Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 18:55

La communauté d'agglomérations du Gard Rhodanien regroupant 42 communes entrera en fonction en janvier 2013. Ce jeudi la présidence et les vice-présidences ont été votées. 2 femmes seulement sur 15 vice-présidents et bien sûr aucun communiste à une de ces responsabilités.

Ce "machin" imposé par l'Etat (notamment le Préfet du Gard qui a beaucoup poussé) se coupera un peu plus des aspirations des citoyens et décrédibilisera encore plus la classe politique.

Deux réactions entendues lors de la mise en place de cette structure.

C'est d'abord Laurent Castanier qui s'exprime dans les lignes ci-dessous.

 

"J'interviens au nom des élus communistes et républicains.

 

Les besoins et potentialités du Gard rhodanien nécessitent d'amplifier nos solidarités et mutualisations constructives.

 

Lors des positionnements sur le périmètre et statuts de notre future intercommunalité, nous avons regretté les contraintes imposées par la loi.

 

Malgré le temps consacré ; le "libre consentement" de transfert de compétences, l'organisation démocratique et les financements demeurent insatisfaisants : une évolution du cadre demeure nécessaire.

 

Ce processus nous conduit aujourd'hui à désigner, pour un peu plus d'un an, l'exécutif de notre "Agglo" :

  • La candidature puis l'élection de notre Président est fondée par l'implication fédératrice sur les objectifs souhaitables,
  • A contrario, nous ne partageons pas la proposition de candidats qui nous est soumise pour les Vice-présidences.

Nombre de Conseil municipaux ou intercommunaux et encore moins la population n'ont été consulté ou que très approximativement sur ces candidatures, pas plus qu'ils ne l'ont été sur les enjeux et construction de notre Agglo.

 

Ce déficit démocratique laisse supposer qu'il suffirait de compromis, de délégation de pouvoir pour satisfaire les aspirations. Cela n'a jamais été le cas !

 

Notre Conseil délibérant d'Agglo, bien qu'imparfait, concilie diversité géographique et politique du territoire : des Commissions et des Conseillers communautaires délégués devront  compenser un exécutif perfectible en charge d'impulser et d'organiser.

Nos concitoyens attendent compétences, disponibilités et choix politiques progressistes.

 

Nous avons contribué à ce que, très majoritairement, nombre d'entre nous siègent autour de cette table.

 

Notre sensibilité est exclue de cette liste de postulants, nous privant même temporairement d'une légitime implication ; au-delà de ce postulat, nous n'avaliserons pas au sein de notre exécutif certaines candidatures opposées avec nos convictions."

 

Pierre Pasquini (Conseillère municipale de Bagnols) est, elle, intervenue sur l'absence de parité.


"Suite à l’intervention de Michèle Oromi  sur la parité au sein de l’agglo, je souhaite prolonger cette réflexion :

 

Au pays des droits de l’homme, l’égalité hommes – femmes semble un objectif difficile à atteindre.

Féminité et responsabilités sont-elles incompatibles ?

Pourtant, les compétences sont en chaque être humain : elles sont chez ceux qui se rasent chaque matin et chez celles qui sont exemptées de cette préoccupation quotidienne.

 

Aujourd’hui, ce sont les femmes qui sont dans les situations les plus précaires, au niveau du travail, des salaires, des retraites. Elles ont leur mot à dire et leur intelligence à mettre au service de tous alors même qu’elles représentent plus de la moitié du corps électoral.

 

Alors, il faut que les institutions leur permettre de prendre la parole pour enrichir la réflexion au service du bien commun.

 

Espérons qu’une nouvelle loi permettra de mettre fin rapidement (en 2014) à une incohérence choquante au niveau de la représentativité dans les instances décisionnelles et les exécutifs.

Un véritable statut de l’élu(e), une élection à la proportionnelle permettraient, entre autres, d’assurer une égalité  réelle.

2 femmes, 13 hommes aujourd’hui dans l’exécutif de l’agglo, cela mérite réflexion et correction dans un futur proche.

 

J’ajoute que ce n’est pas une féministe qui vous parle mais une citoyenne."

 

Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Agir avec le PCF
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche