Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 06:27

Dans un courrier récent notre camarade Laurette Bastaroli qui préside l'association des usagers du TER-SNCF rive droite du Rhône alertait les élus sur un enlisement du dossier TER Gard Rhodanien.

Ce mercredi 26 octobre le journal Midi-Libre s'en fait l'écho. Nous reprenons l'article du journal avec une photo de nos archives.


5 janvier 2010, un TER entrait en gares de Pont-Saint-Esprit, Bagnols-sur-Cèze, Laudun-L’Ardoise, Remoulins... C’était le train expérimental, bondé de décideurs et de politiques, qui circulait sur la voie ferrée de la rive droite du Rhône. Sa réouverture ne faisait plus aucun doute.

En effet, tous les partenaires du dossier avaient validé sa faisabilité, ses études techniques et financières. Et l’entente semblait royale entre la SNCF, Réseau Ferré de France et les trois Régions Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côtes-d’Azur.

Dans ce bel élan de générosité, la communauté de communes Rhône Cèze Languedoc avait sorti son chéquier pour financer les études de réhabilitation des trois gares de Pont-Saint-Esprit, Bagnols-sur-Cèze, Laudun-L’Ardoise.

"Nous ne voyons rien venir"lauretteTER4.jpg

Laurette Bastaroli, présidente de l’association des usagers TER-SNCF "Nous avons alerté la Région et nous ne voyons toujours rien venir. La réouverture de la ligne était un de ses engagements forts dans le cadre du plan 2007-2013", commente Laurette Bastaroli,

En 2008, Laurette Bastaroli et les militants faisaient signer des pétitions, aujourd'hui nous sommes inquiets

présidente de l’association des usagers TER-SNCF de la rive droite du Rhône.

Au début de cette année, elle a alerté Robert Navarro, premier président de la Région chargé des Transports et, au mois de juillet, elle a relancé les services de la collectivité. Sans aucun résultat : "Je n’ai eu que des informations orales".

Avec les adhérents de l’association, Laurette Bastaroli reste très attentive : "Nous poussons toujours pour que le projet se fasse. Depuis des années, nous avons franchi des étapes. Aujourd’hui, nous nous posons la question de savoir comment mobiliser les politiques. Nous n’allons pas manifester, signer des pétitions. Mais il ne suffit pas qu’ils se fassent élire." L’ancienne conseillère régionale espère que les trois Régions vont bientôt se rencontrer. C’est ce qu’elle croit savoir.


Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Agir avec le PCF
commenter cet article

commentaires

CHAPPAZ, Marie 06/02/2013 13:19


Bonjour,


 


Je refuse systématiquement les billets autocars  proposés par la SNCF.


 


Pour    Lyon  -  Annecy  il y en a de plus en plus.


 


Pour la ligne de  ALES-BESSEGES, que j'utilise au moins trois/an. Il y a les rails


utilisons-les, c'est beaucoup plus agréable. 


le DEPARTEMENT  et la REGION  devraient au contraire les promouvoir pour 


assurer un rayonnement  touristique  et  aider les travailleurs dans leur trajet professionnel.  Nous avons  la chance  d'avoir une ligne installée, utilisons-là


Voilà!!!!!!


A vouss lire 


 

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche