Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 22:39

Alors que le gouvernement trouve les moyens de renflouer les banques, de mener des guerres néo coloniales comme en Libye ou en Afghanistan,  à coup de milliards d'euros, il ne trouve pas les moyens pour des investissements utiles et créateurs d'emplois donc de richesses de nature à remplir les caisses de ll'Etat et de la Sécurité Sociale  au travers de la masse salariale.

L'exemple de la 2X2 voies Alès Nimes est un exemple édifiant qui, si besoin était, en dit long sur la politique d'aménagement du Gard. ( voir communiqué ci aprés)

On se souviendra que l'annonce à grand renfort de publicité d'un budget de relance  au travers des "grands travaux" qui avait valu la création d'un ministère " de la relance" offert à P.DEVEDJIAN avait servi dans le Gard Rhodanien à  la restauration de la Chartreuse de Villeneuve et à sa piste d'athlétisme! ( Gard Rhodanien : JM Roubaud le plan de relance ce n'est que pour Villeneuve !!!  )

Pendant ce temps la 2X2 voies routière entre Pont St Esprit et Les Angles attend, ainsi que le port fluvial de l'Ardoise. Il en va de même pour la réouverture au trafic TER sur la rive droite du Rhône ou la modernisation de la desserte ferroviaire entre Nimes et Alès ou Alès et Bessèges.

Mais comme le souligne JM SUAU dans son communiqué ci-après, non contents d'appauvrir la France et de ne pas répondre aux besoins du Gard, la folie dogmatique de la baisse des dépenses publiques conduit à des opérations pour le plus grand bénéfice des grands groupes privés.

Soyons vigilants! Vont ils proposer une 2X2 voies entre Pont et Les Angles à péage?

Il en va de même avec l'ouverture à la concurrence du trafic ferroviaire TER. Les exemples en Europe de privatisations de services publics montrent bien, pourtant, que si les grands groupes tel Vinci, Bouygues, Eiffage s'enrichissent ils n'apportent aucun service au public en matière de sécurité et d'amélioration du service rendu mais un côut supplémentaire pour l'usager!

 

 

 

Communiqué de Jean Michel SUAU,

Vice président du Conseil Général du Gard

 

2 x 2 voies ALES-NIMES: vous avez dit péage ?

On se souvient qu’à l’occasion de l’acte II de la décentralisation, l’Etat avait « transféré » aux départements des dizaines de milliers de kilomètres de routes, ces nationales devenant des départementales, les personnels (en nombre insuffisant) chargés deles entretenir et bien entendu la responsabilité de financer l’entretien, l’amélioration, la mise en sécurité de ce réseau.
Le Gouvernement d’alors, UMP comme l’actuel, nous expliquait que n’étaient conservées dans le giron de l’Etat queles « axes structurants » sur lesquels il concentrerait ces efforts. La RN 106 entre Alès et Nîmes étant de ceux-là.
Nous voyons le résultat et surtout la « vitesse » à laquelle ce vieux projet avance.
On l’a longtemps cru bloqué au Nord de Boucoiran avant qu’opportunément, la proximité d’échéances électorales nationales aidant, le financement annoncé soir enfin déniché.
Puis on est resté « coincé » à La Calmette avant que le « plan de relance » ne vienne financer un nouveau tronçon qui en principe l’était déjà…
Nous en sommes là et c’est là que le Député Roustan et le Sénateur Fournier, fidèles soutiens de la politique de Nicolas Sarkozy, accompagnent la perspective d’une grande agglo Nîmes-Alès d’un possible financement, en Partenariat-Public-Privé (PPP), de la suite de cet équipement en lieu et place de l’Etat !
Ils entérinent donc le fait que les engagements pris par les différents gouvernements qu’ils ont soutenu ne seront pas tenus.
Ils proposent donc que les Gardois financent seuls la réalisation d’un équipement structurant au niveau national selon l’Etat lui-même.
Ils envisagent enfin que les Gardois le payent même deux fois : par leurs impôts et par le péage qui leur sera évidemment demandé sur cet ultime tronçon.

Voilà qui en dit long sur leur politique qui transforme des projets porteurs de solidarités, d’efficacité, de cohérence tels que la coopération intercommunale en outils d’austérité pour les services publics et les citoyens, de profits pour leurs amis promoteurs et grands groupes du BTP…

Leur credo du moins d’État et plus de concurrence n’est pas une philosophie ou un projet, juste un dogme dépassé ; il ne permet pas de satisfaire l’intérêt général mais seulement de servir quelques intérêts privés et surtout pas d’être plus efficace comme le prouve malheureusement l’échec retentissant et financièrement dramatiquede la réalisation en PPP du Centre Hospitalier Sud-Francilien à Corbeil dans l’Essone.

Jean Michel Suau
Vice-Président Délégué à l'Action Sociale 

 

Cela m'amène à me souvenir du texte prêté à Victor Hugo mais d'une actualité toute aussi brûlante qu"Ubu roi" quand on pense que ces grands oligarques qui nous gouvernent nous expliquent à la fois trembler devant les notes des agences de notations toutes puissantes .............mais qu'ils proposent de règlementer! Ha bon! Ils ont donc le pouvoir de ne pas se coucher devant leur diktat?

 

 

Que peut-il  ?  T o ut. Qu'a-t-il fait ? Rien.
Avec cette pleine puissance, en huit mois un homme de génie eût changé la face de la France, de l'Europe peut-être.
Seulement voilà, il a pris la France et n'en sait rien faire.
Dieu sait pourtant que le Président se démène : il fait rage, il touche à tout, il court après les projets ; ne pouvant créer, il décrète ; il cherche à donner le change sur sa nullité ; c'est le mouvement perpétuel ; mais, hélas ! cette roue tourne à vide.
L'homme qui, après sa prise du pouvoir a épousé une princesse étrangère est un carriériste avantageux. Il aime la gloriole, les paillettes, les grands mots, ce qui sonne, ce qui brille, toutes les verroteries du pouvoir. Il a pour lui l'argent, l'agio, la banque, la Bourse, le coffre-fort.
Il a des caprices, il faut qu'il les satisfasse. Quand on mesure l'homme et qu'on le trouve si petit et qu'ensuite on mesure le succès et qu'on le trouve énorme, il est impossible que l'esprit n'éprouve pas quelque surprise. On y ajoutera le cynisme car, la France, il la foule aux pieds, lui rit au nez, la brave, la nie, l'insulte et la bafoue !
Triste spectacle que celui du galop, à travers l'absurde, d'un homme médiocre échappé.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche