Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 09:11

Comme toujours c'est avec plaisir que nous ouvrons nos colonnes à l'association culturelle "le Cercle du Prolétariat" pour un billet d'humeur intitulé : Monet (Claude) ou monnaie ?

 

Monet (Claude) ou monnaie ?

 

Vous avez certainement remarqué, comme nous, que l’on ne peut actuellement pas ouvrir un quotidien (qu’il soit régional ou national, de gauche (l’Humanité) ou de droite (le Figaro)), un hebdomadaire, une radio ou une télévision sans entendre parler de la rétrospective Claude Monet au Grand Palais qui se tient du 22 septembre au 24 janvier 2010. Les prévisions de fréquentation annoncent des chiffres estimés entre 500 000 et 800 000 visiteurs. Autant dire que, comme nous ne cessons de le dire, les musées d’aujourd’hui doivent avoir un espace pour les expositions temporaires ce qui est une attraction pour les collections permanentes.

Nous aurions pu parler d’autres expositions temporaires qui se tiennent actuellement. Van Dongen à Rotterdam (dont nous avons parlé dans un précédent papier), exposition dans laquelle on peut admirer « Adèle Besson » le tableau de Bagnols ou « Rubens, Poussin et les peintres du XVIIe siècle » qui sont actuellement au musée Jacquemard-André.

Le succès prévu de ces expositions conforte notre thèse qu’il faut un nouveau musée Albert André à Bagnols pour mieux mettre en valeur la collection permanente (environ 4000 œuvres) et faire des expositions temporaires de qualité qui seront des locomotives pour la fréquentation du musée.

Le « musée de la Terre », proche de chez nous à Saint Quentin la Poterie, qui n’est pas dans le même créneau que le notre puisqu’il fait dans la céramique et la poterie mais qu’il est quand même intéressant d’étudier vient de faire le constat que la fréquentation du musée est faible. La raison principale de cette baisse importante de visiteurs est due à la pauvreté des animations intramuros. On pourrait faire le même constat à Bagnols. Quand voit-on du monde au musée Albert André ? Essentiellement pendant les journées du patrimoine, la nuit des musées, les journées des copistes…, donc quand il y a des animations. Le reste du temps le musée est quasi-désert.

Georges Frêche en visite électorale à Bagnols pour soutenir la liste du candidat Rey a prononcé cette phrase : "Je viens soutenir mon ami Rey (...). (...) S'il demande des subventions il les aura. Nous allons faire des efforts à Bagnols sur le sport en participant aux financements du dojo, de la salle de boxe ou encore du gymnase. Ils sont dans un état déplorable. Et nous aiderons les projets culturels pour lesquels nous n'avons jamais fait grand chose."

Nous avons envoyé notre dossier « plaidoyer pour le patrimoine Albert André, George Besson, Jacqueline Bret-André à Georges Frêche tout comme à Damien Alary. Est-ce une forme de réponse à notre interpellation ? En tout cas nous disons donc « chiche » à Georges Frêche. « Il faut aider à la construction d’un nouveau musée Albert André à Bagnols, voilà un projet culturel qu’il faut soutenir. »

Nous profitons de ce papier pour renouveler une de nos revendications à savoir l’organisation d’une table ronde qui regrouperait tous les acteurs du monde politique, culturel, associatif susceptibles de travailler à une meilleure mise en valeur du patrimoine « Albert André, George Besson, Jacqueline Bret-André ». Nous revendiquons cette « commission » et nous sommes candidat pour y siéger.

Pour terminer nous poursuivons notre travail d’éducation populaire autour d’Albert André en faisant le lien avec Claude Monet. Ce travail de pédagogie utile, vu la situation d’oubli dans lequel est tombé Albert André qui fait dire à certaines mauvaises langues que l’association « le cercle du prolétariat » est en train de rédiger « l’Albert André pour les nuls ». Et pourquoi pas d’ailleurs si c’est utile ? Mais revenons à Claude Monet et à Albert André. Albert André fut invité plusieurs fois à Giverny chez Claude Monet pour lequel il avait beaucoup d’admiration. Un jour Monet dit à Albert André : « Je viens de voir votre portrait de Renoir, il est bon. Il me plairait assez que maintenant vous fassiez le mien. » Monet était déjà à l’époque un personnage important (c’étaient les années vingt) et donc Albert André n’imaginait pas le faire poser. Par contre, (admirez le coup d’œil d’Albert André), chaque fois qu’il était à Giverny il observait son modèle, notait furtivement quelques expressions de la silhouette et faisant appel à sa mémoire travaillait ensuite revenu chez lui. Un jour Monet vint à demander à Albert André : « quand va-t-on commencer ce portrait ?», pensant qu’il devrait poser pour Albert André et là, à sa grande surprise Albert André lui répond que le portrait est déjà peint et qu’en plus il n’en a pas fait un mais deux ! Ci-dessous les deux tableaux d’Albert André représentant Monet en 1922.portraits-de-Monet-par-AA.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche