Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 07:40

Hier, le gouvernement Grec a annoncé le paquet de mesures anti-sociales les plus dures de ces dernières décennies. Ainsi, il a confirmé que l'attaque que le gouvernement social-démocrate du PASOK lance contre l'immense majorité du peuple avec le soutien de l'UE, du grand capital, du parti libéral ND et nationaliste du LAOS, s'intensifie et n'est pas prête de s'arrêter.

 

Toutes les mesures annoncées par le gouvernement du social-démocrate PASOK mercredi, tout comme les autres qui le seront à l'avenir, tapent dans les revenus des travailleurs soit directement en imposant des réductions de salaires pour les fonctionnaires, des bonus de Noël et de Pâques, tout comme une remise en cause des congés payés, tandis que dans le même temps des mesures similaires sont à l'étude pour le secteur privé ou indirectement par le moyen d'une augmentation de la TVA pour toutes les catégories de produits et de services, ainsi que d'autres taxes sur les carburants, l'alcool et le tabac. Par ailleurs, le gouvernement a annoncé un gel des embauches.

 

Depuis mercredi après-midi, après l'annonce de ces mesures, le KKE et le PAME ont été en première ligne de l'organisation de la contre-attaque contre cette offensive généralisée envers le peuple.

 

Le jour où ces nou pame 5 mars (2) velles mesures ont été annoncées, les forces du PAME ont tout de suite organisé des manifestations dans 55 villes aux quatre coins de la Grèce. Le PAME en a appelé à une mobilisation générale pour unifier les résistances, pour organiser la guerre contre la guerre du capital et de ses partis.

 

L'appel à la mobilisation militante a été diffusé dans les rues d'Athènes et d'autres grandes villes. Des milliers de travailleurs ont participé à des manifestations, rassemblements et à d'autres mobilisations prenant des formes différentes, organisés par le PAME qui appelle le peuple à rejeter cette politique et à lutter pour la mettre en échec. Ces initiatives se sont spontanément transformés en manifestations de masse qui ont dénoncé frontalement ces mesures.



Ce matin, les forces du PAME ont procédé à un sit-in massif devant le bâtiment du Ministère des Finances dans le centre d'Athènes, ainsi que devant un certain nombre d'autres édifices gouvernementaux dans tout le pays.



L'action s'est intensifiée aujourd'hui avec de grands rassemblements et manifestations dans plus de 62 villes de toute la Grèce.



Ce vendredi 5, le jour où le parlement adoptera ces mesures, le PAME appellera à une grève nationale. La classe ouvrière a le devoir de réagir à la guerre lancée contre elle. Les travailleurs doivent se battre pour eux-mêmes, leurs enfants et pour les nouvelles générations.



C'est une tragédie pour le peuple que de perdre ses droits, de voir ses salaires diminués malgré les longues luttes menées ces dernières années, malgré les sacrifices endurés et même le sang versé. Mais, surtout, ce serait une honte – et nous ne croyons pas que cela se passera comme ça – que ces mesures barbares soient adoptées sans que le peuple ne résiste, sans que le peuple contre-attaque, et que cela donne l'impression même que le peuple accepterait ces mesures” a déclaré Aleka Papariga, secrétaire-générale du Parti Communiste de Grèce, dans une conférence de presse exceptionnelle.

Partager cet article

Repost0

commentaires

David CABASFace au chantage de l'empire financier : Crise des « subprimes », crise bancaire, accélération de la destruction de l'agriculture, de l’industrie et des emplois. Puis aujourd’hui crise de l’euro, crise de la dette publique des États, destruction du service public, chantage sur les retraites. Sans oublier les divers plans injustes pour sauver les banques ! Nous devons nous organiser et nous mobiliser massivement pour demander à faire la lumière sur la crise financière en convoquant immédiatement une commission d'enquête parlementaire ! Nous ne devons pas faire le choix de la défaite ! Alors rejoins moi sur mon groupe facebook : http://fr-fr.facebook.com/group.php?gid=104166076293247&ref=ts David CABAS david.cabas.over-blog.frFace au chantage de l'empire financier : Crise des « subprimes », crise bancaire, accélération de la destruction de l'agriculture, de l’industrie et des emplois. Puis aujourd’hui crise de l’euro, crise de la dette publique des États, destruction du service public, chantage sur les retraites. Sans oublier les divers plans injustes pour sauver les banques ! Nous devons nous organiser et nous mobiliser massivement pour demander à faire la lumière sur la crise financière en convoquant immédiatement une commission d'enquête parlementaire ! Nous ne devons pas faire le choix de la défaite ! Alors rejoins moi sur mon groupe facebook : http://fr-fr.facebook.com/group.php?gid=104166076293247&ref=ts David CABAS david.cabas.over-blog.fr 06/06/2010 04:59




Face au chantage de l'empire financier :


 


Crise des « subprimes », crise bancaire, accélération de la destruction de l'agriculture, de l’industrie et des emplois. Puis aujourd’hui crise de l’euro, crise de la dette publique des
États, destruction du service public, chantage sur les retraites. Sans oublier les divers plans injustes pour sauver les banques !


 


Nous devons nous organiser et nous mobiliser massivement pour demander à faire la lumière sur la crise financière en convoquant immédiatement une commission d'enquête parlementaire !


 


Nous ne devons pas faire le choix de la défaite ! Alors rejoins moi sur mon groupe facebook : http://fr-fr.facebook.com/group.php?gid=104166076293247&ref=ts


 


David CABAS


david.cabas.over-blog.fr


 






Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche