Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 22:08

Les  internautes commencent à faire progresser l’idée d’une protestation citoyenne, via Twitter et Facebook, les réseaux militants se coordonnent dans toute la France, avec un succès timide mais croissant.

« Yes we camp » ! Reprenant le mot d’ordre la mobilisation espagnole, des rassemblements ont été organisés dans toute la France ce week-end.

À Paris et Toulouse, des campements temporaires ont été dressés sur le modèle de la Puerta del Sol de Madrid.

Dans la capitale française, des rassemblements ont été organisés tous les soirs depuis jeudi 19 mai. La mobilisation s’est amplifiée avec le renfort des réseaux français ce week-end.  

(Voir ci-dessous la liste des rendez-vous programmés ces jours ci.

Après deux nuits de campement sur la place de la Bastille ce week-end, les militants ont voté en Assemblée générale le principe d’un rassemblement quotidien, toute cette semaine à 19h sur la place de la Bastille avec une « Casserolade », un concert de casseroles, tous les jours à 20h. Avant une manifestation plus massive, prévue dimanche 29 mai à 14h.

Un campement a également été dressé sur la place du Capitole, à Toulouse, où 200 jeunes se sont rassemblés.

Derrière le mot d’ordre « Démocratie réelle, maintenant », une cinquantaine de personnes a investi la place de la République de Perpignan et a installé un campement  démantelé par les forces de l’ordre, ce lundi à 15h. 

Les révolutions arabes et le mouvement qui s’amplifie en   font germer l’espoir d’une mobilisation massive en Europe autour des revendications de la jeunesse, contre la précarité et pour un partage effectif des richesses. « Nous faisons le constat que les jeunes partagent les mêmes formes de précarité et d’exploitation dans toute l’Europe .

 

C'est la conséquence de la démocratie confisquée par les institutions de la Vème République, renforcée par le présidentialisme à outrance. Les médias complices des élites adeptes du bipartisme et de la politique spectacle préfèrent privilégier les petites phrases, les personnalités.

 

Raison de plus pour développer l'idée que ce qui est important c'est de penser "projet" et non "incarnation". C'est ce que tente de faire le PCF avec la construction du Front de Gauche, son élargissement au mouvement social, son élaboration d'un programme partagé qui porte entre autre la question de rendre le pouvoir aux citoyens par l'institution d'une VIème république, la suppression de l'élection du Président de la République au suffrage universel et le rétablissement de la proportionnelle à toutes les élections.

 

Ces mouvements de protestation  dans les pays arabes mais aussi ceux qui traversent la Grèce, l'Espagne, Le Portugal, L'Italie, La Grande Bretagne sont porteurs d'espoirs car ils montrent une jeunesse qui de manière confuse veut se faire entendre. Les manifestations massives de l'automne dernier en France portent aussi ce refus de faire payer la crise bancaire par les peuples.

La colère gronde, d'autant plus qu'avec le déni de démocratie auquel sont confrontés les peuples la tentation de l'abstention ou pire de l'extrême droite est grande. (En Islande, on a fait "re-voter" le peuple....qui a confirmé son NON massif! En France, où malgré le NON majoritaire au traité européen, PS et UMP se sont alliés pour passer outre et accepter le traité de Lisbonne, en Europe où la plupart des peuples n'ont pas été consultés et se voient imposer une Europe ultra-libérale).

 

Une question se pose néanmoins à tous ces mouvements: quelle alternative et avec qui?

 

L'histoire apporte un début de réponse: sans remonter à la Révolution Française ou à la commune de Paris (qui aura 140 ans le 28 mai prochain), souvenons-nous des acquis du Front Populaire, du Conseil National de la Résistance, en opposition à la déception de la période du Programme Commun de 1981 ou de la Gauche Plurielle de 1997. ( Sans nier les acquis sociaux  des premiers mois de ces deux dernières périodes hélas gommés, balayés par les abandons qui ont suivis).

 

Pour nous, la différence repose dans l'analyse de ces périodes: Front Populaire, CNR, ont été appuyés par de fortes mobilisations populaires tandis que Programme commun et Gauche Plurielle allant de pair avec la délégation de pouvoir sans mobilisation n'ont pu bénéficier du rapport de forces nécessaire pour "donner du muscle" aux élus du peuple.

 

Les communistes avec la construction du Front de Gauche , du programme partagé  mettent un outil à la disposition du peuple pour qu'il élabore son projet et soit auteur et acteur de la politique menée.

 

Ensemble c'est possible! Ne laissons pas les autres décider pour nous!



 


Les rassemblements déjà programmés partout en France :

MARDI 24 MAI :

 

PERPIGNAN : Campement permanent Place République

LYON : Campement permanent Place Bellecour

STRASBOURG : 19h Place de la République + Campement !

BORDEAUX : 17h au Grand Théatre

GRENOBLE : 20h, Place Victor Hugo

LILLE : 12h, Place de la République

MONTPELLIER : 18h à l'esplanade

NANCY : 19h, Place de la République. AG à 20h.

NANTES : 18h, Place Royale (devenue place du peuple)

PARIS : 19h à la Bastille

TOULOUSE : 19h Place du Capitole

 

MERCREDI 25 MAI :

 

PERPIGNAN : Campement permanent Place République

LILLE : 12h, Place de la République

LYON : Campement permanent Place Bellecour

STRASBOURG : Campement permanent Place République

BAYONNE : 18h, Place de la Mairie + campement

CLERMONT-FERRAND : 14h, Place de Jaude

GRENOBLE : 20h, Place Victor Hugo

MONTLUçON : 14h, Place Piquand

MONTPELLIER : 18h à l'esplanade

NANCY : 19h30, Place Maginot, contact 0659827367

NANTES : 18h, Place Royale (devenue place du peuple)

PARIS : 19h à la Bastille

RENNES : 19h, Place de la Mairie

TOULOUSE : 19h Place du Capitole

TOURS : 19h, Place Jean Jaurès

 

SAMEDI 28 MAI :

 

AMIENS : 15h, Campement devant le rectorat

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche