Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 22:29

  "Transparence, concurrence et contrôles" : voici les trois mots magiques de Christine Lagarde telle Ali Baba s'exclamant "sésame ouvre toi" devant sa grotte au magot, dans le dossier de la flambée des prix du carburant. Elle a visité, mercredi matin, une station-service, flanquée du secrétaire d'Etat au commerce,  provocateur bien connu, Frédéric Lefebvre.

Ils en ont profité pour annoncer qu'ils n'entendaient pas baisser les taxes mais qu'ils demandaient à la direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes de multiplier les contrôles pour éviter les abus.

 

Et puis ils ont prodigué leurs bons conseils...

 

Car le gouvernement français, à grand renfort de médiatisation, veut faire croire qu’il pense à son bon peuple de contribuables! Ces deux  provocateurs ont été dépêchés pour assister à un contrôle des prix du carburant dans une station service. 

 

Quand vous réglez 15 euros de super sans plomb 98, près de 10,5 euros reviennent à l'Etat sous forme de taxes. 



Au litre 

En % 

Carburant TTC 

1,50€

100%

Carburant hors taxe raffiné 

0,381€

25,4%

Marge société pétrolière 

0,052€

3,5%

Marge pompiste 

0,030€

2%

TIPP (1) 

0,767€

52,5%

IFP (2) 

0,003€

0,2%

TVA 19,6% 

0,246€

16,4%

(1) Taxe intérieure sur les produits pétroliers

(2) Part reversée à l'Institut Français du Pétrole (IFP).

Sources : UFIP et BPCE / 2000

La TIPP constitue la troisième source de revenus de l'Etat, derrière l'impôt sur le revenu et la TVA.


 Car c’est bien sûr ! Si le coût du carburant est aussi élevé c’est la faute aux pompistes !


 Ceux qui, comme les consommateurs subissent les diktats des groupes pétroliers !


Pas un mot sur les spéculateurs ! Sur ceux-là même qui font faire des cercles en Méditerranée à leurs supertankers, dont le contenu est revendu plusieurs fois dans le grand monopoly des financiers, des spéculateurs et autres requins de la finance, dont nos gouvernants, tous acquis aux recettes capitalistes, vont chercher les ordres lors des G8, G20 et autres sommets de Davos ! 


Et voilà Lagarde et Lefebvre volant au secours des français, qui ne savent plus comment vivre chaque fin de mois, osant annoncer que l'Observatoire des Prix et des Marges, créé en 2008 pour contrôler les produits alimentaires, va maintenant devoir se pencher sur le prix pratiqués par les stations services.


Nous serions donc sauvés !!!!


Et de faire aussi la promotion d'un nouveau gadget gouvernemental: le site  "prix des carburants en France", qui regroupe des conseils plus abrutissants les uns que les autres sur la consommation et un comparateur de prix pour que les Français puissent trouver du carburant moins cher.  Lefebvre en rajoutant même une couche en expliquant qu’il fallait faire jouer la concurrence et se servir à la station la moins chère ! Comme si nous les avions attendus !

Lagarde quant à elle annonce à la télévision que les Français devraient couper leur climatisation et penser à gonfler leurs pneus. Le site va mê me plus loin en conseillant au bon peuple de limiter l'usage de sa voiture, et de préférer les trajets à pied. Ou ultime conseil du site officiel (il fallait oser) : Penser aux véhicules économes en carburants lors de l’achat de sa prochaine voiture.

Comme pour l’augmentation du gaz, dont on nous a expliqué que l’augmentation de 5% était le résultat d’un calcul mathématique sur lequel on ne pouvait rien, puisque c’est technique et calculé par l'informatique…… Mais une formule ça se change, pour le gaz, comme pour le carburant, comme pour le calcul de l’inflation qui est une aussi vaste tromperie que le mode de calcul du nombre de demandeurs d’emplois ! (L'indice des prix qui serait plus juste  s’il prenait plus en compte les produits de consommation au quotidien comme le carburant, l’énergie, les produits alimentaires que le prix des écrans plats, des frigidaires ou des automobiles !!!!!).

 

Les dépenses de carburants représentent environ 10% du revenu   des Français, il est scandaleux que la seule réponse officielle soit de rouler moins quand on connaît la faiblesse des transports collectifs (la lenteur à rouvrir la rive droite du Rhône au trafic TER, est un  exemple parmi d'autres……..).  Le dispositif gouvernemental actuel préfère plutôt faire porter le chapeau aux Français, qui roulent trop, trop vite, qui ne font pas jouer la concurrence et qui abusent du confort qu'apporte la climatisation, et aux pompistes, qui osent prendre une marge sur un produit de grande consommation.

 

La vérité est ailleurs :

 

A plus d'un euro cinquante le litre en moyenne, le prix d es  car burants flambe encore en France.

Cet automne la faute était aux grévistes qui empêcha  ient l’approvisionnement. Cette fois, la crise libyenne porte le prix du baril de brut au-dessus de 105 dollars, ce qui permet à l'Etat de justifier les tarifs exorbitants de l'essence à la pompe. Mais pas un mot sur les bénéfices records  des grands groupes pétroliers que la droite refuse de taxer, ni sur le fait que le prix du baril de pétrole demeure moins élevé que lors de la crise de 2008 !

 

Pas un mot non plus sur la TIPP régionale (que vient d’aug menter notre Conseil régional de Languedoc Roussillon) qui contribue aussi à faire flamber  les prix ! Il est vrai qu’il est plus aisé  d’utiliser cet impôt injuste qui frappe tous les consommateurs de la même manière quel que soit leur pouvoir d’achat (Smicard, Rmiste, milliardaire, tous taxés de la même manière !) que de demander un peu plus de contribution à la solidarité nationale à ceux qui gagnent plus de 10 fois le SMIC.


 "Avec le déficit des finances publiques, pas d'argent pour baisser la TIPP", dit la main sur le coeur la ministre, mais pour le bouclier fiscal, aménager l'ISF, voler au secours du système bancaire, exonérer les entreprises du CAC 40, entretenir une armée en Afghanistan, l'argent coule à flot! 


La composition du prix de votre litre d’essence à la pompe (le prix base 100)

 

Coût d’extraction

2.00

Transport et acheminement

1.00

Taxe - Redevance au pays producteur

22.00

Raffinage et distribution

16.00

TVA

18.00

Taxe TIPP (Taxe Intérieur sur les Produits Pétroliers) 

41.00

Source "Le plein s’il vous plaît" de Jean-Marc JANCOVICI et Alain GRANDJEAN (p. 132).


La  TIPP  représente environ 70% du prix de vente (74% sur l'essence et 67% sur le gazole). Cette manne budgétaire permet à l'Etat de faire entrer plus de 25 milliards d'euros dans ses caisses, et représente l'une de ses premières sources de financement.  Le dispositif gouvernemental actuel préfère plutôt faire porter le chapeau aux Français, qui roulent trop vite et qui abusent du confort qu'apporte la climatisation, et aux pompistes, qui osent prendre une marge sur un produit de grande consommation. Les dépenses de carburants représentent environ 10% du revenu   des Français, il est scandaleux que la seule réponse officielle soit de rouler moins. 


A cette attitude inadmissible, nous vous invitons à utiliser votre bulletin de vote Front de Gauche dans les cantons renouvelables pour dire ça suffit! Pour affirmer: La France est un pays riche, nous savons que les moyens existent, nous exigeons une autre répartition des richesses pour redonner du sens à la maxime écrite sur tous les frontons de nos mairies: liberté, égalité, fraternité!

 

A lire aussi:

Carburant. Alain Vigier ( ancien négociant pétrolier):" La finance et les bonds du brut " | Humanite

Pétrole : les spéculateurs ont l’essence du profit

Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche