Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 16:10

_0021bis.jpgLaurent Castanier (et Laurette Bastaroli) ici lors d'une manifestation.

Ce samedi matin 19 février se tenait lors du Conseil Municipal de Bagnols le Débat d'Orientation Budgétaire pour 2011, à cette occasion le Groupe Communiste et Républicain s'est exprimé notamment par l'intervention de Laurent Castanier dont la déclaration suit.

 

L'introduction à ce débat d'orientation budgétaire  est claire. Notre groupe en partage l'analyse ; construire l'action de notre municipalité dans ce contexte est une tâche ardue !

   

Devançant souvent les mauvais choix européens, le gouvernement sabote tous les services publics, paupérise 99% de nos concitoyens et toutes les collectivités, la commune de Bagnols n'est pas épargnée.

 

Notre contribution dans ce débat ne peut  ignorer cette situation à laquelle nous sommes confrontés.

 

La persistance à privilégier les spéculateurs et les rentiers, au détriment des besoins, porte des atteintes graves à nos valeurs républicaines et à la démocratie.

 

Pour notre municipalité, trois choix politiques sont particulièrement néfastes :

 

·          La suppression de la taxe professionnelle remplacée par une usine à gaz, à elle seule prive les collectivités de 13 milliards d'Euros !

·          La "réforme générale des politiques publiques", avec son dogme de non remplacement d'un départ de fonctionnaire sur deux, se traduit pour les collectivités par les pires difficultés de fonctionnement. La loi de finance 2011 qui gèle jusqu'en 2014 les dotations d'Etat  vole les administrés de l'équivalent de l'inflation. La "réforme des collectivités territoriales" achèverait ce qu'il reste de maîtrise publique dans l'action municipale.

 

·          Dans la même fuite en avant, la politique monétaire contraint les collectivités, dont la Nation, à être la proie des actionnaires des banques : pour le pays, c'est un coût en intérêt d'emprunt supérieur au budget de l'Education, pour Bagnols c'est plus d'un million d'euros - emprunts pourtant nécessaires si les élus de notre commune veulent assumer pleinement leur responsabilité et réaliser le mandat pour lequel précisément ils ont été élus.

 

Les mêmes qui en appellent à la moralisation de ce nuisible système, à la fausse solidarité, accentuent la déréglementation, la précarisation : ils laissent quartier libre aux requins de la  finance et aux patrons voyous. C'est révoltant !

 

Rien n'est pourtant fatal :

 

La  maîtrise publique des banques, une fiscalité juste et efficace réellement proportionnelle aux revenus pour les ménages et incitative en faveur de l'emploi et des investissements productifs pour les entreprises ; c'est possible et nécessaire !

 

Notre action locale doit favoriser la construction de cette alternative.

Des associations, des syndicats, des citoyens s’expriment déjà et partout dans ce sens.  Nous devons aider les convergences pour servir la collectivité.

Dans ce débat budgétaire,  face au désengagement de l'État, aux hausses des charges courantes, nos marges de manœuvres sont réduites. Elles ont pourtant des conséquences dans la vie quotidienne de  nos concitoyens.

 

C'est pourquoi nous proposons d'en informer les citoyens en  organisant une réelle participation aux choix et priorités de l'action communale.  Nous serons ainsi en mesure d'être au plus près des légitimes attentes exacerbées des Bagnolaises et Bagnolais.

Partager cet article

Repost 0
Published by SECTION GARD VALLEE DU RHÔNE du PCF - dans Agir avec le PCF
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • Le blog de la  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants et des élu(e)s du PCF du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche