Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 07:01

Jusque-là les politiques sociales sont une compétence des Etats. Voilà que les autorités européennes s’en mêlent de plus en plus. Il y a un mois, le Conseil européen de l’économie et des finances déclarait, selon une formule en une  langue d’ébène dont il a seul le secret, qu’il devenait nécessaire de promouvoir «  le vieillissement actif ». Autrement dit, le recul de l’âge de départ en retraite. Dans ce qui a été baptisé l’agenda « Union européenne 2020 », qui doit succéder à la stratégie de Lisbonne, est fixé l’objectif d’un taux d’emploi de 75% pour les populations âgées de 15 à 64 ans. Pour la Commission européenne, on doit donc commencer à travailler dès l’âge de 15 ans ! Et reculer l’âge de départ en retraite à 64 ans. Déjà, le Conseil européen de Barcelone de 2002 préconisait de reculer de cinq ans dans tous les pays l’âge auquel les citoyens arrêtaient de travailler. C’est à partir de ces recommandations que, partout en Europe, les gouvernements reculent l’âge de départ à la retraite. On le voit, la contre-réforme du pouvoir actuel n’a rien à voir avec la crise qui se développe depuis. Il s’agit bien d’une opération antisociale programmée de longue date dont l’objectif général est, d’une part, la mise en concurrence de salariés d’âges différents et, d’autre part, de maintenir un niveau de chômage suffisamment élevé pour peser sur les rémunérations du travail mais aussi sur le niveau des pensions de retraite. Pendant que des salariés âgés se tuent à gagner leur vie, leurs enfants et leurs petits enfants sont au chômage.

Le livre vert de la Commission de Bruxelles est une étape supplémentaire dans la proposition de casse des systèmes de retraite. Il survient sur fond de démolition des systèmes de retraite issus des lendemains de la libération dans la plupart des pays européens. Sans doute la Commission tente-t-elle ainsi de conforter les gouvernements à qui elle demande sans cesse de réduire les dépenses publiques et sociales. Elle veut du même coup essayer de contre-carrer les mouvements sociaux qui se développent dans la plupart des pays européens. Mais il y a plus fondamental.

Le livre vert européen sur les retraites est surtout destiné à préparer la casse du système de retraite par répartition au profit de la retraite par capitalisation. A la solidarité intergénérationnelle la commission préfère l’individualisme, l’assurance privée gérée par des fonds d’assurances et des fonds de pensions. Ceux qui auraient les moyens financiers pourraient demain se payer une retraite. Au moment même ou aux Etats-Unis ces fonds de pensions font la démonstration qu’ils ruinent les retraités modestes, voilà que L’Union européenne les préconise ici. Dans ce cadre il est proposé – lisez bien –   « un marché intérieur des retraites ».  Pourquoi ? « Parce que les obstacles à l’activité transfrontalière empêchent la pleine réalisation des gains d’efficience résultant des économies d’échelle et de la concurrence et par conséquent font monter le coût des retraites et limitent le choix des consommateurs ». Ce charabia veut dire qu’il faut mettre les systèmes de retraite et les « produits de retraite »  en concurrence et les privatiser. Pour la Commission, les retraites sont un «  marché » qui peut être rentable pour les fonds d’assurances privés. Le livre vert l’écrit noir sur blanc : il s’agit de créer un « cadre réglementaire » pour instaurer «un régime de retraite privé à l’échelle de l’Union européenne ». Ne nous y trompons pas !  C’est exactement ce que cache l’actuelle contre-réforme sarkozyste.

Tout l’argumentaire déployé par le pouvoir ne vise qu’à cacher ce projet fondamental : livrer la retraite et la protection sociale aux requins de la finance qui, dans la crise, sont à la recherche de lieux de profits supplémentaires sur le dos des peuples. Pas question de laisser faire !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche