Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 08:32

La fête de l’Huma bat son plein. Les camarades du Gard Rhodanien présents nous raconteront à leur retour. On attend avec impatience le témoignage des Hélène, Françoise, Alain, Michel, Eric, Jean-Marie, Jean-Pierre, Dominique que nous côtoyons à longueur d’année. Pour les autres restés au pays on suit pour l’instant la Fête par médias interposés. Et là c’est le moins que l’on puisse dire on ne trouve pas forcément notre bonheur. Les journalistes seront arrivés à faire des reportages de la Fête de l’Humanité sans parler des communistes. Exemple de reportage vu à la TV : on évoque la présence des socialistes à la fête de l’Huma (Ségolène Royal, Martine Aubry) et sur le fait qu’elles aient été sifflées par les militants. Une conclusion en montrant notre camarade PG du Front de Gauche Jean-Luc Mélenchon pour expliquer ce phénomène et voilà que nous avons eu la Fête de l’Huma sans entendre un communiste !

Alors revenons sur cet épisode en donnant la parole à Pierre Laurent  la force invitante. Pour être clair voilà ce qui s’est passé et ce qui s’est dit.

Au stand du conseil national du PCF archi-comble sur le site de La Courneuve, Pierre Laurent avait réuni le candidat du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche), mais aussi Martine Aubry et Harlem Désir (PS), Jean-Vincent Placé (Europe Ecologie-Les Verts) ou encore Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière).


Martine Aubry, qui a succédé à Ségolène Royal dans les allées, avait subi quelques huées au milieu des applaudissements à son arrivée, tandis que Jean-Luc Mélenchon avait été accueilli par des "Mélenchon président, Mélenchon présidons!"

Dans son intervention orale (que les journalistes dont nous venons de parler n’ont pas donné de compte-rendu) Pierre Laurent a fait plusieurs mises en garde à ses partenaires, "ceux qui se placent aujourd'hui à gauche doivent s'engager dans la bataille pour rétablir le peuple dans son bon droit". Pour éviter un second mandat de Nicolas Sarkozy, "notre responsabilité est de trouver le chemin de l'unité, une unité fondée non pas sur le ralliement à qui que ce soit, mais sur le rassemblement conscient de toutes celles et ceux qui savent ce qu'ils veulent" sans "se résigner", a-t-il dit à ses "amis de la gauche, du PS et d'EELV".

Mais il faut "battre Sarkozy pour quoi faire?", a-t-il demandé. Soulignant que "le seul risque, c'est le conformisme et ne pas oser le changement", il a appelé la gauche à "ouvrir des brèches pour se libérer du capitalisme financier".

Et d'interpeller ses partenaires: "Il y a 30 ans, vous nous disiez: +ne soyez plus dogmatiques+ et nous ne le sommes plus. Il y a 20 ans, vous nous disiez: +soyez plus démocratiques+ et nous sommes encore plus démocratiques. Il y a 10 ans, vous nous disiez: +soyez écologistes+ et nous sommes devenus écologistes". "Donc je vous dis tout simplement: soyez de gauche, soyez tous de gauche!"

Il a également fustigé la "gauche bobo chic (...) qui pense que le bio se récolte tout seul" alors que "la classe ouvrière existe et doit être au coeur du projet de la gauche".
Parmi ses propositions: maîtrise publique du secteur bancaire, mise sous surveillance de la dette, réorientation des richesses, augmentations des salaires, services publics, etc.

Il est dommage que les spectateurs de la télévision n’aient pas pu entendre le discours intéressants de Pierre Laurent.

Cependant la fête n’est pas gâchée elle est un succès et retrouvons Pierre Laurent (en vidéo) au sortir d’une séance de dédicace de son livre « le nouveau pari communiste ».

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche