Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 20:13

Notre Président de la République Nicolas Sarkozy n'aime pas la littérature, ni l'art en général. Est-il besoin de rappeler l'épisode relatif à « la princesse de Clèves » ? Le pire c'est qu'il s'en vante ! Dernièrement en Espagne il mettait sur le même niveau Pablo Picasso et ... Zinédine Zidane ! Nous ne sommes pas comme lui. A l'occasion du second anniversaire de son arrivée à l'Elysée nous avons donc décidé de célébrer en honorant l'écrit plusieurs événements d'importance n'ayant d'ailleurs par forcément de rapports les uns par rapport aux autres.

-         Les 50 ans de la mort du poète surréaliste Benjamin Péret

-         Les 10 ans du PACS

-         Les presque 90 ans du PCF

-         Les 150 ans de « Mireille » de Frédéric Mistral

-         Les 90 ans de l'épidémie de grippe espagnole qui emporta Apollinaire

-         Les quasi 10 ans de la mort de l'auteur marseillais Jean-Claude Izzo (le père de Fabio Montale)

-         Les 70 ans de la Retirada (exil des Républicains espagnols)

-         Les 700 ans du Pont médiéval de Pont Saint Esprit

-         Le 70e anniversaire de la naissance de Manuel Vasquez Montalban (père du détective Pepe Carvalho)

-         Les 150 ans de Jean Jaurès


On a mélangé tout ça et le résultat est un polar surréaliste d'inspiration méditerranéenne « Goût Tomate »


Au dix- neuvième siècle de grands romans ont été publiés en roman-feuilleton dans les journaux de l'époque aujourd'hui soyons modernes et surréalistes

c'est sur notre blog et toujours sur le principe du feuilleton que nous vous invitons à découvrir cette chronique de notre époque formidable !

Jean-Bernard Pouy (qui connaît bien le Gard rhodanien : cf RN 86) rappelle dans sa récente « Brève histoire du roman noir » que le polar ou roman noir est  un genre de littérature populaire qui est apparu avec la crise de 1929.

Il était donc indispensable dans notre contexte d'apporter de nouvelles pages à ce genre qui est à la fois une expression populaire et une critique sociale.

A découvrir sans tarder.


Sur la colonne de droite de ce blog, sous la rubrique « Calendrier » vous pouvez découvrir la rubrique « Goût Tomate ». Sélectionnez les épisodes qui s'ajouteront au fur et à mesure de la diffusion. Bonne lecture à tous !

Partager cet article

Repost0

commentaires

gilles+questiaux 03/05/2009 10:41

Réaction sur le blog Réveil Communiste, à l'annonce du projet de roman vécu pour améliorer la perception des commmunistes et de leur parti par le public :Il faudrait en dire plus parce que lutter contre une image négative en terme de communication, ce n'est pas la même chose qu'être à contre-courant des idées dominantes dans la population. Et si nous avons une image négative dans la bourgeoisie et dans les médias cela peut s'inverser en image positive dans les classes exploitées. Donc ce n'est pas certain que ce soit toujours et tout le temps mauvais de trainer une mauvaise image.En fait il y a deux interprétations inverses (mais pas exclusives)de ce constat de déficit d'image : nous aurions une mauvaise image entant que représentants d'un sombre passé totalitaire, ou nous aurions une mauvaise image en tant que participants et soutiens du gouvernement Jospin et des socialistes depuis 1981. Et selon l'analyse du mal, le remède n'est pas le même!Mais je crois surtout que notre action nationale est insuffisante et peu claire et que nous n'avons pas d'image nette en tant que parti! En attendant, en tant que militants à la base, les communistes fiers de l'être peuvent conserver ou acquérir une bonne image politique au niveau local (comme à Bézier , Ouest Var, Vénissieux, ou dans le bassin sidérurgique lorrain).Le réseau interne au PCF "Faire vivre et renforcer le PCF" constitué à Malakoff le 21 mars 2009 se donne pour but aussi de contre-attaquer au niveau des idées dominantes, et de leur effet démoralisant.Amicalement GQ

SECTION GARD VALLEE DU RHÔNE du PCF 03/05/2009 14:10


Bien sûr que si ce sont les bourgeois qui ont une mauvaise image de nous ce n'est pas trop grave mais malheureusement il y a une frange importante du peuple de Gauche qui a une vision stéréotypée
du PCF. L'époque est historique, elle peut permettre tous les possibles même les pires !
Le débat se poursuit, le travail militant aussi comme les activités de toutes sortes.
Notre feuilleton étant un petit plus qui n'a comme ambition que d'être une petite pierre de l'édifice. Nous espérons vous avoir dans les semaines à venir comme lecteur régulier de notre roman.


Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche