Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 05:43

L'édito de Patrick le Hyaric de la semaine est axé cette semaine en toute logique à l'élection présidentielle. A lire pour conforter son point de vue ou trouver des arguments pour convaincre des indécis que l'on va rencontrer dans les deux semaines qui arrivent.

"Des immenses foules déterminées, combatives, de Vierzon, Limoges, Toulouse aux enquêtes d'opinion, le Front de Gauche poursuit son ascension avec Jean-Luc Mélenchon. Il progresse régulièrement dans la campagne électorale comme si tout un peuple de gauche l'attendait. Il progresse, parce qu'il est en phase avec les aspirations populaires et le meilleur des valeurs de notre République, avec le progressisme à la française. Il est le candidat de la justice. Sans lui, il est sûr que la campagne électorale n'aurait pas été la même. Elle aurait été vraisemblablement engoncée dans de faux choix autour d'une plus ou moins grande austérité, tant ses concurrents appellent à être raisonnables. C'est-à-dire à accepter de toujours se serrer la ceinture alors que les grandes entreprises regorgent de profits et que leur spéculation financière ronge l'activité économique, l'emploi et notre potentiel agricole. jpg Patrick Le Hyaric

L'enjeu d'avenir pour chacune et chacun et pour la société tout entière est une nouvelle répartition des richesses au profit de ceux qui n'ont que leur travail ou leur retraite pour vivre. C'est ainsi 195 milliards d'euros qui pourraient servir à améliorer les salaires, les retraites, les prestations sociales. Cela nécessite évidemment des changements structurels profonds. Changement dans les modes de rémunération des salariés, dans la détermination des prix agricoles en limitant la ponction des secteurs industriels d'amont et d'aval sur le travail paysan, mais aussi celle des banques qui le rançonnent avec des taux d'intérêt trop élevés, dans la défense de la protection sociale.

Jean-Luc Mélenchon est celui qui porte les souffrances et les urgences sociales à résoudre. C'est le combattant de la justice. Celle-ci est la voie de l'efficacité économique.

                                                Patrick le Hyaric (directeur de l'Humanité et député européen)

L'austérité est en effet un frein à l'activité et au développement. C'est l'austérité qui aggrave la crise. Le candidat du Front de Gauche est  aussi celui qui s'engage à ce que le peuple donne son avis sur le futur traité européen, qui est une sorte de cadenas sur les crédits publics et sociaux, obligeant à réduire encore nos atouts tels que l'hôpital, l'école, les transports ou encore la sécurité sociale ou les retraites que M. Sarkozy veut réduire encore et privatiser. Défenseur des services publics contre ces orientations européennes et acteur pour un changement progressiste de la politique agricole commune, il est le candidat des campagnes vivantes.

Le candidat de l'UMP veut imposer ce traité et laisser ligoter le budget de l'Etat et de la protection sociale par la Commission de Bruxelles. Avec lui, c'est cinq années d'une purge sociale sans précédent, qui appauvrirait toutes les familles populaires et affaiblirait le pays, si par malheur il était réélu.

Le candidat du Front de Gauche est l'anti-Sarkozy et celui qui travaille à créer les conditions d'une victoire de la gauche mettant en œuvre une politique favorable aux travailleurs, aux paysans, aux retraités et pour un nouvel avenir pour les jeunes.

La dynamique autour de Jean-Luc Mélenchon renforce considérablement toute la gauche. Elle mobilise des électrices et des électeurs nouveaux qui, souvent dégoutés par la politique telle qu'elle se fait, n'envisageaient pas d'aller voter. Elle permet aussi de renforcer la gauche du côté gauche face à l'agressivité des puissances d'argent, par les injonctions de la Commission de Bruxelles ou de la droite et de l'extrême-droite.

Comme toutes les enquêtes placent François Hollande en tête au second tour et vainqueur à l'issue de celui-ci, l'un des enjeux pour les jours à venir est de donner cette force indispensable à la gauche pour changer vraiment, en sortant des politiques d'austérité, de chômage et de destruction des services publics et de la vie rurale. C'est le vote Mélenchon qui le permettra.

Pour un vrai changement, il est utile, nécessaire et efficace de lui donner encore de l'élan".6838457843_1ffe569c57.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Elections présidentielles et législatives 2012
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche