Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 06:48
Midi-Libre
Le Front de gauche rêve d'un « Front Populaire »

M. A.

Bagnols. Politique Le Front de gauche rêve d'un « Front Populaire »


Réunis sur la liste A gauche maintenant lors des dernières élections régionales, le Parti communiste français (PCF), le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) et le Parti de gauche (PG) ont choisi de poursuivre leur aventure sur le terrain politique.
Si les dirigeants parisiens ne semblent plus être sur la même longueur d'ondes, (ça c'est Midi-Libre qui le dit !) les relations en Gard rhodanien paraissent au beau fixe. Ainsi Maurice Rouard (NPA), Charles Ménard et Marie-Pierre Vaselli (PG), et Michel Tortey, Laurent Castanier, Michèle Oromi, Corinne Cancel et Laurette Bastaroli (PCF), se sont retrouvés autour d'une même table pour présenter leurs orientations communes.
« Après le temps des élections, nous nous devons de poursuivre au niveau de l'action. Il est important que cette unité continue au moment

où le gouvernement Sarkozy s'apprête à porter des coups rudes aux Français sur des sujets comme les retraites ou la réforme des collectivités territoriales », commentent-ils.
Tous sont décidés à militer sous la bannière « de la gauche de transformation sociale », mais hors de question de fusionner leurs différents partis : « Chacun va garder sa propre identité, sa propre histoire. Nous nous retrouvons sur des projets communs. Ensemble, nous voulons aller vers un nouveau Front Populaire. » Le Parti communiste français, le Nouveau parti anticapitaliste et le Parti de gauche, qui sont favorables à l'ouverture de leur mouvement, vont se retrouver dans un premier temps sur le dossier concret des retraites, avec, notamment, une journée nationale programmée le 20 avril : « Nous voulons peser sur Sarkozy pour qu'il revoit sa copie. Nous en appelons à un vrai débat populaire sur ce sujet. Nous pensons qu'une autre voie politique est possible en France. » Le PCF, le PG et le NPA iront devant les électeurs. Mais les échéances électorales ne constituent pas leur souci du moment : « Nous prônons l'autonomie au premier tour et le rassemblement au second. Notre objectif est de faire changer l'axe politique de la gauche. » Autant dire que leurs combats ne manquent pas. (ça c'est encore Midi-Libre qui le dit mais ne dit-on pas que "l'union est un combat" ?)

 

La Marseillaise

 

Au cours d’une conférence de presse, au bar de l'Horloge à Bagnols, le PCF, le PG, le NPA et le M'PEP ont présenté un comité de liaison de « A Gauche Maintenant » en Gard Rhodanien pour poursuivre leur travail en commun afin d'être utiles sur le territoire.

Étaient présents pour le PCF Laurette Bastaroli (ancienne Conseillère Régionale et maire adjoint de Bagnols), Laurent Castanier (candidat aux dernières régionales et Vice-président de la communauté de communes Rhône-Cèze-Languedoc),  Michèle Oromi et Corinne Cancel conseillères municipales de Bagnols-sur-Cèze ainsi que Michel Tortey secrétaire de la section PCF du Gard Rhodanien. Pour le PG étaient présents Charles Ménard (candidat aux dernières régionales) et Marie-Pierre Vaselli. Pour le NPA était présent Maurice Rouard. Enfin Pierrette Pasquini représentante locale du M'PEP soutien de cette initiative n’avait pu se libérer.

Ce collectif se donne deux objectifs : une campagne sur la reforme des retraites et une campagne sur la réforme des collectivités.

 

Il se pourrait bien d'ailleurs que les militants soient sur le marché hebdomadaire du mercredi pour parler des retraites !

agauchebagnols

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche