Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 08:41

Conseiller Général du canton de Beaucaire de 1982 à 2001, Bernard Deschamps qui fut député dans la circonscription où se trouvait le Gard Rhodanien de 1978 à 1981 (à l'époque c'était la deuxième du Gard) a tenu à réagir après les décès successifs des époux Horvath et de notre camarade de l'Ardoise Maurice Bonnefoi. Pour mémoire la législature qui va de 1978 à 1981 n'avait dans le Gard que des députés communistes, Emile Jourdan, Gilbert Millet, Adrienne Horvath et Bernard Deschamps. Très présent dans le Gard Rhodanien Bernard Deschamps fréquentait notamment le site d'Ugine Aciers à l'Ardoise, souvent en compagnie de René Mathieu maire de Saint Victor la Coste et Conseiller Général du canton de Roquemaure. A tel point que les adversaires politiques de l'époque disaient de l'usine de l'Ardoise que c'était celle de Deschamps et Mathieu ! Des liens forts s'étaient créés avec les militants PCF du site et notamment avec Maurice Bonnefoi. (photo : repas des vétérans du PCF René Mathieu et Maurice Bonnefoi s'étaient évidemment trouvés à la même table)Ren- Mathieu et Maurice Bonnefoi

C'est donc tout naturellement que Bernard tient aujourd'hui à rendre hommage à la camarade Adrienne avec qui il partageait les bancs de l'Assemblée Nationale et à Maurice le militant ouvrier du site sidérurgique.

 

Hommage à Adrienne et Ernest Horvath

 

"Maurice Bonnefoi nous a quittés le 6 août 2012. Il avait 87 ans. J’avais fait sa connaissance dans les années soixante, à l’Ardoise, aux portes de l’usine Ugine-Acier. La cathédrale aujourd’hui malheureusement disparue. Pierre Bassot  était alors le principal responsable de la CGT.  Maurice, lui aussi militant actif du syndicat, était le responsable du PCF. Deux figures emblématiques de cette classe ouvrière combative, responsable, d’une grande intelligence tactique et politique. Ces qualités trouveront à s’exprimer pleinement lors de la longue grève de 1968, avec occupation de l’usine. Ce sont les ouvriers, sous la direction de leurs responsables syndicaux, qui veillèrent à l’entretien des fours afin qu’ils ne s’éteignent pas pour que la production puisse reprendre la grève terminée. De jour et de nuit, ils veillèrent à la sécurité de l’usine, faisant la démonstration de la capacité de la classe ouvrière à prendre en charge les destinées du pays. Maurice fut de ceux- là, avec sa compétence et ses connaissances acquises sur les lieux du travail et dans les livres. Un militant ouvrier, devenu un travailleur manuel et intellectuel à l’école de la vie, de l’activité syndicale et du militantisme politique. Fidèle à ses engagements de jeunesse, il était, depuis sa création en 2005, adhérent de France-El Djazaïr. Une grande figure, d’une extrême modestie, pour lequel j’avais une grande admiration.

Que Marie-Jeanne son épouse, Alain son fils, Julie et Stéphane ses petits enfants trouvent ici le témoignage de mon affection pour Maurice. En leur souhaitant bon courage."


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche