Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 06:27

Bien sûr il y avait cette foule immense sur la Place de la Bastille qui dit quelque chose de la mobilisation autour du Front de Gauche, tout comme les récents sondages voire même l'applaudimètre quand les candidats à la Présidentielles sont ensemble (par exemple lors de la rencontre récente initiée par la FCPE). Un espoir s'est levé, une attente est forte.

Autre indication importante, les passages à la télé du Front de Gauche ou les diffusions sur Internet sont très suivies. Encore hier les interviews faites en direct par Médiapart (voir une vidéo ci-dessous) ont été très visionnées.

Il faut poursuivre le travail en faisant de la pédagogie et notamment en faisant des comparaisons entre les différents programmes des candidats. 

C'est pourquoi le Front de Gauche lance un appel pour que des débats aient lieu avant le premier tour. colonne-de-la-Bastille2.JPG

"Nous lançons un appel aux TV et radios d'une part, aux autres candidats d'autre part. Il revient aux chaînes d'assurer leur rôle en invitant les candidats à débattre entre eux. Il revient aux candidats de les accepter, voire de les susciter", écrit-il.

Le FG réaffirme également "la volonté de Jean-Luc Mélenchon de débattre avec les autres candidats, notamment  François Hollande, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen ou François Bayrou.

Jean-Luc Mélenchon dans la vidéo ci-dessous explique la signification du poing levé, après avoir expliqué par exemple dans un meeting le drapeau rouge. Notre camarade Alain lors de la "Prise de la Bastille" avait coiffé le bonnet phrygien.

Loin des petites phrases, la démocratie n'en serait que revivifiée".

Nicolas Dupont-Aignan, candidat de Debout la République à l'Elysée, a répondu à l'appel, estimant qu'"au-delà des différences de fond" qu'il entretient avec le candidat du FG, il ne peut "que saluer et (s)'associer à cette démarche".

"Les Français méritent mieux, en effet, que les querelles stériles entre les deux grands candidats de l'UMP et du PS, ou que la course de petits chevaux imposée par les instituts de sondage qui rythme la campagne" .

Et "comment imaginer un premier tour avec moins de débats que pour les primaires du seul Parti socialiste", demande le député de l'Essonne.

Pour le Front de gauche, "nos concitoyens sont avides de vrais débats politiques sur les sujets qui les concernent au premier plan: l'emploi, les salaires, le logement, l'environnement".

 

Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD RHÔDANIEN du PCF - dans Elections présidentielles et législatives 2012
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche