Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 19:58

Voici quelques jours que sur un mur de la sortie de Bagnols est apparue une inscription de soutien à Julien Coupat le chef supposé du groupe terroriste dit de Tarnac, ce groupuscule qui aurait saboté des caténaires de TGV. Depuis des mois cet homme est en prison et sa dernière demande de remise en liberté a été rejetée.

Que cette inscription soit l'occasion pour les communistes du Gard Rhodanien de dire que le traitement fait à Julien Coupat est complètement disproportionné par rapport à la faute commise.

Mais aussi qu'il nous soit permis d'analyser les dérives de notre société.

Aujourd'hui tout individu est un potentiel « terroriste », Julien Coupat pour avoir été un marginal devient un martyr de la « gauche radicale ». Cette criminalisation des activités politiques, syndicales voire associative (à l'exemple des aidants aux émigrés) est une stratégie politique.  Elle vise à faire peur aux opposants mais aussi elle a pour but d'inciter une infime partie de la population à se radicaliser.

Ce piège vise à droitiser les politiques mises en place et en renforcer l'extrême gauche qui apparaitrait comme victime voire victimisée.

Les violences de certains manifestants à Strasbourg qui mirent le feu à un quartier de la ville lors des manifestations contre l'entrée dans l'OTAN  conviennent complètement aux volontés du gouvernement actuel qui peut ensuite réprimer à sa guise avec l'assentiment de la majorité de la population.

Il est illusoire de croire que la radicalisation amènera une Révolution, d'ailleurs cet épouvantail est agité ces derniers jours par qui ? Dominique de Villepin c'est tout dire.

Le NPA en refusant la main tendue pour créer un « Front de Gauche » qui soit une gauche déterminée mais responsable et en capacité de changer les choses participe de cette stratégie d'une gauche radicale qui renforce un pouvoir coercitif et réactionnaire.

Alors oui nous demandons la libération de Julien Coupat mais nous ne sommes pas dupes sur la meilleure façon de combattre Sarkozy. Pensons que par le passé c'est un PCF fort qui a permis des avancées significatives comme la Sécurité Sociale, les retraites par répartition, les congés payés et bien d'autres choses encore.

Le « Front de Gauche » le 7 juin aux élections européennes c'est la possibilité d'offrir un contre pouvoir réel au Parlement Européen, un grain de sable dans la machine libérale. C'est aussi l'espoir de construire une Gauche crédible qui pourra revenir aux affaires et mener une véritable guerre au Capitalisme.


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche