Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 13:35
Ceux qui ne sont pas à la fête de l'Humanité mais qui veulent en avoir des informations dans les médias restent sur leur faim. En effet depuis le début du week-end le traitement de ce sujet est toujours biaisé. Par exemple France-Info parle de la fête de l'Huma en évoquant le dossier du PS. Le samedi les socialistes se mettent d'accord sur la question des primaires et le dimanche Martine Aubry se rend à la fête de l'Huma. Mais des communistes il n'en est point question ?
On n'évoquera d'autres qui insistent sur l'absence remarquée en début d'après-midi de samedi d'Olivier Besancenot et qui ne focalisent que là-dessus.
Enfin le "scandale" du week-end pour certains l'expulsion de Frédéric Mitterrand. Dans les journaux télévisés on ne voit et n'entend que ça.
Une fois n'est pas coutume, on va laisser les mots d'un journaliste  qui comprend l'attitude des communistes et la justifie. Ce journaliste qui s'appelle Bruno Roger-Petit n'est pourtant pas un communiste mais il semble avoir gardé des valeurs !

Faut-il s'en étonner?

 

Faut-il s'en indigner?

Les journalistes présents sur place avaient l'air surpris que l'un des ministres de l'ouverture néo-conciniste, porteur d'un patronyme qui signifie quelque chose encore dans l'Histoire de la gauche, fût l'objet d'un pareil traitement à la fête du Parti communiste.

Depuis deux ans, le milieu politico-médiatique salue les débauchages organisés par l'actuel président de la république comme s'il s'agissait des plus belles manœuvres politiques jamais vues depuis que Voltaire s'extasiait sur le régime prussien du grand Frédéric.

Il a pris Kouchner? C'est Bismarck!

Il a rallié Besson? C'est Rommel !

Il a fait main basse sur Bockel? C'est Hegel !

Il a enrôlé Mitterrand, c'est Clausewitz !

Pas un seul de ces commentateurs (ou très peu pour être juste) ne s'est interrogé sur le formidable exemple que pouvait offrir aux citoyens de ce pays l'étalage vulgaire et complaisant de ces trahisons, reniements, manquements, fourberies, traitrises, déloyautés et parjures. Tous ces représentants du vieux journalisme ont salué le génie manœuvrier de leur néo-Concini repeint en Bonaparte, sans se demander une seule seconde si l'exemple ainsi donné et salué valait acceptation par l'opinion générale de ces mœurs corrompues.

Cet incident Mitterrand est venu leur rappeler qu'il existe encore des citoyens (même au PC) que ce genre de pratiques révulsent. Faut-il s'en étonner ? Franchement ?

Et pour ce qui est de s'en indigner, on dira qu'il faut parfois remettre les choses dans le bon sens. Qu'est-ce qui est le plus indigne ? Assister à une trahison et l'applaudir ou siffler les incarnations de cette même trahison ?


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche