Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 08:17

Le slogan c'était "Ensemble tout devient possible"

mais à Pont Saint Esprit il faudra attendre !

Après le simulacre de Conseil Municipal que nous avons boycotté pour les raisons que tout le monde connait et qu'il n'est pas nécessaire de rappeler nous attendions deux choses :

-         Que le Préfet du Gard nous reçoive afin que nous lui exposions notre point de vue sur la situation et lui rappelions notre détermination à voir la révocation de l'équipe municipale. Cette dernière, incapable de redresser la barre des finances locales, a pris dernièrement des décisions qui aggravent encore plus la situation. (cf  le dernier rapport de la CRC)

-         Que le Préfet prenne sa décision sur la validation ou non du budget 2009 même si, nous ne nous faisons pas trop d'illusions, sachant que les chiffres du budget présentés sont tout ce qu'il y a de plus insincères. La seule interrogation consistant à savoir à quelle sauce le contribuable spiripontain va-t-il être encore mangé cette année ?

Las,  le Préfet ne nous a toujours pas communiqué de date pour un nouveau rendez-vous et voilà que l'on apprend qu'accaparé par la venue du Président de la République le 5 mai prochain à Nîmes il n'a pas le temps de s'occuper de nos affaires.

Il est vrai que la précédente et récente visite du Président Sarkozy à Nîmes avait été l'occasion d'un bouclage en règle de la ville de Nîmes, procédé qui a dû donner beaucoup de travail aux services de la Préfecture.

Outre le fait que l'irruption du Président de la République dans la campagne européenne nous parait un peu saugrenue, les autres présidents nous ayant habitué après leur élection à être au-dessus de la mêlée se considérant Président de tous les français on remarquera qu'encore une fois la situation spiripontaine passe au second plan... à moins que le Préfet attende sa rencontre avec le Président et les ordres qui vont avec pour prendre la décision que l'on espère à savoir la révocation.

Encore une fois nous sommes en colère devant une telle désinvolture et le fait que l'on ne comprenne pas la gravité de la situation de notre ville mais notre colère ne se transformera pas en résignation. Si notre message arrive jusqu'aux services de la Préfecture voire de l'Elysée que tout le monde sache que nous restons mobilisés et motivés.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche