Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 07:43

Projetons-nous dans un futur proche, ce n'est pas trop difficile. Le budget proposé par la majorité municipale avec baisse d'impôts sera refusé par le Préfet qui reconduira les taux de l'année dernière. L'équipe Baumet criera au scandale et les services de la Préfecture se contenteront de suivre les recommandations de la Chambre Régionale des Comptes. Nous serons donc dans la même situation qu'en novembre-décembre 2008 avec quasiment les mêmes sommes à payer, la seule différence sera que l'on aura un peu plus de temps pour faire face à cette dépense.

Quelles conséquences  pour  ce nouveau désaveu de la gestion Baumet, Colombet, et du fameux cabinet KPMG ?

-         Démission de certains élus majoritaires ayant cru jusqu'à aujourd'hui les sornettes de leur Maire ?

-         Révocation de l'équipe municipale pour ne pas avoir suivi les recommandations de la Chambre Régionale des Comptes, pour avoir continué de faire des dépenses inconsidérées et avoir montré son incapacité à gérer la crise financière ?

On peut l'espérer mais doit-on attendre ces hypothétiques supputations ?

Il y a fort à craindre que le Préfet se contentera comme cette année d'assurer les rentrées d'argent et d'ignorer la crise politique. Quant au noyau dur qui forme la dernière garde rapprochée de Baumet le lâcheront-ils alors qu'ils l'ont jusqu'à maintenant toujours soutenu ?

Certains font des comparaisons avec d'autres communes Hénin-Beaumont, Perpignan...  Notre commune n'est pas dans le même cas de figure, il n'y a pas encore de volet judiciaire, ni de fraude électorale avérée. Donc là encore de ce côté-ci il n'y a rien à attendre.

S'il n'y a pas d'espoir du côté de la justice si les représentants de l'Etat se contentent de la question financière il faut chercher la solution dans le champ politique.

Aujourd'hui quelle est la situation ? Alors que la situation économique de la ville s'aggrave encore, le présent est difficile pour les citoyens et donc un large consensus semble laisser entendre qu'au-delà de quelques irréductibles fans de Baumet l'immense majorité de la population est pour le changement. Cependant ce tableau s'arrête aux limites de la commune  comme si c'était une affaire strictement spiripontaine.

Commençons par le Parti Socialiste. Sur le plan local les dirigeants ont choisi de se fondre dans un groupe dit « apolitique » en contrepartie le Parti Socialiste compte les points sans  rien dire. Il faut qu'un militant localement écrive au Conseiller Général Pissas pour lui dire que le secret médical a des limites et qu'il doit arrêter de faire des certificats médicaux de complaisance. Que dire aussi du silence des élus du Conseil Général (qui siègent dans la même Assemblée que Baumet) ? Le Conseil Général du Gard subventionne les Communes ou les activités sur la commune (par exemple subvention à des organismes d'animation économique comme Trimatec). Comment le CG 30 peut-il donner de l'argent alors que la commune est en pleine dérive, sans mot dire ? On attend le soutien du Président du Conseil Damien Alary. Le Président de la Communauté de communes Rhône Cèze Languedoc Patrice Prat (par ailleurs aussi Conseiller Général) subventionne à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros la rénovation du théâtre de Pont Saint Esprit. Ne peut-il pas apporter son soutien à notre mouvement alors que les élus spiripontains ne siègent plus dans son institution et doivent pourtant toucher leurs indemnités ? Lors de nos manifestations à RCL seul notre Camarade élu bagnolais Laurent Castanier nous a apporté publiquement son soutien. Ce n'est pas normal. Un tel silence s'assimile à de la complaisance.

Pour ce qui est de l'UMP c'est pire encore. Rappelons-nous qu'il y a encore quelques mois Gilbert Baumet était candidat aux sénatoriales sous les couleurs de l'UMP. Philippe Seguin se répand en qualité de Premier Président de la Cour des Comptes sur le cas spiripontain allant même jusqu'à citer notre commune comme l'exemple à ne pas suivre. Selon nos informations il semblerait que Philippe Seguin soit un possible ministre après le départ notamment de la ministre de la justice Rachida Dati. Philippe Seguin le Président de la cour des comptes écrit mais Philippe Seguin l'homme politique et futur probable ministre reste silencieux. Il a pourtant l'oreille de Sarkozy,  ce Président de la République si prompt d'habitude à réagir sur tous les sujets du fait divers aux problèmes plus importants. Dans l'affaire de Pont Saint Esprit qui a pourtant fait la une de nombreux médias (journaux régionaux et nationaux, radios locales et nationales, télévisions régionales et nationales) la réaction de Sarkozy est longue à venir. Du côté de l'Elysée comme du côté du ministère de l'Intérieur on se hâte pour ne rien faire. C'est vrai que si l'on commence à faire le ménage parmi ceux qui ont mal géré : ça risque d'être contagieux. Par exemple le candidat UMP tête de liste pour notre région pour les élections européennes du 7 juin prochain à savoir Dominique Baudis vient d'être épinglé par une enquête journalistique sur sa gestion de l'Institut du Monde Arabe qu'il préside et qu'il devait redresser après un rapport en 2006 de ... la cour des comptes. Hélas l'assainissement bien commencé a tourné court encore une fois Baudis a fait exploser le budget de la présidence, a fait des dépenses somptuaires (voir notamment les notes de frais pour lui et ... pour sa femme) et a débarqué ceux qui avaient commencé le redressement pour mettre d'autres personnes dont on peut s'interroger sur leurs compétences.

Voilà qui fait désordre on demande à l'UMP de balayer Baumet (récent candidat aux sénatoriales étiqueté UMP) alors que dans le même temps le candidat n° 1 UMP aux prochaines élections européenne souffre, semble-t-il de la même maladie. www.bakchich.info/Les-milles-et-une-nuits-de,07248.html

Certains ont interpellé le député UMP de la circonscription Jean-Marc Roubaud : ils ont bien fait ! Cependant ses réponses ne peuvent satisfaire. Il doit prendre une position plus claire car à l'évidence son constat d'impuissance ressemble à une volonté de ne pas agir !

Avec de telles attitudes on est mal engagé. Devra-t-on poursuivre cette véritable guerre de tranchée contre l'équipe Baumet jusqu'en 2013 ? ou bien une décision politique viendra mettre un terme à cette action bien légitime ?

Sans perspective judiciaire, ni technique on ne peut avoir un recours que du côté du politique. Il est plus que temps que la question soit réellement politique et que chacun assume ses responsabilités. De notre côté nous n'avons jamais mis nos couleurs dans notre poche et n'avons jamais donné des illusions aux gens. Chacun doit en faire de même pour sortir de la crise... et il appartiendra, le temps venu aux électeurs que sont les citoyens et les contribuables d'apprécier les valeurs de probité, le courage et l'honnêteté politique de tous.

Ne perdons pas de vue que le terme politique vient du grec « polis » qui veut dire cité. La politique c'est la gestion de la cité et donc la gestion de la cité est bien une question politique.

Que tout le monde soit enfin clair pour faire taire les corbeaux et autres donneurs de leçons qui se réfugient derrière un apolitisme fade qui cache en fait des postures droitières.

Aujourd'hui les blogs fleurissent et à ceux qui veulent nous ringardiser nous rappellerons que nous avons produit sur le notre (textes, photos, vidéos) avant tout le monde. C'était en ... 2008 !

Ceux qui se dépêchent de se mettre en avant ne doivent pas oublier qu'il faut d'abord débarrasser la commune de son actuelle équipe majoritaire et pour ça il faut faire de la politique ! Nous, nous en faisons à visage découvert et sans ambiguïté !

Votre élu communiste du groupe 100 % à Gauche Jean-Marie Daver

Partager cet article

Repost0

commentaires

alain surmely 03/06/2010 18:26



Ce qui se passe depuis plusieurs années à Pont Saint-Esprit de peut pas laisser indifférent.Les articles de presse,les vidéos,les rapports
officiels(chambre des comptes..) constituent autant de sources intéressantes qui se prêtent à une analyse économique et politique valant pour cette charmante bourgade du sud de la France et
certainement aussi pour notre cher pays.Il y a là un concentré de différents problèmes qui sont autant de défis à relever pour l’ensemble des citoyens.


Tout au début il y a une certaine conception de la politique fondée sur l’autoritarisme,l'abus de confiance,le mensonge,la dissimulation,la
duplicité,la malhonnêteté,la rapacité,la folie des grandeurs aussi,le goût du spectacle et de la flamb.,de la frime et du fric,la passion de la com.reine de la parole et du dialogue,du copinage
et des arrangements à la petite semaine sans aucune considération pour l'intérêt général et les citoyens.Une illustration ?Les comptes de la ville sont dans le rouge,affichent un déficit
budgétaire abyssal de  plus de 10 millions d’euros et on se paie encore le luxe d’acheter un arbre de Noël à 34 000 euros !!!Les comptes
publics de la France sont dans le rouge au point que la dette publique est en train d’exploser…qu’à cela ne tienne le président de la République,lors du sommet de l’Union pour la Méditerranée de
juillet 2008,se fait aménager une douche au prix dérisoire de 200 000 euros, pour un usage improbable puisqu’il ne s’en est pas servi… !L’hygiène imaginée ça n’a pas de prix ! Et
comme le déclarait encore récemment M.Depardieu,copain de M.Frèche,la seule mesure de l’homme c’est le luxe !


Ensuite il y a la découverte,pleine d'amertume,de la réalité,sans fard,brute,nue:des trous dans les caisses,des comptes trafiqués,des
documents disparus,des impôts qui explosent,un pouvoir d'achat qui ne cesse de s'amenuiser,des gens ruinés et révoltés.Et puis il y a la violence,la répression de l'Etat contre ceux qui
subissent des choix,une politique économiques inefficaces,injustes et irresponsables.


A Pont Saint-Esprit,en France et en Europe avant que le désastre économique et financier n'ait lieu la DEMOCRATIE a plié.C'est parce que
la démocratie a été étouffée(gouvernement entâché de népotisme et de corruption en Grèce,disparition des démocraties chrétiennes en Italie et en Allemagne suite à une pluie de
scandales,montée de l'extrême droite en France,refus de prendre acte des refus des peuples lors de différents référendums sur l’Europe....etc)que le désastre économique a pu avoir lieu.La réponse
est assez simple:ces gouvernants qui estiment n’avoir de comptes à rendre à personne et surtout pas aux citoyens se maintiennent au pouvoir quoiqu'il arrive en recourant aux nervis gantés pour
que l'ordre règne.A Pont Saint-Esprit il semblerait que l'on soit un peu en avance sur le cours des choses(de l’Histoire ?).Les derniers résultats des "élections" sont,à cet égard,tout à
fait significatifs.Peut-on encore enrayer le processus,la marche forcée vers quelque chose que beaucoup auront bien du mal à ne pas appeler "fascisme"?Il est vrai qu'en France on aime bien les
querelles sémantiques.Pour ma part je réponds à gauche,à gauche toute!soutenons partout ce qui va dans le sens du progrès social,du progrès humain et de la justice(sociale),des droits citoyens et
la démocratie.Il est grand temps que ça change,que ça change fort !Ahh ça ira,ça ira,ça ira !!


 



Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche