a été un fiasco.

On pourrait croire que ce silence est guidé par la pudeur, peur de blesser ce couple qui a présumé de ses forces mais non il est orchestré par la propagande du libéralisme.

On continuera de nous présenter des vieux actifs, des centenaires en pleine forme car la logique du capitalisme c'est de reculer l'âge de départ à la retraite, donc si des vieux peuvent travailler à plus de 80 ans, vous pouvez certainement aller au boulot jusqu'à 70 ! A moins que vous ne soyez des fainéants !

On ne peut donc pas avouer l'échec de cette expérience, c'est une question de propagande !

Ne soyons pas dupes et ne tombons pas dans ce genre de piège !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche