Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 11:37
Rive droite, le train se fait toujours désirer...


RAPPEL : L'association des usagers TER-SNCF de la rive droite du Rhône a fait le point sur l'avancée du projet de réouverture de la ligne

Bonne nouvelle : le dossier avance... Certes, pas assez vite aux yeux des futurs usagers qui s'impatientent, mais Laurette Bastaroli, présidente de l'association des usagers TER-SNCF de la rive droite du Rhône, a annoncé, hier lors d'une réunion publique à Aramon en présence du maire Michel Pronesti, que « La Région avait validé, en juin, les crédits pour les études socio-économiques et techniques ». 200 000 € ont notamment été crédités pour une étude sur la fréquentation potentielle de cette ligne Nîmes-Pont-Saint-Esprit (pour le Gard) et 600 000 € concernant la remise aux normes des gares, création des parkings, accessibilité aux personnes à mobilité réduite... Le train de démonstration du 5 janvier dernier a en effet montré que les quais n'étaient plus adaptés

à la descente des voyageurs, qui devraient carrément sauter du train ! « Mais on sait que la voie est apte à transporter des trains de voyageurs, car cet été, des TGV et des TER ont été détournés de la rive gauche », souligne Pascal Rousson, membre de l'association et cheminot.
La ligne TER rive droite est fermée au trafic voyageur depuis 1973 et n'assure, depuis, que le fret. Sa réouverture est aujourd'hui souhaitée par le s communes, intercommunalités, et surtout par les futurs usagers de tous âges, comme en témoigne la quarantaine de personnes présente à la réunion : jeunes actifs travaillant à Nîmes ou Avignon, étudiants, retraités... « La population a explosé dans les villages de la rive droite, alors que le réseau routier n'est plus adapté », poursuit Pascal Rousson. La réouverture de la ligne permettrait de désengorger le trafic routier vers Nîmes et Avignon - et éviter les soucis inhérents au stationnement en ville - tout en favorisant un mode de déplacement propre et économique « puisque le billet à 1 € est annoncé pour 2011-2012, explique Pascal Rousson. Deux projets sont en train de désaturer la gare de Nîmes : le viaduc de Courbessac vers Alès et le noeud ferroviaire de Saint-Césaire vers le Grau-du-Roi, qui permettront de récupérer des passages sur Nîmes. » Pascal Rousson rappelle aussi que « même si le directeur de la SNCF a réaffirmé son opposition à cette réouverture rive droite, la Région reste décisionnaire ».
Néanmoins, l'association estime qu'il faut maintenir constamment la pression pour que cette réouverture se fasse dans les meilleurs délais. La question de la date de la mise en service est bien sûr récurrente. « Au plus tard 2013 », estime Pascal Rousson qui se base sur l'inscription de ce projet au contrat État-Région 2007-2013. Avant une réouverture totale de la ligne, une liaison Lunel-Marguerittes pourrait être envisagée. L'association se bat pour que cette liaison soit étendue jusqu'à Remoulins, où toutes les infrastructures pour le demi-tour des trains existent déjà, ce qui n'est pas le cas à Marguerittes.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche