Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 13:08

Le football dans le monde d'aujourd'hui tient une place importante. Combien d'européens (notamment dans le Gard Rhodanien) auront été devant leurs télés lors des quarts de finale de la coupe d'Europe des Champions les 14 et 15 avril 2009 ?

Cependant cet engouement populaire est bien révélateur des maux de notre société, de ses valeurs et de ses insuffisances.

Le premier club à se qualifier pour les demi-finales aura été Barcelone. Le club catalan a dans ses rangs un joueur camerounais Samuel Eto'o véritable star du club. Cette Europe qui déteste tant les étrangers, qui fait tout pour se barricader dans ses frontières, qui renvoie les sans-papier et qui maintient par ses pratiques économiques l'Afrique dans sa pauvreté s'enthousiasme pour Samuel Eto'o. Quand il avait quatorze ans  Samuel vivait à Carpentras dans la pauvreté et le dénuement, n'ayant pas la possibilité de pouvoir vivre décemment il a fini par repartir au Cameroun. S'il est revenu c'est parce qu'il était bon au foot mais c'est peut-être ça le concept de l'immigration choisie. Un homme n'en vaut pas un autre : soit il a des prédispositions sportives alors on va l'adorer voire même le naturaliser, on ne sait jamais s'il pouvait nous ramener une médaille olympique soit c'est le charter ! Drôle d'époque et drôle de mentalité !

Le second club qualifié c'est Chelsea dont le propriétaire est le russe Roman Abramovitch, une petite quarantaine. Il a fait sa fortune après la fin de l'époque soviétique en devenant « trader », spéculant sur le pétrole, profitant des privatisations d'entreprises sous la présidence de Boris Eltsine. Plusieurs fois on a enquêté sur sa fortune acquise de façon douteuse comme d'autres oligarques russes mais il est passé au travers des mailles bien trop grosses d'un filet qui ne voulait pas le prendre et pour cause il était lié à la fille du président Eltsine ! Là encore on ne regarde pas d'où vient l'argent, si dans son pays les gens souffrent on  admire sa réussite industrielle sans rien trouver à redire ! Qui a parlé de crise ?

Manchester tient le pompon des clubs engagés dans cette compétition. Le club le plus riche du monde après le Real Madrid détient aussi le prix du cynisme. Quel est le sponsor que l'on trouve sur le maillot du club ? AIG et oui, le fameux assureur qui après la crise des « subprimes » a été renfloué par la Réserve Fédérale des USA (la FED) et l'Etat Américain qui en détient maintenant 80 %. Le 02 mars dernier AIG annonce 61,7 milliards de perte pour le 4e trimestre 2008 et 99,3 pour l'année 2008 dans son intégralité. Malgré tout les joueurs de Manchester arborent toujours sur le rouge de leur maillot le logo de cette firme.

Enfin restons en Angleterre un pays où le Libéralisme était beaucoup plus avancé qu'ailleurs en Europe et qui d'ailleurs souffre plus des conséquences de la crise pour arriver à Arsenal. Dans ce quartier de Londres même le stade est privé il porte le nom d'une compagnie aérienne de Dubai. ( Fly Emirates). Là encore nous retrouvons l'argent des pétro-dollars investi par des Emirs ne sachant plus que faire de leurs fortunes .Alors que la famine sévit à quelques kilomètres de leur pays au Yémen par exemple l'un des pays les plus pauvres du monde.

Voilà le tableau : des joueurs de football aux salaires indécents payés par des sponsors douteux applaudis et admirés par des prolétaires qui souffrent de la crise. D'une crise dont sont responsables les Capitalistes et dirigeants de club de foot adulés par les masses et montrés comme exemple à suivre. Certains désirent que les clubs français puissent un jour se hisser au même niveau que leurs voisins anglais ou espagnols. Aulas met l'Olympique lyonnais en bourse, d'autres osent demander des exonérations d'impôts sur la fortune pour les joueurs, etc...

En 1995 l'arrêt dit Bosman a favorisé la libre circulation des joueurs de toutes nationalités à travers l'Europe, cela préfigurait les délocalisations qui s'accompagnent d'une proposition de l'employeur pour que les salariés aillent s'installer ailleurs avec les niveaux de salaires du nouveau lieu d'implantation. Un ouvrier de l'automobile n'est pas un joueur de foot ! Aujourd'hui pour le salarié « moyen » de France il faudrait travailler 3 siècles pour toucher le salaire annuel d'un Didier Drogba, d'un Samuel Eto'o ou d'un Thierry Henry. Ne faisons pas la comparaison avec un salarié roumain, hongrois ou africain.

La Champion's league, une jungle comme l'Europe du Traité de Lisbonne. Supporters de football ne soyez pas dupes. Le 7 juin prochain construisons une autre Europe : votons pour le Front de Gauche !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : BLOG SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • BLOG  SECTION GARD RHODANIEN du PCF
  • : Les activités et les réflexions des militants communistes et des élu(e)s du P.C.F section du Gard Rhodanien.
  • Contact

Recherche