Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 07:28

Ce jeudi 20 mai c’est le vernissage de l’exposition « les quatre saisons » « le printemps » d’Albert André. Le PCF par l’intermédiaire de ces élus municipaux et de ces cadres locaux a, depuis un an interpellé largement les responsables de la situation de ces œuvres.

Il se félicite donc de la tenue de cette exposition au Crédit Mutuel.

Le PCF à cette occasion tient à renouveler sa prise de position en faveur de la culture et soutient le monde de la culture qui lutte contre les réformes (réforme des collectivités territoriales, RGPP, marchandisation de la culture….).

La vidéo ci-dessous donne la teneur de l’engagement du PCF aux côtés des gens de la culture et du public au niveau national, il en va de même dans notre territoire du Gard Rhodanien.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

TORTEY Michel 20/05/2010 09:25



Bonjour,


Qui parle ? Jacques Ralite? Quand? a quelle occasion?


Merci de nien vouloir apporter ces quelques précision


Amicalement


Michel



SECTION GARD VALLEE DU RHÔNE du PCF 20/05/2010 09:47



Cette vidéo a été tournée au Théâtre de l'Odéon à l'occasion de l'Assemblée générale après la manifestation pour défendre l'art et la culture le 29 mars dernier.


Voici le communiqué qui a été publié par le PCF à cette occasion :


Après la défaite retentissante de ses candidats aux élections régionales, Nicolas Sarkozy, tout en prétendant avoir entendu le message des électeurs, n’a qu’une seule réponse : continuer les
"réformes". On sait ce que ce mot veut dire dans sa bouche quand il s’agit de réforme de l’Université, réforme des retraites, de la Poste, de l’hôpital public, ou de la Révision-régression
générale des politiques publiques (RGPP)…


Les arts et la culture font partie de ce champ de "réformes" face auxquelles le mouvement social organise la résistance. Plus que d’un "troisième tour" social, c’est l’exigence d’une réévaluation
de l’intervention publique en faveur de la culture et des arts, et de leur réappropriation par la population tout entière qu’il s’agit de réaffirmer.


Parmi toutes ces "réformes", celle des collectivités territoriales est une des plus menaçante. Parce que toutes les collectivités territoriales ont à construire, aux côtés de celles et ceux qui
luttent pour leurs emplois, pour leurs salaires, pour de véritables services publics, des politiques qui répondent aux aspirations de chacune et chacun ; des politiques qui combattent les
discriminations, sociales et territoriales, qui construisent des droits nouveaux en faveur des citoyens, en faveur de l’égalité femmes/hommes, si fréquemment bafouée dans le champ des arts et de
la culture.


À l’occasion de la journée d’action de ce lundi 29 mars, le Parti communiste français s’associe à l’action des organisations professionnelles rassemblées contre la RGPP, entrée dans sa deuxième
phase, qui porte encore plus de suppressions d’emplois publics, encore plus de démantèlement du service public culturel de l’état. Le Conseil de la création artistique que préside Marin Karmitz,
dont nous exigeons la dissolution, en est l’illustration symbolique. Il s’associe aussi à l’action contre la réforme sarkozyenne des collectivités territoriales, qui menace gravement l’autonomie
de ces dernières. Cela dit, développer son budget de la culture relève d’un choix politique que les collectivités, selon le Parti communiste, doivent impérativement faire plutôt que de s’engager
dans l’accompagnement, voire la cogestion de politiques que nous combattons.


Le PCF, ses élus, ses organisations sont cette fois encore avec les organisations professionnelles pour exiger :


 un plan de relance et de développement des arts
et de la culture, plan qui passe par le développement des moyens des institutions, des équipes artistiques, des établissements, des entreprises…


 une nouvelle étape de la décentralisation
culturelle, qui passe par le maintien de la "compétence culturelle" à toutes les collectivités, mais aussi par une réforme de la fiscalité qui permette à ces dernières de sortir de l’étranglement
financier dans lequel elles se trouvent, notamment depuis la suppression de la taxe professionnelle.


 des garanties dans le domaine social face à la
dérive du régime d’assurance-chômage (les annexes 8 & 10), et face à la transposition de la directive européenne sur les services (ex-Bolkestein)


 une loi d’orientation et de programmation
budgétaire en faveur du service public des arts et de la culture.


Au delà de ces batailles, c’est à l’insurrection des consciences de toutes celles et ceux qui, dans leurs engagements sociaux, cherchent les voies de l’intérêt général et de la transformation
sociale, qu’il nous faut appeler. Ce n’est pas le moment de baisser les bras ! Les collectivités locales, communes, départements et régions désormais bien ancrées à gauche auront à cœur, a
contrario de la politique de l’actuel gouvernement, de constituer une force de résistance à l’ "Etat UMP" et de construction collective de l’alternative, dans le domaine des arts et de la
culture, comme dans tous ceux où "l’humain est au centre".


Le PCF, avec le Front de gauche, aura à cœur de construire sur ce terrain un véritable Front populaire social, citoyen et culturel.


Paris, le 25 mars 2010



Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche